Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mars 2023 5 03 /03 /mars /2023 11:15
"L'Almanach de Matka : Le 17 Mai

"Aujourd’hui, nous sommes le 17 Mai et nous fêtons les « Pascal ».

 

Présentation : « Pascal est intuitif, émotif et il est plutôt sociable et amical.

 

Le dicton du jour : « S’il tonne au jour de Saint-Pascal, Sans grêle, ce n’est pas un mal

 

La blague du jour : « Dans une grande entreprise, un chef de service accueille un nouvel employé et commence par lui demander :

« Comment vous appelez-vous ?

- Je m’appelle Albert, et vous ?

Le chef de service est particulièrement agacé par le ton familier de l’employé et lui passe immédiatement un savon :

« Écoutez, Monsieur, j’ignore dans quel type de société vous avez pu travailler auparavant et je m’en contrefous… Dans cette organisation, on appelle les gens par leur nom, jamais par leur prénom. Et tout spécialement vos supérieurs hiérarchiques. Vous allez donc m’appeler « Monsieur Blandin  » à partir de cette seconde et cessez cette familiarité mal placée. Et d’abord, quel est votre nom de famille ?

- Je m’appelle Monchéri…

- OK, Albert, vous pouvez disposer.

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu le 17 Mai 1936 une carte postale de Pascal Jardin où on lisait au dos : « Le souvenir est de la présence invisible

 

La comptine du jour : « Do, ré, mi, fa, sol, la, si, do,

Gratte-moi la puce que j'ai dans l’dos

Si tu l'avais grattée plus tôt,

Elle ne s'rait pas montée si haut !

 

Souvenirs du grenier : « 22, v’là les flics

 

La recette de grand-mère : "Gigot à la boulangère.

Pour six personnes : 1 gigot de quatre livres environ, 150 g d'oignons, 100 g de pomme de terre de Hollande, sel, poivre, bouquet garni, beurre.

Emincer les oignons et couper les pommes de terre en fines rondelles. Les disposer en couches dans un plat allant au four.Ajouter le bouquet garni, parsemer de noisettes de beurre, saler, poivrer.

Arroser avec un verre d'eau. mettre à four chaud pendant un quart d'heure; Au bout de ce temps, placé le gigot aillé et beurré sur le lit de légumes. Remettre au four et achever la cuisson en 50 minutes, en retournant la viande à plusieurs reprises.

 

Le conseil du jour : "Il faut savoir se préparer une vieillesse heureuse, arrangez-vous donc de cela, sans plus attendre ...

 

En vrac.

Le 17 mai 1792, à New York, au numéro 68 de la rue du mur (Wall Street), près de l'ancien mur d'enceinte des Hollandais, 24 agents de change signent la convention du Buttonwood tree, du nom du platane sous lequel ils ont pris l'habitude de se réunir.

Wall Street vient de naître.

 

Le 17 mai 1940, une semaine après l'invasion de la Belgique et de la France, la 4e division cuirassée du colonel Charles de Gaulle attaque près de Montcornet, dans l’Aisne, le flanc gauche des troupes blindées allemandes qui foncent vers la Manche. Ce succès modeste va valoir à de Gaulle une promotion au grade de général à titre provisoire et une entrée au gouvernement en qualité de sous-Secrétaire d'État à la Guerre. Grâce à quoi il pourra être reçu par Churchill et obtenir de lancer un appel à la radio de Londres. Ainsi entrera-t-il dans l’Histoire...

 

Le 17 mai 1944, à la bataille du Mont Cassin, entre Naples et Rome, les goumiers marocains du général Alphonse Juin brisent la résistance des armées allemandes. Cette Armée française de la Libération, constituée essentiellement de pieds-noirs et de musulmans nord-africains, perce la ligne Gustave, une ligne de défense érigée par la Wehrmacht devant laquelle les Anglo-Saxons piétinaient depuis le 17 janvier précédent. 

 

Carnet rose.

1904. Naissance de l’immense Jean Gabin.

« Je boirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin …

 

Monstre sacré du cinéma français, Jean Gabin, de son vrai nom Jean Alexis Moncorgé, est l'un des acteurs les plus populaires du XXe siècle avec à son actif un nombre impressionnant de films dits « classiques ». Il connaît le succès sous la direction  de Julien Duvivier (La Bandera, La Belle équipe, Pépé le Moko) puis de Jean Renoir (La Grande illusion, La Bête humaine) et Marcel Carné (Le Quai des brumes).

 

La chanson du jour est évidemment de Jean Gabin :

 

« Quand on s'promène au bord de l’eau

Comme tout est beau

Quel renouveau

Paris au loin nous semble une prison

On a le coeur plein de chansons

L'odeur des fleurs

Nous met tout à l’envers

Et le bonheur

Nous saoule pour pas cher

Chagrins et peines

De la semaine

Tout est noyé dans le bleu dans le vert

 

1954. Jean-Marie Bigard pousse son premier cri.

« D’accord, je suis le comique le plus con et le plus vulgaire de France, mais il n’empêche que je crois en dieu. C’est mon droit, non ? …

 

1976. Caroline Berthier sort enfin du ventre de sa mère.

"Bonne idée ...

 

1982. Tony Parker - l’ex d’Eva Langoria - entre en jeu.

"Le Roi Lion est un film qui m'a appris à relativiser par rapport aux obstacles que l'on peut rencontrer dans la vie.

 

La réclame du jour : « C'est Shell que j’aime

 

Cinéma.

1957. « Les trois font la paire » avec Michel Simon, Sophie Desmarets et Dry Cowl.

Michel Simon joua dans ce film par amitié pour Sacha Guitry, qui était mourant, malgré le scénario qu'il n'appréciait pas.

 

1961. Sortie du film « Une aussi longue absence » avec à la clé « Trois petites notes de musique » de Cora Vaucaire.

 

« Trois petites notes de musique

Ont plié boutique

Au creux du souvenir

C'en est fini de leur tapage

Elles tournent la page

Et vont s'endormir

 

Mais un jour sans crier gare

Elles vous reviennent en mémoire

 

Toi, tu voulais oublier

Un p'tit air galvaudé

Dans les rues de l'été

Toi, tu n'oublieras jamais

Une rue, un été

Une fille qui fredonnait

 

1961. « La paysanne aux pieds nus » avec Sophia Loren et Jan-Paul Belmondo.

L’avis de Mamie : « A voir et à revoir.

 

1973. « Le film « La Maman et la putain »  sort sur les écrans.

« Elle était belle comme le jour, mais j'aimais les femmes belles comme la nuit…

 

1989. « L’ami retrouvé » sort à son tour.

« Mes blessures ne sont pas cicatrisées, et chaque fois que l'Allemagne se rappelle à moi, c'est comme si on les frottait de sel ... »

 

2012. « De rouille et d’os » est à l'affiche du Lido de Carmaux.

« Je suis opé. »

 

Sport.

2006. Le FC Barcelone remporte la Ligue des Champions en s'imposant en finale 2-1 face à Arsenal FC au Stade de France.

 

Carnet noir.

2012. Donna Summer nous quitte.

« Hot stuff »

 

Le mot de la fin est une fois n’est pas coutume de Mamie qui se souvient d’un proverbe polonais :

 

« Si tu vas dans la voiture de quelqu’un, tu chantes sa chanson

 

Bonne journée à tous, * **

 

* « L’Almanach de Matka » (version audio) est disponible sur simple demande en MP contre une chanson douce …

 

** Demain nous fêterons les « Coralie ».

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach
2 mars 2023 4 02 /03 /mars /2023 15:17
"L'Almanach de Matka : Le 15 Mai

"Aujourd’hui, nous sommes le 15 Mai et nous fêtons les « Denise ».

Présentation : « Denise aime le relationnel et la médiation, mais elle possède également une énergie pragmatique mêlée à une soif d’entreprendre.

 

Le dicton du jour : « A la Sainte-Denise, le froid n’en fait plus à sa guise

 

La blague du jour : « Ayant remarqué la braguette ouverte de son patron, la secrétaire embarrassée lui dit :

« La porte de votre garage est restée ouverte.

Le directeur perplexe ne comprend pas, jusqu’à ce qu’elle lui montre du doigt.

Il remonte alors rapidement la fermeture et lui dit :

« J’espère que n’avez pas aperçu ma super SAAB 9.3 !

- Non, répond-elle. Juste une vieille Volkswagen rose avec deux pneus crevés ...

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu le 15 Mai 1936 une carte postale de Pascal Jardin où on lisait au dos : « Il est des êtres dont c'est le destin de se croiser. Où qu'ils soient ? Où qu'ils aillent ? Un jour ils se rencontrent. »

 

La comptine du jour : « A la queue leu leu mon petit chat est bleu

s'il est bleu tant mieux,

s'il est gris tant pis

 

Souvenirs du grenier : « Zéro + zéro = la tête à Toto.

 

La réclame du jour : « Cinzano, le meilleur apéritif

 

La recette de grand-mère : "Tourtes à la paysanne.

Faire durcir trois oeufs, cuire 25 moules et deux rougets. Couper les oeufs en quatre, les rougets en morceaux de trois à quatre centimètres. Mettre le tout dans une croûte en pâte brisée. Nappée avec une sauce faite de 4 oeufs délayés dans un quart de litre de crème et un peu de sel. Mettre au four 30 minutes. Servir très chaud.

 

Le conseil du jour : "Dans la vie, il faut savoir passer sur bien des choses et ne pas se formaliser pour des reins au contraire.

 

En vrac.

1681 : Inauguration du canal du Midi entre Méditerranée et Atlantique dans le Midi occitan de la France.

 

1889 : Ouverture au public de la tour Eiffel.

Chantons un air de Mistinguett :

 

« La tour Eiffel est toujours là

Bonjour la Tour, bonjour, bonjour Paris

Y a des pigeons sur l'Opéra

Et y a toujours deux tours à Notre-Dame …

 

1917 : Le général Philippe Pétain remplace le général Robert Nivelle, comme commandant en chef français.

 

Le 15 mai 1919, l'armée grecque débarque à Smyrne, une cité à majorité hellénophone sur le littoral oriental de la mer Égée, revendiquée par le gouvernement d'Athènes. Il s'ensuit des violences contre les habitants turcs.

 

Les Alliés présents sur place s'abstiennent d'intervenir. Quant au sultan Mehmet VI, il fait tout ce qu'il peut pour s'attirer la bienveillance des vainqueurs, à la grande indignation de l'opinion turque.

 

1928 : Première apparition publique (muette) de Mickey Mouse, dans Plane Crazy, six mois avant sa naissance officielle le 18 novembre suivant.

 

15 mai 1945. Yves Montand enregistre pour la première fois pour la marque Odéon Luna Park et Dans les plaines du Far-West.

 

Carnet rose.

1898. Arletty ouvre enfin les yeux.

« Est-ce que j'ai une gueule à faire l'amour avec des souvenirs ? »

 

1920. Naissance de l’immense Michel Audiard.

On lui doit « Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages et « Elle fume pas, elle boit pas, elle drague pas mais… elle cause ! » mais aussi et surtout des dialogues qui sont passés à la postérité :

« C’est pas parce qu’on a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule …

« Une fille qui fait 95 de tour de poitrine et 32 de tour de tête ne peut pas vraiment être mauvaise. Elle peut simplement être légèrement sotte.

« Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. »

« Un secret consiste à ne le répéter qu’à une seule personne à la fois. »

« L’Eté : les vieux cons sont à Deauville, les putes à Saint-Tropez et les autres sont en voiture un peu partout.

« Les cons ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnait. »

« Un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche… etc etc etc…

 

Le 19 janvier 1975, alors qu’il travaille avec le réalisateur Philippe de Broca au scénario de L'Incorrigible, il est durement touché par la mort de son fils, François, tué dans un accident de voiture. « ... depuis qu'une auto jaune a percuté une pile de pont sur l'autoroute du Sud et qu'un petit garçon est mort ».

 

1938. Mireille Darc pousse son premier cri.

« C’est aussi une sorte de conte de fées que de renaître à la vie. »

 

1953. Mike Oldfield s’invite au bal.

« Get to France …

 

1972. David Charvet est de la partie.

"Alerte à Malibu.

 

1986. Anaïs Delva se joint à nous.

"Libéré, délivré...

 

Cinéma.

1936. Katharine Hepburn est « Sylvia Scarlett ».

Pour info, lorsque le réalisateur - George Cukor - évoquait le tournage du film, il disait que "c'était Noël tous les jours."1948. Coupable ou non coupable.

 

1964. « Hier, aujourd’hui et demain » avec Sophia Loren et Marcello Mastroianni est à l’affiche.

Le troisième segment du film, Mara, est célèbre pour sa séquence de strip-tease voulu par Vittorio De Sica, et qu'effectue Sophia Loren, sous l'oeil médusé de Marcello Mastroianni. Perfectionniste, le réalisateur fit même prendre à l'actrice des cours d'effeuillage auprès d'un chorégraphe du Crazy Horse !

 

1974. Stavisky avec Belmondo sort sur les écrans.

« C’est mon Grand-père qui m’a appris la vie …

 

1991. « In bed with Madonna » est à l’affiche du Lido de Carmaux.

Pour les fans.

 

2013. Gatsby le Magnifique sort à son tour.

"Il la regardait comme toute jeune femme aimerait être regardée ...

"Il avait un de ces sourires rares que l'on croise que quatre ou cinq fois dans sa vie.

"Tout ce qui brille, tout ce qui est précieux terni si vite pour ne plus jamais revenir.

"Elle a le don de tout rendre magnifique.

"On ne peut pas revivre le passé.

"Je savais qu'un homme comme moi faisait une grave erreur en tombant amoureux.

 

Sport.

2002. Le Real Madrid remporte la finale de la Ligue des champions face au Bayer Leverkusen, 2-1 avec un but décisif de Zinédine Zidane.

 

Faits divers.

2011. Coup de tonnerre à New York. Dominique Strauss-Kahn est extrait par la police américaine d'un avion en partance pour la France. Il est incarcéré plusieurs jours dans la prison de Rikers Island sous l'inculpation d'agression sexuelle sur une femme de chambre, Nafitassou Diallo, dans sa suite du Sofitel.

 

Carnet noir.

1982. Joelle Mogensen n'est plus.

"Il était une fois...

 

1999. Lily Fayol nous quitte.

« Les plus grands succès de Lily Fayol datent des années 40 avec entres autres La Guitare à Chiquita, Le gros Bill, Le régiment des mandolines, Le Chapeau à plumes, Les Trois Bandits de Napoli, La Cane du Canada, La Bouteille etc etc etc…

 

"Ça se passe au son de la guitare à Chiquita

Dans les ranchs des Sierras,

Et placidement la Chiquita

Pour les gauchos,

Joue des tangos,

Des rumbas,

Des pasos,

Des cuecas

Caramba ...

 

Le mot de la fin est une fois n’est pas coutume de Michel Audiard :

 

« Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire un geste...

 

Bonne journée à tous, * **

 

* « L’Almanach de Matka » (version audio) est disponible sur simple demande en MP contre un joli mot d’Audiard ou un gros mot de Bigard …

 

** Demain nous fêterons les « Honoré ».

Comme Panisse.

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach
2 mars 2023 4 02 /03 /mars /2023 15:02
"L'Almanach de Matka : Le 14 Mai

"Aujourd’hui, nous sommes le 13 Mai et nous fêtons les « Matthias ».

Présentation : « Matthias est sensible, courageux, volontaire et audacieux.

 Comme Enrico.

 

Le dicton du jour : « A la Saint-Matthias, tout chaud ou de glace

 

La blague du jour est de Michel Cymès : « C'est l'histoire d'un militaire qui tape à la porte d'une maison close. Le vasistas s'ouvre sur le visage de la tenancière des lieux.

Elle : "C'est pour quoi ?"

Lui : "Bonjour madame, accepteriez-vous ma compagnie pour une heure ?"

Elle : "Avec grand plaisir, entrez."

Lui : "Compagnie ! En avant, marche ! »

 

Si vous n'avez pas souri, je ne peux rien faire pour vous.

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu le 14 Mai 1936 une carte postale de Pascal Jardin où on lisait au dos : « L’intelligence des vieux hommes vient de la qualité de leur mémoire

 

La comptine du jour : « Au clair de la lune,

Mon ami Pierrot

Prête moi ta plume

Pour écrire un mot

 

Ma chandelle est morte

Je n'ai plus de feu

Ouvre-moi ta porte

Pour l'amour de Dieu !

 

Souvenirs du grenier : « C’est un facteur qui apporte une lettre à un type. Il lui dit : « Tenez une lettre qui arrive par avion. » « Menteur, je vous ai vu arriver sur votre vélo. »

 

La réclame du jour : « Qui boit Vabé va bien

 

La recette de grand-mère : "Jambon d'York en cigares.

Faire une purée de céleris raves ou de pommes de terre bien épaisse. Préparez des tranches de jambon minces  et de même grandeur. Etaler la purée sur chaque tranche, les rouler en forme de cigares et les mettre dans un plat creux allant au four.

D'autre part, faire revenir 60 g de champignons crus hachés dans du beurre ; mouiller avec un verre de liqueur de vin blanc, laisser bouillir pendant deux à trois minutes. Verser cette sauce sur les cigares et faire dorer au four quelques minutes.

 

Le conseil du jour : "Je crois pouvoir vous annoncer que vous ferez un mariage quelque peu tardif mais qui ne sera pas mauvais.

 

En vrac.

Le 14 mai 1610, le roi de France Henri IV se rend à l'Arsenal, à l'est de Paris, auprès de son ami Maximilien de Sully, malade, lorsque son carrosse se trouve bloqué, rue de la Ferronnerie, par les embarras de la circulation. C'est alors qu'un colosse du nom de François Ravaillac monte sur le marchepied et l'assassine de plusieurs coups de couteau…

 

14 mai 1796. Edward Jenner invente la vaccination.

 

En mai 1941, à Paris, des milliers de Juifs étrangers reçoivent une convocation, le « billet vert » : ils sont « invités à se présenter » le 14 mai dans divers lieux de rassemblement « pour examen de situation ». Persuadés qu'il s'agit d'une simple formalité, beaucoup s'y rendent. Ils sont alors retenus, tandis que la personne qui les accompagne est priée d'aller chercher pour eux quelques vêtements et vivres.

 

3 700 Juifs sont ainsi arrêtés. Conduits à la gare d'Austerlitz en autobus, ils sont transférés le jour même en train vers le Loiret, dans les camps de Pithiviers et Beaune-la-Rolande. Ils vont y rester pendant plus d'un an, dans l'ignorance totale du sort qui leur est réservé…

 

Carnet rose.

1934. Naissance de Pascal Jardin.

« Ceux qui voient le soleil dans les yeux d’une maitresse, et lisent leurs blessures sur des lèvres peintes en rouge, et la houle du large dans les hanches d’une femme, ceux là voient bien plus loin que la plupart des autres.

 

1944. Georges Lucas ouvre enfin les yeux.

« Que la force soit avec toi …

 

1951. Robert Zemeckis pousse son premier cri.

« Retour vers le futur …

 

1957. Michel Cymes est enfin parmi nous.

« Un jour, un enfant m'a posé la question : Pourquoi tout ce qui est bon est mauvais pour la santé ? …

 

1959. Patrick Bruel entre en jeu.

« Mes premiers souvenirs sont en France. Je me revois ainsi devant Thierry la fronde et Zorro à la télévision, recrachant joyeusement des noyaux de cerise sans me douter que mon fruit préféré est l'emblème d'une fête traditionnelle à Tlemesen. Ma mère m'a appris à écrire et à lire à quatre ans et demi. Et pour me féliciter de mes bons résultats, lorsque j'hésitais entre un 45-tours des Stones (Satisfaction) ou des Beatles (Michelle), elle m'a dit : "Allez prends les deux !"

 

Mon père, c'est un lourd dossier. On ne construit rien en se voyant par intermittence. Nos relations ne sont pas géniales. Je ne sais pas si ça me manque ou pas… Concrètement, ça ne me manque pas. Mais inconsciemment, je me suis sans doute construit là-dessus. Et du coup, je me suis fabriqué pas mal de papas de rencontres.

 

"Je fais des détours dans le quartier

C'est fou ce qu'un crépuscule de printemps

Rappelle le même crépuscule qu'il y a 10 ans

Trottoirs usés par les regards baissés

Qu'est-ce que j'ai fait de ces années?

J'ai pas flotté tranquille sur l’eau

J'ai pas nagé le vent dans le dos

Dernière ligne droite, la rue Soufflot

Combien seront là 4, 3, 2, 1, 0?

On s'était dit rendez-vous dans 10 ans

Même jour, même heure, même pommes

On verra quand on aura 30 ans

Sur les marches de la place des grands hommes ...

 

1969. C’est au tour de Cate Blanchett de s’inviter au bal.

« Si vous vieillissez avec quelqu’un, vous passez par tant de rôles - vous êtes amants, amis, ennemis, étrangers ; frère et soeur. C’est ce que l’intimité est, si vous êtes avec votre âme soeur.

 

1984. Mark Zuckerberg est de la partie.

« Le plus grand risque est de ne prendre aucun risque.

 

Cinéma.

1938. « Les aventures de Robin des bois » est à l’affiche.

Le saviez-vous ? Olivia de Havilland formait l'un des plus beaux couples de cinéma de l'époque avec Errol Flynn.

 

 Des années plus tard, après avoir revu le film, de Havilland décida d'écrire une lettre à Errol Flynn, qu'elle n'avait pas vu depuis plusieurs années, afin de lui dire à quel point ce film est aimé des gens. Elle commença donc sa lettre, mais se dit finalement : « Non, il va me trouver trop sentimentale, trop idiote… trop vieille. Je ne vais pas écrire ».

 

Trois semaines plus tard, elle apprend la mort de l'acteur. Ne pas avoir écrit cette lettre est devenu son plus grand regret.

 

1962. « Doux oiseaux de jeunesse » sort sur grand écran.

L’avis de Mamie : « Royalement servi par Paul Newman et Geraldine Page, tous deux magistraux dans ce film étouffant.

 

1963. « Il faut marier Papa » - une sympathique comédie Hollywoodienne -, sort à son tour.

L'oeil de Papi : "Une sympathique comédie hollywoodienne.

 

1999. Pola X crée la polémique.

 

2004. Troie avec Brad Pitt trouve son public.

"Nous serons de nouveau ensemble dans ce monde ou dans l'autre.

"Puissent les Dieux garder les loups dans les montagnes et les femmes dans nos lits.

"La guerre décime la jeunesse et fait parler les vieillards.

 

2016. Ma Loute est assez surprenant. Voire même affligeant pour certains.

Pour les initiés.

 

Sport.

1997 : Le F.C Barcelone remporte la finale de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupes contre le Paris Saint-Germain 1-0. Le but est inscrit sur penalty par Ronaldo.

 

Carnet noir.

1987. Rita Hayworth nous quitte.

"Il n’y a jamais eu que deux choix : s’occuper à vivre ou s’occuper à mourir …

 

1998. Frank Sinatra nous abandonne.

« L'alcool peut être le pire ennemi de l'homme, mais la bible dit aimez vos ennemis. »

 

Le mot de la fin est une fois n’est pas coutume de Pascal Jardin :

 

« La jeunesse, c’est pour essayer d’apprendre, la vieillesse c’est pour tenter de comprendre

 

Bonne journée à tous, * **

 

* « L’Almanach de Matka » (version audio) est disponible sur simple demande en MP contre un manuel « La jeunesse pour les nuls » …

 

** Demain nous fêterons les « Denise ».

A ne pas confondre avec Venise.

 

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach
2 mars 2023 4 02 /03 /mars /2023 11:00
"L'Almanach de Matka : Le 13 Mai

"Aujourd’hui, nous sommes le 13 Mai et nous fêtons les « Rolande ».

Présentation : « Les Rolande sont des femmes courageuses, actives et dynamiques. Elles ont tout pour plaire.

 

Le dicton du jour : « Saint Achille, Saint-Pancrace, Saint-Mamert, Saint-Servais, Sainte Rolande Sont toujours les Saints de glace

 

La blague du jour : « C’est le Jeannot sur son tracteur qui traverse le village. Il décide, avant de rentrer a la maison de s’en jeter un au troquet, chez l’Emile. En attendant qu’on lui serve son verre il s’aperçoit qu’un type le regarde intensément avec un air amusé.

 

Mathieu finit par lui demander pourquoi il le regarde comme ça .

« Ben alors Jeannot tu ne me reconnais pas ?

- Ben, non !

- Je suis François.

- Françouet ? celui qu’y a épousé la Thérèse ?

- Mais oui !

- Vingt Dieux, l’Françouet, j’t'avions pas r’connu ! et qu’est que tu d’viens ? T’es habillé comme un ministre.

- Ah, mais je suis à Paris, la bas on m’appelle FrancOlS, je suis dans les affaires, je fais des affaires à la Bourse.

- Et c’est quoi tes affaires à la bourse ?

- Oh, c’est très simple, je reste chez moi, je téléphone pour donner des ordres, puis je monte sur la terrasse, je contemple Paris, puis je donne d’autres ordres de bourse, puis souvent je remonte sur la terrasse, puis voilà quoi, je passe ma journée à ça.

 

Jeannot rentre chez lui, et dit à sa Marie :

« Devines qui je viens de rencontrer ? … L’Françouet !

- Celui qu’y a épousé la Thérèse ?

- Oui, mais maintenant qu’il est à Paris il s’appelle Françoua et la Thérèse elle s’appelle Therrasse …

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu le 13 Mai 1936 une carte postale où on lisait au dos : « Les heureux sont les gens qui ont su garder en eux-mêmes la mémoire vive de leurs sensations les plus intenses. Il n'y a pas de bonheur sans souvenirs. »

 

La comptine du jour : « Alouette, gentille alouette,

Alouette, je te plumerai.

Je te plumerai la tête

Je te plumerai la tête

Et la tête … Et la tête

Alouette

 

Souvenirs du grenier : « Mieux vaut tenir que courir

 

La réclame du jour : « Du beau, du bon, Dubonnet !

 

La recette de grand-mère : "Cocktail Normandie.

pour 8 personnes : un citron, une orange, un petit ananas, 100 g de sucre, un verre d'alcool (cognac, gin ou calvados), un litre de cidre, glaçons. Couper en fines rondelles le citron et l'orange. Eplucher l'ananas et le débarrasser de la partie centrale dure. Le couper ensuite en petits morceaux. Mettre tous les fruits dans une jatte, les saupoudrer de sucre, puis arroser d'alcool. Faire macérer deux heures en couvrant la jatte. Au moment de servir, arroser de cidre doux.

 

Le conseil du jour : "Je vous recommande de ne pas vous faire trop de bile, car il y a bien des chances pour que votre avenir soit assuré au mieux

 

En vrac.

Le 13 mai 1930 s'achève la première traversée aéropostale de l'Atlantique Sud. Un hydravion Latécoère, piloté par Jean Mermoz, relie Saint-Louis-du-Sénégal à Natal, au Brésil, en 52 heures. Trois ans plus tôt, le même aviateur avait réalisé la première liaison Toulouse-Dakar.

 

Le 13 mai 1931, les parlementaires de la IIIe République élisent à la présidence de la République le radical Paul Doumer, de préférence à Aristide Briand…

 

Le 13 mai 1940, trois jours après avoir été nommé Premier ministre par le roi George VI,  Winston Churchill présente son cabinet de guerre à la Chambre des Communes. Dans son discours radiodiffusé, il lance aux députés et à ses concitoyens : « Je n'ai à offrir que du sang, de la peine, des larmes et de la sueur ! »

 

Le saviez-vous ? Il a emprunté cette saisissante formule à l’Italien Giuseppe Garibaldi, qui l'a adressée le 2 mai 1849 à ses Chemises rouges.

 

1968. Le 13 mai, les ouvriers rejoignent les rangs. Une immense manifestation d'un million de personnes traverse Paris. Grèves et occupations d'usine spontanées se multiplient.

 

Carnet rose.

1914. Naissance de Joe Louis, le bombardier brun.

Le plus grand boxeur de tous les temps d’après Papi qui en connaît un rayon.

 

1941. Ritchie Valens pousse son premier cri.

La suite ? Avec des titres comme Come On Let's Go en octobre 1958 puis Donna (qu'il écrit pour sa petite amie), il est propulsé au sommet des charts américains.

 

En face B de Donna, se trouve La Bamba, une chanson de mariage mexicaine mais qui ne sera un succès qu'après sa mort.

 

Le 3 février 1959, Ritchie Valens trouve la mort à 17 ans en même temps que Buddy Holly et Big Bopper, dans un accident d'avion à Clear Lake dans l'Iowa lors d'une tournée à travers les États-Unis.

« Le jour où la musique est morte …

 

1956. Naissance de Christine Bravo.

« Je sors de chez moi pour aller faire des pipes. Heu, des piges, des piges, je suis pigiste ! …

 

1969. Nikos Aliagas « The Voice » se joint à nous.

« Il faut suivre ses rêves et ne pas avoir peur de la solitude du chemin …

 

1983. Grégory Lemarchal est enfin parmi nous.

 

« Ecris l’histoire

Tout c'que tu voudras entre mes lignes

Ton territoire étendu si loin sur le mien

Écris l’histoire

Dans ma mémoire

Mais n'écris jamais la fin …

 

Cinéma.

1947. « Casablanca » est à l’affiche.

« Louis, je crois que ceci est le début d'une merveilleuse amitié …

 

Sans oublier les mots de Rick à Lisa quand ils se souviennent de leur histoire d’amour passée : « Nous aurons toujours Paris. »

 

C’est Lauren Bacall, la dernière épouse de Humphrey Bogart qui en parle le mieux : « On a dit de Casablanca que c'était un film parfait évoquant l'amour, le patriotisme, le mystère et l'idéalisme avec une intégrité et une honnêteté que l'on trouve rarement au cinéma. Je suis d'accord. Des générations se plongeront dans le drame du Rick's Café Américain. Et au fil du temps, le charme de Casablanca, de Bogey et de Bergman continuera à nous ensorceler. C'est ça, la vraie magie du cinéma ».

 

1986. Claude Lelouch sort « Un homme et une femme  : vingt ans déjà ».

L’avis de Mamie : « Consternant !

 

1994. « La Reine Margot" est à l’affiche du Lido de Carmaux.

« Et alors ? Mon père vous a fait dix enfants, sans jamais quitter une seule fois le lit de sa maîtresse …

 

Télévision.

2011 : Fin de la série Smallville, qui se termine par un double-épisode, au terme de 10 saisons.

 

Sport.

1984 : Dernier match de football de Johan Cruyff le Hollandais volant en tant que joueur professionnel.

 

Carnet noir.

1961. Gary Cooper nous quitte.

« Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l’actrice. »

 

1996. Irène de Trébert - « Mademoiselle swing » - n’est plus.

 

12 mai 2005. Eddie Barclay - l’homme aux huit mariages - est vaincu par le cancer.

Sachez qu’en connaisseur, "l’empereur du microsillon" avait coutume de dire.

« Dans un mariage, on ne serait pas seulement le mari ou la femme, mais aussi la nurse, le banquier, l’assistant… »

 

Le mot de la fin est une fois n’est pas coutume de Mamie :

 

« Un mois avant le mariage, il parle, elle écoute. Un mois après le mariage, elle parle, il écoute. Dix ans après le mariage, ils parlent en même temps et les voisins écoutent.

 

Elle ajoute cette phrase lapidaire que je ne peux que citer : « Le mariage est le crime parfait de l’amour

 

Bonne journée à tous, * **

 

* « L’Almanach de Matka » (version audio) est disponible sur simple demande en MP contre une demande en mariage ou une offre de divorce …

 

** Demain nous fêterons les « Matthias ».

Comme Enrico.

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach
2 mars 2023 4 02 /03 /mars /2023 10:27
"L'Almanach de Matka : Le 12 Mai

"Aujourd’hui, nous sommes le 12 Mai et nous fêtons les « Achille ».

Présentation : « Achille est curieux et passionné. Responsable, il est digne de confiance.

 

Le dicton du jour : « A la Saint Achille, herbe verte à pleine faucille

 

La blague du jour : « J’ai fait un cauchemar épouvantable, raconte une femme à son mari. On se promenait, tous les deux, dans le parc municipal, quand surgissait John Wayne. Et tu ne devineras jamais ce qu’il me disait ?

« Non.

- Je vais te violer.

- Ça ne paraît pas trop méchant, comme cauchemar, fait le mari en ricanant.

- Si, parce que toi, pour défendre mon honneur, tu te battais avec lui… Et, dans mon rêve, c’est toi qui gagnais.

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu le 12 Mai 1936 une carte postale où on lisait au dos : « Les rêves vécus à deux forment les souvenirs les plus beaux ...

 

La comptine du jour : « En passant par la Lorraine,

Avec mes sabots,

En passant par la Lorraine,

Avec mes sabots,

Rencontrai trois capitaines,

Avec mes sabots,

Dondaine, oh ! Oh ! Oh !

Avec mes sabots.

 

Souvenirs du grenier : « Minuit, l'heure du crime,

La nuit plait aux assassins.

Un homme tient un couteau à la main,

... Et beurre une tartine. »

 

La réclame du jour : « Pardon Seigneur ! Des pâtes ou mais des Panzani

 

La recette de grand-mère : "Navets farcis.

Prendre des navets ronds à col violet, les peler et les creuser. Les blanchir huit à dix minutes, les écouter et les farcir avec un hachis de restes de viande. les ranger dans un plat creux, les mouiller à mi-hauteur avec du bouillon ou de l'eau, poudrer de chapelure et mettre à gratiner au four.

 

Le conseil du jour : "Puisque vous avez la plume facile, écrivez, mais écrivez bien et avec calme afin que ce que vous produirez soit bien.

 

En vrac.

Le 12 mai 1588, le peuple catholique de Paris se soulève contre son souverain légitime, Henri III, et le chasse de la capitale…

 

Le 12 mai 1937, le monde a l'oreille tournée vers l’abbaye de Westminster. Chacun oublie un instant les menaces qui pèsent sur l'Europe, la guerre qui s'étend en Chine et en Espagne, la répression qui s'abat sur l'URSS et les gesticulations d'un fou furieux de l'autre côté du Rhin. La raison ? George VI remplace Edouard  VIII sur le trône.

 

Carnet rose.

1892. Naissance d’Henri Lacordaire.

« Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit …

 

1907. Katherine Hepburn - « La grande Kate » - ouvre enfin les yeux.

« Je ne perds jamais de vue que le seul fait d’exister est une chance. 

 

La saviez-vous ? Sa vie entière est dédiée à Spenser Tracy, l'amour de sa vie.

Pour lui, elle accepte ce qu'elle a refusé à tout autre : rester dans l'ombre, être l'illégitime. Celle qui réussira à se débarrasser de sa réputation de "poison du box office" pour devenir la seule actrice à obtenir quatre oscars et l'une des première productrices, se dévoue toute entière à Spencer Tracy , jusqu'à mettre sa carrière entre parenthèses pour le soigner son alcoolisme. Jusqu'à sa mort, elle reste à ses côtés.

 

Jusqu'aux bout ils se vouent un amour aussi profond que secret. Ainsi, à la mort de son âme sœur, Katharine devra faire l'ultime sacrifice : "La rumeur", comme l'appelait madame Tracy, n'assistera pas aux funérailles de son grand amour. Privée de sa moitié, l'actrice ne refera pas sa vie et jusqu'au bout aura des mots tendres pour son partenaire de vie et ne regrettera rien. Dans un documentaire filmé quelques années avant sa mort, Katharine Hepburn s'adresse à l'homme qu’elle a tant aimé, un homme dont elle a cherché toute sa vie à capturer l'essence. "Pourquoi Spence, pourquoi as-tu toujours cherché à fuir l'homme remarquable que tu étais ?'".

 

La voix chevrotante à cause de la maladie, ces mots qu'elle lui adresse vers l'au-delà emplissent ses yeux de larmes, dix-huit ans après la mort de son bien aimé. Comment regretter un amour d'une telle force !

 

 Son tempérament était à l’opposé des stéréotypes féminins de l’époque, incarnés par Greta Garbo, la femme mythifiée, Marlene Dietrich, la femme fatale inaccessible, à l’érotisme trouble, ou Mae West et Jean Harlow, stars à la sexualité agressive. Elle va incarner les nouvelles héroïnes de l’écran : indépendantes et actives, affirmant leur personnalité propre, non pas dans la sécurité du mariage, mais dans la volonté d’agir de façon égale, sinon supérieure, à celle d’un homme.

 

1942. Miche Fugain pousse son premier cri.

« On devient plus sensible avec l’âge. Je sens monter les larmes en regardant les photos de mes petits-enfants …

 

« C'est un beau roman, c'est une belle histoire

C'est une romance d’aujourd'hui

Il rentrait chez lui, là-haut vers le brouillard

Elle descendait dans le Midi, le Midi …

Ils se sont trouvés au bord du chemin

Sur l'autoroute des vacances

C'était sans doute un jour de chance

Ils avaient le ciel à portée de main

Un cadeau de la providence

Alors pourquoi penser au lendemain

 

Cinéma.

1977. « Une étoile est née » avec Barbra Streisant sort au cinéma.

Le saviez-vous ? Barbra Streisand souhaitait à l'origine partager l'affiche du drame musical avec Elvis Presley. Mais la star du rock n'étant plus que l'ombre d'elle-même à l'époque de préparation du film, Barbra Streisand a préféré porter son choix sur Kris Kristofferson.

 

1982. « Le retour de Martin Guerre » avec Gérard Depardieu et Nathalie Baye est à l’affiche.

"L'histoire de ce prétendu Martin Guerre se termina ce matin-là. Le conseiller Jean de Coras, émerveillé par cette prodigieuse imposture, en écrivit le récit. Douze ans plus tard, l'année même de la Saint-Barthélémy, victime de ses convictions protestantes, il fut pendu à son tour devant le parlement de Toulouse, avec une centaine de ses amis. Mais chacun sait qu'on vit par l'esprit, le reste est voué à la mort.

 

1982. « Pour cent briques t’as plus rien » avec Gérard Jugnot et Daniel Auteuil sort au Lido de Carmaux.

"Mais quand tu vas passer chez une fille à neuf heures, vas-y toujours une demi-heure avant. La fille est jamais prête. Elle est soit sous la douche, soit en train de commencer à s’habiller. De toutes façons, elle est à moitié à poil. En arrivant une demi-heure avant, tu gagnes un temps fou ! ...

 

1989. « Trop belle pour toi » avec Gérard Depardieu, Carole Bouquet et Josiane Balasko fait un tabac.

« C’est pas moi qui bouge, c’est mon cul. »

« Je voudrais être moche comme elle. »

 

1993. « Proposition indécente » avec Robert Redford et Demi Moore sort à son tour.

« Si jamais il y a une chose à laquelle tu tiens par dessus tout, n'essaie pas de la retenir, si elle te revient, elle sera à toi pour toujours, si elle ne revient pas, c'est que dès le départ, elle n'était pas faite pour toi. »

 

« Est-ce que je t’ai déjà dit que je t’aimais ?

- Non.

- Je t’aime.

- Encore ?

- Toujours.

 

Sans oublier : "Vous dansez ?

- Je vais rentrer.

- Je me souviens une fois quand j'étais jeune, je revenais du cinéma, j'étais dans le métro. Il y avait une fille assise en face de moi. Elle portait une robe qui était boutonnée de bas en haut.

Je n'avais jamais rien vu d'aussi jolie.

Mais j'étais timide et quand ses yeux croisaient les miens, je tournais la tête. Et après quand je me retournais vers elle, elle tournait la tête.

 Puis je suis arrivé là ou je devais descendre. Je suis descendu, la porte s'est fermé. Et au moment où le train s'éloignait, elle s'est tourné vers moi et m'a fait le plus merveilleux des sourires. C'était horrible, j'aurai voulu arracher les portes, je suis revenu tous les soirs, à la même heure, pendant quinze jours. Mais je ne l'ai jamais revu.

C'était il y a trente ans. Et je ne crois pas qu'il y ait un jour qui passe sans que je pense à elle. Je ne veux plus que ça m'arrive. Une seule danse..." 

 

Télévision.

1964 : Licenciement de l'ORTF à Paris de la présentatrice et speakerine de télévision Noële Noblecourt parce que sa jupe jugée trop courte par sa direction aurait laissé entrevoir ses genoux dans une émission de "Télé-Dimanche", en réalité parce qu'elle aurait refusé des avances de son supérieur Raymond Marcillac.

 

Sport.

1976. Le Bayern de Munich remporte la finale de la Coupe des clubs champions européens face à l'AS Saint-Étienne, 1-0.

Les poteaux étaient carrés...

 

Le 12 mai 1957, à l'Ebbets Field à Brooklyn, l'antre des Dodgers (baseball, Marilyn Monroe donne le coup d'envoie d'un match entre une équipe All stars et les Israéliens de l'Hapeol. Avant leur arrivée, on avait demandé aux footballeurs visiteurs qui ils souhaitaient rencontrer aux Etats-Unis. "En tant que sportifs, les Brooklyn Dodgers. En tant qu'homme Marilyn Monroe." En robe bleu et en talons, l'actrice fait le métier d'un très photogénique pointu du droit, devant plus de 30 000 spectateurs. Résultat : elle se foule deux orteils ...

 

Lecture.

1937. Le Petit Français illustré  est dans les kiosques.

 

Carnet noir.

1992. Jacqueline Maillan nous quitte.

« Dans un théâtre, les seuls trucs que je n’ai pas réussi à faire rire, ce sont les fauteuils …

 

2020. Michel Piccoli n’est plus.

« Bien sûr, je me souviens. Les évènements restent précis dans ma tête, mais je n’ai pas de nostalgie. Je n’ai aucun regret sur les ratages et ne tire aucune gloire de mes réussites.

 

Le mot de la fin est une fois n’est pas coutume de Michel Piccoli :

 

« Je ne pleure jamais sur ce passé qui a été à la fois merveilleux et douloureux. Je ne regrette rien. Jamais.

 

Il ajoute : « A chaque fois qu’un de mes amis disparaît, j’ai l’impression qu’on me coupe un bras. Alors comment je fais pour garder à mon âge ce regard étonné, qui est celui d’un enfant, devant la vie ?

 

Bonne journée à tous, * **

 

* « L’Almanach de Matka » (version audio) est disponible sur simple demande en MP contre un aller simple pour Hollywood ou un aller retour pour Aurillac ...…

 

** Demain nous fêterons les « Rolande ».

Vivement demain.

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach
2 mars 2023 4 02 /03 /mars /2023 10:17
"L'Almanach de Matka : Le 11 Mai

"Aujourd’hui, nous sommes le 11 Mai et nous fêtons les « Estelle ».

Présentation : « Estelle a un caractère émotif et affectueux tout en étant extravertie et gaie. Elle aime se faire remarquer par son élégance.

Comme Estelle Denis, l’ex de Domenech ou Estelle Lefébure, l’ex de David Hallyday, d’Arthur etc etc etc .…

 

Le dicton du jour : « En mai, fais ce qu’il te plaît

 

Le saviez-vous ? Les 11, 12 et 13 mai, la France connaît souvent des gelées tardives et l'on parle à cette occasion des « Saints de glace ». Il s'agit des anciens saints de ces jours : Mamert, Pancrace et Servais.

 

La blague du jour : « Deux centenaires se retrouvent à la remise des décorations aux derniers anciens combattants de la guerre de 14. Le premier s’écrie :

« Marcel ! Je te croyais mort ! On m’avait dit qu’il n’y avait eu aucun survivant lors de cette terrible attaque allemande, et que grâce à ma blessure deux jours avant, j’étais le seul rescapé du bataillon. Comment as-tu fait ?

- Et bien, quand les boches ont donné l’assaut, à dix contre un, et qu’ils ont envahi la tranchée, le capitaine a crié : « Tous à la baïonnette » et moi j’ai compris : »A la camionnette ».

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu le 11 Mai 1936 une carte postale où on lisait au dos : « Il faut apprécier le présent, c'est la seule chose qui n'a pas le temps de vieillir ...

 

La comptine du jour : « Auprès de ma blonde

Qu'il fait bon, fait bon, fait bon

Auprès de ma blonde,

Qu'il fait bon dormir. …

 

Souvenirs du grenier : « Un café s'il y en a de fait !

 

Le 11 mai 1865 ouvre à l'orée de Paris, sur les Grands Boulevards, près de la gare Saint-Lazare, un grand magasin qui va devenir un pôle d’attraction pour le monde entier : Le Printemps

 

La même année naît aussi La Samaritaine, en plein coeur de la capitale, sur les bords de la Seine.

 

La réclame du jour : « On trouve tout à la Samaritaine

 

La recette du jour : "Pommes aux raisins.

Pour six personnes : 6 pommes, 50 g de raisin secs, 1 verre à liqueur de Kirsch, 6 cuillerées à café de sucre en poudre, 6 noisettes de beurre.

Laver les raisins et les faire macérer dans le kirsch. Essyer les pommes, les creuser, dans la cavité de chaque pomme, mettre des raisins macérés, une cuillerée de sucre et une noisette de beurre. Cuire à four moyen 30 minutes.

 

Le conseil du jour : "Vous êtes doué d'une excellente mémoire, vous retenez tout ce que vous voulez ; il faut savoir bénéficier de cet avantage énorme.

 

En vrac.

1960. C’est le lancement du paquebot France.

 

Chantons : « Quand je pense à la vieille anglaise

Qu'on appelait le "Queen Mary »

Je ne voudrais pas finir comme elle

Sur un quai de Californie

Que le plus grand navire de guerre

Ait le courage de me couler

Le cul tourné à Saint-Nazaire

Pays breton d'où je suis né

Ne m'appelez plus jamais « France"

La France elle m'a laissé tomber

Ne m'appelez plus jamais « France"

C'est ma dernière volonté

 

1998 : La première pièce d'un euro battue en France sort des presses de Pessac en Gironde en présence du ministre de l'économie et des finances DSK.

 

Carnet rose.

1904. Naissance de Salvador Dali.

« Je suis pratiquant mais pas croyant …

 

1914. Haroun Tazieff s’éveille enfin.

Un mot de Patrick Sébastien : « L’enfance c’est des souvenirs de volcans avec la certitude que c’est Haroun Tazieff qui a inventé la purée …

 

1947. Ringo pousse son premier cri.

« Laisse les gondoles à Venise …

 

On l’écoute religieusement : « Alors que souvent, dans ce métier, certains ne sortent qu'un album, d'autres quelques-uns... Moi, j'en ai fait presque vingt. Donc, j'ai réussi et ma carrière peut être considérée derrière moi. J'ai eu mon moment de célébrité alors que certains ne l'auront jamais. Ce n'est pas rien, et j'ai réussi, là où tant ont échoué. »

 

Et on se souvient de sa prestation sur le plateau de Midi Première le 29 avril 1977 à Domme en Dordogne qui est resté célèbre dans la petite histoire de la télévision. Alors qu'il interprète La fille que j'aime, une de ses chansons, un manifestant anarchiste, cheveux hirsutes et cigarette à la bouche, intervient avec une banderole à message politique. Le chanteur le repousse violemment tout en continuant son play-back.

 Ironie du sort, au même moment, il dit dans la chanson : « Je ne me battrai pas. ».

 

Il déclarera plus tard à Danièle Gilbert qu'il a eu « un geste brusque » mais que cela n'était « pas grave ». L'animatrice déplore que des gens aient « confondu émission de variétés et revendications ».

 

Aux dernières nouvelles, Ringo est en contact avec l'association La Roue tourne, où il tente de monter de petits spectacles dans des cabarets ou des grandes surfaces, parfois en collaboration avec Jean-Pierre Descombes, son ami de longue date.

Affaire à suivre, Ringo n’a peut-être pas dit son dernier mot.

 

1952. Renaud ouvre enfin les yeux.

« Arrache-toi d’là, t’es pas d’ma bande, casse-toi tu pues et marche à l’ombre ! »

« Le temps est assassin et emporte avec lui le rire des enfants …

 

« Mort l'enfant qui vivait en moi

Qui voyait en ce monde-là

Un jardin, une rivière

Et des hommes plutôt frères

Le jardin est une jungle

Les hommes sont devenus dingues

La rivière charrie des larmes

Un jour l'enfant prend une arme …

 

 Il se confie autour d’un pastis - le poison Marseillais - : « Je ne me suis jamais remis de mon enfance envolée. Les gens célèbrent leur anniversaire joyeusement avec un gâteau, des bougies, des textos… Pour moi, chaque année qui passe est un coup de poignard dans ma jeunesse, un pas de plus vers la mort …

 

Il ajoute : « A pas vouloir vieillir, on meurt avant les autres

 

1957. Jean-François Dérec pointe le bout de son nez.

« On dit toujours le petit Grégory, le petit Grégory… Mais avec le temps il doit être majeur ce gamin-là …

 

1958. Isabelle Mergault entre en jeu.

« Je ne comprends pas les gens qui disent « faut vivre avec son temps ». J’essaie de vivre avec mon temps mais je m’appelle pas Signoret. Vous l’avez ?

Sous vous applaudissements, merci.

 

1974. Benoît Magimel est enfin là.

« J’essaie d’être quelqu’un de bien, c’est très dur. »

 

1978. Laetitia Casta ? "Présente !" ...

« Ce sont les rêves qui donnent envie de vivre …

 

Cinéma.

1955. Sorti du film « Vera Cruz » avec Gary Cooper, Burt Lancaster et Sara Montiel.

 

Le saviez-vous ? Sur les conseils de Burt Lancaster, c'est la chanteuse française Patachou qui devait initialement tenir le rôle échu à Denise Darcel. Elle déclina l'offre lorsqu'elle apprit que le film devait entièrement se tourner au Mexique, ce qui l'obligeait à rester trop longtemps éloignée de son fils, Pierre Billon, qui était sa priorité. Elle garda néanmoins le contact avec Sara Montiel et les deux femmes restèrent amies jusqu'à la fin de leur vie.

 

1960. « La dolce vita » sort dans les salles.

« Tu n’as jamais su ce que ça voulait dire aimer. »

 

1962. « Un singe en hiver » est enfin à l’affiche.

« Le picon-bière, ça pardonne pas. C’est de ça que mon pauvre papa est mort. Il n’y a rien de plus traitre ! »

« Dis-toi bien que si quelque chose devait me manquer, ce ne serait plus le vin, ce serait l’ivresse ! …

« Si je buvais moins, je serais un autre homme, et j’y tiens pas ! …

 

Sans oublier : « Ecoute ma chère Suzanne, tu es une épouse modèle. Mais si, t’as que des qualités et physiquement, t’es restée comme je pouvais l’espérer. Et tu vois, même si c’était à refaire, je crois que je t’épouserai de nouveau. Mais tu m’emmerdes. Tu m’emmerdes gentiment, affectueusement, avec amour… mais tu m’emmerdes ! ...

 

1983. L’Eté meurtrier est à l’affiche du Lido de Carmaux.

« Voilà pourquoi à la fin je ne pouvais plus me passer d'elle. Elle donnait à la vie des coups d'accelerateurs comme je n'en connaissais pas. C'était un bon moment, un des meilleurs de ma vie, quand j'y pense je voudrais tout recommencer.

 

« Maintenant, il faudra que je fasse attention. penser à tout, ne rien perdre, ne pas laisser mes souvenirs partir à al dérive.

 

J’ai peur qu’elle ne prenne plus la peine de s’assoir et de m’écouter. Je ne pourrais plus raconter les souvenirs qui vont mourir avant moi, un par un, dans ma tête.  On a jamais ce qu’on veut dans la vie. On vous tue votre mari. Vous n’avez rien à dire. On vous enlève un à un tous les étés, jusqu’à ce que le soleil soit si loin que vous avez froid en juillet.

 

« Mais je savais avant d’avoir ma première dent qu’il ne faut jamais rien dire aux filles.... sauf si tu veux économiser une petite annonce dans le journal.

« Quel beau temps, c’était

 

1984. « Fort Saganne » sort à son tour.

La critique de Mamie : « Ça se regarde mais qu’est-ce que c’est long. Je vous conseille de faire une activité en même temps (vaisselle, repassage, nettoyage …

 

1988. Le grand bleu fait un tabac.

« J’ai été fiancé une fois… une semaine ! J’ai jamais vu ma mère dans un état pareil !! Elle repeignait les murs avec les raviolis !

« Quand j’avais 17 ans, j’étais tellement amoureux que j’ai failli me suicider pour une fille. Deux ans plus tard, je ne me souvenais même plus de son nom. Crois-moi Jacques, le temps ça efface tout.

« Trouvez-moi le petit Français. Trouvez-moi Jacques Mayol.

 

Sport.

1996. Nouveau doublé coupe-championnat pour Manchester United qui s'adjuge la FA Cup face à Liverpool FC (1-0). L'unique but de la partie est signé le King Éric Cantona.

 

Musique classique.

1950 : Première représentation de La Cantatrice chauve d'Eugène Ionesco.

 

Lecture.

1962. « Le journal des Pieds-Nicquelés » est dans les kiosques.

 

Carnet noir.

1981. Bob Marley nous abandonne.

« Essaie de devenir ce que tu veux plutôt que ce qu’ils veulent que tu sois.

« La musique peut rendre les hommes libres.

« Réveille-toi et vis.

 

Le mot de la fin est une fois n’est pas coutume de Cognata une amie de Mamie :

 

« J’ai peur que petit à petit, les souvenirs me quittent. Je repense à tous ces jours merveilleux. A Digne, quand j’étais petite et puis à Marseille. Tout ce soleil. Les jours étaient plus longs autrefois et l’été plus chaud. Le voyage à Paris et la Tour Eiffel. Mon mari me disait : "Tu verras, on s’en souviendra longtemps. »

 

Bonne journée à tous, * **

 

* « L’Almanach de Matka » (version audio) est disponible sur simple demande en MP contre un séjour à Digne ou une escapade à Marseille …

 

** Demain nous fêterons les « Achille ».

Tiens donc.

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach
2 mars 2023 4 02 /03 /mars /2023 10:06
"L'Almanach de Matka : Le 10 mai

"Aujourd’hui, nous sommes le 10 Mai et nous fêtons les « Solange ».

Présentation : « Les Solange sont émotives et sentimentales, pouvant parfois paraître fragiles. En réalité, elles sont beaucoup plus fortes qu'on le croit.

 

Le dicton du jour : « C’est à la Sainte-Solange que l’on ferme la grange. C’est à la Saint-Antonin que vend son vin. Le malin

 

La blague du jour : « Le directeur d’un hôpital rattrape un patient pied nu qui sort en courant de son établissement :

« Mais enfin monsieur pourquoi vous êtes vous enfui du bloc opératoire ?

- C’est parce que l’infirmière a dit : « Allons soyez courageux ce n’est qu’une appendicite, c’est simple comme opération ! »

- Et alors ! Elle a dit ça pour vous rassurer !

- Ce n’était pas à moi qu’elle le disait mais au chirurgien ! …

 

La réclame du jour : « Pierrot gourmand, pour ceux qui ont la santé, un mauvais bonbon est à supprimer

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu le 10 Mai 1936 une carte postale de Capri où on lisait au dos : « Il y a aucun mal à se créer des souvenirs mais le meilleur souvenir ça doit rester le prochain

 

La comptine du jour : « Bateau, ciseau, la rivière, la rivière,

Bateau , ciseau, la rivière au bord de l’eau.

La rivière a débordé

Dans le jardin de monsieur le curé.

Qui est-ce qui est la marraine ?

C'est une hirondelle.

Qui est-ce qui est le parrain ?

C'est un gros lapin.

Bateau, ciseau, la rivière, la rivière

Bateau, ciseau, la rivière et le canot

 

La pensée du jour est de Mahmoud Darwich : « J’ai la nostalgie du pain de ma mère,

Du café de ma mère,

Des caresses de ma mère…

Et l’enfance grandit en moi,

Jour après jour,

Et je chéris ma vie, car

Si je mourais,

J’aurais honte des larmes de ma mère !

 

Souvenirs du grenier : «  Un deux trois soleil !

 

Sans oublier : "Plouf, plouf, plouf. C'est toi qui sera le chat. Mais si le roi n'le veut pas. Ce sera toi.

Plouf, plouf, plouf. C'est toi qui sera l'andouille ...

 

Une vache qui pisse dans un tonneau
C’est rigolo
Mais c’est salaud !

 

A la queue leu leu
Mon petit chat est bleu
s’il est bleu tant mieux,
s’il est gris tant pis !

 

Un petit cochon
Pendu au plafond
Tirez-lui la queue
Il pondra des oeufs
Tirez-lui plus fort
Il pondra de l’or !

 

Pic nic douille
C’est toi l’andouille !

 

A la salade
Je suis malade
Au céleri
Je suis guéri !

 

La recette de grand-mère : "Yatakan cocktail.

Il faut un quart de Vermouth, un quart de sirop de grenadine, un quart de Cointreau, , un quart de Rhum, quelques gouttes de citron. Bien agiter le tout et servir avec une cerise à l'eau de vie dans chaque verre.

 

Le conseil du jour : "Vous êtes toujours très généreux, il n'est donc pas étonnant que vous soyez payé d'ingratitude, c'est la loi commune !

 

En vrac.

Le 10 mai 1869, les États-Unis sont enfin traversés d'est en ouest par une ligne de chemin de fer. Les deux équipes chargées de sa construction, l'une partie de Sacramento, en Californie, l'autre d'Omaha, dans le Nebraska, opèrent une jonction triomphale en un lieu appelé Promontory Point, dans l’Utah…

 

« Et j'entends siffler le train

Et j'entends siffler le train

J'entendrai siffler ce train toute ma vie …

 

 Sur une idée du journaliste d'origine belge Maurice de Waleffe, Le Journal organise le premier concours de « La plus belle femme de France ». Le quotidien invite ses lecteurs à faire leur sélection parmi plus de 2 000 candidates. Après plusieurs éliminatoires, les photos de 49 jeunes femmes sont distribuées dans les cinémas parisiens. Il s'ensuit le 10 mai 1920 l'élection d'Agnès Souret, 17 ans, native d’Espelette (Basses-Pyrénées). Le concours sera plus tard rebaptisé en franglais Miss France et décliné dans différents pays. En 1951, les Britanniques organiseront un concours Miss Bikini et l'année suivante, les Américains éliront la première Miss Univers

 

 Le 10 mai 1940, sept mois après la déclaration de guerre de la France et de l'Angleterre à l'Allemagne, celle-ci rompt le front occidental.

Conformément au plan audacieux du général Erich von Manstein, le Führer porte son principal effort dans les Ardennes, une région montagneuse qui n'est pas protégée par la ligne Maginot et que le généralissime Gamelin n'a pas cru nécessaire de défendre…

 

 Le 10 mai 1940, tandis que les armées de Hitler rompent le front de l’ouest, Winston Churchill devient premier ministre de Grande-Bretagne.

 

1960 : Lancement de production de la première berline française équipée d'un à moteur à injection la Peugeot 404.

 

1963 : Les Rolling Stones enregistrent aux Studios Olympic Come On leur premier 45 tours avec une reprise de Chuck Berry.

 

Le 10 mai 1974, un Face à Face télévisé oppose les deux candidats à la présidence de la République, Valéry Giscard d’Estaing et François Mitterrand. Les deux candidats sont au coude-à-coude dans les sondages.

« Vous n’avez pas, Monsieur Mitterrand, le monopole du coeur. »

 

1981. François Mitterrand est élu président de la République. A Paris, c’est une ambiance de 14 juillet et l'une « des nuits les plus folles de son histoire » avec danses, farandoles et feux de joie. Sous la pluie.

 

Un jour, un refrain. « Toi qui marches dans le vent

Seul dans la trop grande ville

Avec le cafard tranquille du passant

Toi qu'elle a laissé tomber

Pour courir vers d'autres lunes

Pour courir d'autres fortunes

L’important

L'important c'est la rose

L'important c'est la rose

L'important c'est la rose

Crois-moi …

 

Le 10 mai 1994, Nelson Mandela est intronisé président de la République d'Afrique du Sud.

 

Carnet rose.

10 mai 1760. Naissance de Claude Joseph Rouget de Lisle, l’inventeur de la Marseillaise.

« Aux armes citoyens …

 

1899. Fred Astaire s’invite au bal.

« Le plus difficile, pour les enfants d'aujourd'hui, c'est de devoir apprendre les bonnes manières sans les voir au quotidien …

 

1933. Françoise Fabian pousse son premier cri.

Aujourd’hui, elle a un regret : « 

« Ma fille avait une gouvernante, mais le baiser du soir lui a manqué »

 

1933. Jean Becker pointe le bout de son nez.

"Si t'avais des chalumeaux à la place des yeux, la pauvre demoiselle ne pourrait plus s'asseoir pour un moment !"

 

1944. Marie-France Pisier ouvre enfin les yeux.

Isabelle Huppert a dit d’elle : « Son regard, chargé de secrets qu'elle n'aurait jamais avoués, servait de commentaire muet 

 

1960. Bono entre en jeu.

« With or without you …

 

1974. Doc Gineco déboule à son tour.

Sa chanson la plus connue ?

« Quoi qu'on dise sur toi, ma salope à moi

Quoi qu'on dise sur toi, j'suis love de toi …

 

1995. Aya Nakamura - "Djadja" - est de la partie.

 

Cinéma.

1941. Sortie dans les salles du film Volpone avec Louis Jouvet, Harry Baur et Jacqueline Delubac.

« Combien veux-tu ?

- Je n’veux rien, j’ai tout.

 

1958. « Mon oncle » de Jacques Tati est enfin sur les écrans.

C’est Boris Vian qui en parle le mieux : « Tati est bien plus qu'un Chaplin français ; c'est un créateur original, un poète de la pellicule, un artiste aussi simple qu'il est bourré de talent. Tati c'est Tati : il ne ressemble à personne et il faudrait se donner bien du mal pour lui ressembler. »

 

1961. « Rocco et ses frères » est enfin à l’affiche.

« Je ne veux plus jamais te voir. Plus jamais t’entendre. Ni entendre parler de toi. Tu as sali l’unique chose belle dans ma vie. »

 

1961. Un taxi pour Tobrouk est à l’affiche du Lido de Carmaux.

« J'ai souvent pensé à la mort... La mienne bien sûr. Je voyais ça vers les 70 piges, avec un encadré dans la revue médicale  et je vais mourir ici ! de soif ! comme un géranium !

« Dans le désert tu trouves un macchabbée égorgé que tu ne peux pas identifier : on lui fouille les poches. Quand on trouve un ouvre-boîte, c'est un British, et quand c'est un tire-bouchon, c'est un Français.

« Quand on est cintré comme toi, on porte un écriteau, on prévient …

« Si t'as pas un grand-père banquier, veux-tu me dire à quoi ça sert d'être juif ?

« À la guerre, on devrait toujours tuer les gens avant de les connaître.

« On pense beaucoup en prison la nuit de Noël …

 

Sport.

1964. L'Olympique Lyonnais remporte la Coupe de France à Colombes en battant en finale les Girondins de Bordeaux 2-0 grâce à deux buts de Nestor Combin surnommé « La foudre ».

 

Carnet noir.

Le 10 mai 1774, le roi Louis XV, surnommé dans sa jeunesse le Bien-Aimé, meurt à 64 ans.

 

1977. Joan Crawford n’est plus.

« Comment décrocher un bon rôle quand Norma Shearer couche avec le patron ? » dira Joan Crawford. L'actrice Norma Shearer était en effet mariée à Irving Thalberg, le grand producteur de la MGM.

 

2002. Yves Robert nous quitte.

Son héritage ? La guerre des boutons, Bébert et l’Omnibus, Le grand blond et une chaussure noire, Un éléphant ça trompe énormément, Le jumeau, la gloire de mon père …

 

Le mot de la fin est une fois n’est pas coutume de Papi :

 

« Il faut se lever le matin pour ouvrir sa porte au pain

 

Bonne journée à tous, * **

 

¨« L’Almanach de Matka » (version audio) est disponible sur simple demande en MP contre une baguette ou une ficelle …

 

** Demain nous fêterons les « Estelle ».

Comme Denis.

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach
2 mars 2023 4 02 /03 /mars /2023 09:52
"L'Almanach de Matka : Le 9 Mai

"Aujourd’hui, nous sommes le 9 Mai et nous fêtons les « Pacôme ».

Présentation : « Pacôme a horreur de la flatterie, de l'hypocrisie et des faux-semblants.

 

Le dicton du jour : « Petite pluie de mai, tout le monde est gai

 

La blague du jour : « Une femme vient de perdre son mari. A une amie qui lui rend visite, elle confie :

« François était merveilleux, il a pensé à tout. Il m’a laissé trois enveloppes à ouvrir après sa mort.

Dans la première il y avait deux mille euros avec ce mot : pour la messe et les fleurs.

Dans la deuxième il y avait trois mille euros avec ce mot : Pour le cercueil en acajou.

Dans la troisième il y avait dix mille euros avec ce mot : Pour la pierre.

Elle tend la main vers son amie et lui montre sa bague :

- Qu’est-ce que tu penses du diamant ?…

 

Le saviez-vous ? La Boldoflorine est une tisane à base de boldo, séné, bourdaine et romarin, indiquée notamment pour le foie.

 

La réclame du jour : « Boldoflorine, Boldoflorine, la bonne tisane pour le foie

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu le 9 Mai 1936 une carte postale de Capri où on lisait au dos : « Quand on tient à ses souvenirs, on devrait fuir comme la peste les endroits où on a été heureux

 

La comptine du jour : « Dansons la capucine

Y'a pas de pain chez nous,

Y'en a chez la voisine

Mais ce n'est pas pour nous.

 

La pensée du jour est de la Mamie de Pascal Sevran : « En amour, bébé, me disait-elle, il faut savoir être gourmet. Tu te goinfre avec les hors d'oeuvres et tu n'es plus capable, après, d'apprécier le plat de résistance. »

 

Souvenirs du grenier : « Croix de bois, croix de fer, si je mens, je vais en enfer

 

La Pin-up du jour n’est autre que Jean Hearlow qui lorsqu’un journaliste lui avait demandé  « Miss Harlow, portez-vous un soutien-gorge aujourd’hui ? » avait répondu du tac-au-tac : « Voilà bien une question de myope ! ... 

Ambiance.

 

Un jour, un refrain.

1936. Le chant des chômeurs est un hymne qui connaîtra une certaine postérité sous le Front Populaire. 

 

1964 : Louis Armstrong est 1er au hit parade du Billboard américain avec sa chanson "Hello Dolly" qui en détrône "Count by me love" des Beatles.

 

La recette du jour : "Yaourts au cassis.

Verser sur le yaourt 2 ou 3 cuillères à café de sirop de cassis et saupoudrer de sucre semoule. Ajouter quelques raisins de Corinthe; Servir bien frais.

 

le conseil du jour : "Si vous voulez vraiment réussir dans la vie, sachez vous montrer toujours absolument sympathique, c'est le meilleur moyen.

 

Carnet rose.

1874. Naissance d’Howard Carter.

"Alors, vous voyez quelque chose ?

- Oui, des merveilles.

 

Souvenez-vous : "Seul le premier homme à avoir pénétré à l'intérieur du tombeau de Tout Ankh Amon pourait comprendre l'émotion d'Amélie tandis qu'elle découvre cette cachette aux trésors qu'un petit garçon a pris soin d'enfouir il y a une quarantaine d'années. Le 31 aout, à quatre heures du matin, une idée lumineuse frappe soudain Amélie : Où qu'il soit elle va retrouver le propriétaire de la boîte à souvenirs et lui restituer son trésor. Si ça le touche, c'est décidé, elle commence à se mêler de la vie des autres...

Sinon tant pis...

 

1939. Pierre Desproges pousse son premier cri.

"Ce n'est pas parce que l'homme a soif d'amour qu'il doit se jeter sur la première gourde ! ...

 

1949. Billy Joel ouvre enfin les yeux.

 

« Honesty is such a lonely word

Everyone is so untrue

Honesty is hardly ever heard

And mostly what I need from you …

 

1968. Marie-José Pérec - "la gazelle "- s’éveille enfin.

« Gagner était une question de vie ou de mort. »

 

Music hall.

Le 9 mai 1943, Tino Rossi participe à la messe commémorant la 122ème année du décès de S. M. Napoléon Ier - Empereur, en la Chapelle Saint-Louis des Invalides. 

Tino y interprète l'Ave Maria (de Gounod) et l’Ajaccienne.

 

"Réveille-toi ville sacrée

Entends l'orgueil et ton amour

La Sainte famille est rentrée

Les exilés sont de retour ...

 

Cinéma.

1952. Sortie dans les salles de Jeux interdits avec Georges Poujouly (Michel) et Brigitte Fossey (Paulette).

Le saviez-vous ? Le succès du film est tel que Brigitte Fossey est présentée à la reine Élisabeth II en février 1953.

 

1953. « Troublez-moi ce soir » avec Marilyn Monroe est à l’affiche du Lido de Carmaux.

Il s'agit du tout premier film d’’Anne Bancroft qui tiendra son plus grand rôle en 1967 dans Le Lauréat. Elle interprète plusieurs chansons dans Troublez-moi ce soir.

 

1960. « Les scélérats » avec Michèle Morgan et Robert Hossein sont à l’affiche.

 

1979. Les soeurs Brontë avec Isabelle Adjani, Marie-France Pisier et Isabelle Huppert.

La critique de Mamie : « J’ai adoré.

 

1984. Footloose sort sur les écrans.

Oscars 1985 de la meilleure chanson originale pour Footloose ainsi que pour Let's Hear It for the Boy.

 

Sport.

1978. Le PSV Eindhoven remporte la Coupe UEFA face au SC Bastia 0-0 et 3-0.

 

Faits divers.

Le 9 mai 1927, les Français apprennent avec consternation la disparition en mer des aviateurs Nungesser et Coli dans leur tentative d'effectuer la première traversée de l'Atlantique Nord sans escale…

 

Lecture.

1978 : Le premier numéro de L'Histoire sort en kiosques.

 

Carnet noir.

2008. Pascal Sevran nous quitte avec ses plus beaux souvenirs :

 

« C'est loin tout ça... Fréhel était belle, et, rue Boissy d'Anglas, Cocteau baladait son spleen, Pierre Drieu la Rochelle s'abîmait le coeur, déjà, et Picasso n'était pas mort, pas riche, et pas communiste.

 

 Lorsque j'ai compris que tous n'étaient pas heureux, j'ai dit ma déception à Cocteau, qui m'a répondu en se moquant de moi : "Il vaut mieux être riche, célèbre et pas heureux, que pauvre, inconnu et malheureux. »

 

 Lorsque j'ai voulu savoir comment on faisait les enfants Maurice Sachs a éludé ma question : « C'est très compliqué ! Le mieux est de ne pas en faire, m'a-t-il affirmé, péremptoire.

 Qu'il soit remercié ici de m'avoir épargné l'histoire du chou et de la rose, très en vogue à cette époque.

 

 Je me souviens du Vel d'Hiv, où, dans une odeur de frites, de sueur et de bière, le peuple de Paris se défoulait au son de l'accordéon.

- Ecoute battre le coeur de la France, me dit Sachs. Ecoute-le vibrer et met le tien à l'unisson. Il n'y a pas de place ici pour les petits-fils de comte.

 Abasourdi de musique et de cris j'écarquillai les yeux.

 

 Sur une piste ronde, en forme de cuvette, des hommes coursaient à vélo. La foule en tête ne dissimulait pas sa joie.

 Sur les gradins, des ouvriers en bras de chemise embrassaient goulument des filles en jupe à fleurs.

 Je découvrais, ravi, ceux dont mon grand-père dira avec dédain : "Ils sont les fils de Léon Jouhaux. »

 

 Je me souviens de mon cousin qui me disait régulièrement des évidences de ce genre :

"C'est en forgeant qu'on devient forgeron."

"Le bonheur ne se conjugue qu'au passé."

"Ce n'est pas le canotier qui a fait Maurice Chevalier, mais Maurice Chevalier qui a fait le canotier. »

 

 Je me souviens de Lucien qui aimait les films de Charlot. Lucien, mon premier copain... Tout nous séparait. Il aimait les chats, les pucelles et Tino Rossi.

 Démodé déjà ; je collais mes cheveux, façon Rudolph Valentino. Je m'achetais des chaussures Italiennes et des disques de Lys Gauty.

 

 Je me souviens de Valentine quand elle fredonnait sur un air de Tango :

 

 'Allez vava, remets-nous ça

Encore un verre et ça ira

Vas-y Vava, n'hésite pas

Remets-nous ça..

 

 Des quatre coins du monde, le bruit des bottes résonne à l'unisson. Je ne l'entends pas. Il fait beau sur Paris et je suis amoureux.

 

 Au pied d'une tribune dressée place de la Nation, avec mon frère et près d'un million de Parisiens, j'acclame ce Léon Blum dont Daudet prétend méchamment qu'il est un juif de la pire espèce.

 

 Sa voix vole. Ses mains fines dansent devant ses yeux. Il a l'air doux. Il chante presque.

 Sur les murs de l'église Saint-Eustache, je lis : les curés espagnols font le lit de Franco.

 

Valentine, elle, de souvenir en souvenir, elle réveillait des fous rires et des larmes oubliées avec une complice.

 

 Mon neveu breton m'énervait. C'était un jeune marin, il portait son pompon rouge comme le symbole d'une virilité irrésistible. Bien des femmes pouvaient en parler.

 C'était un con. La preuve, il disait toujours, à propos de tout et de rien : "On n'arrête pas le progrès..." S'il tient une petite place dans mon souvenir, c'est à cette exclamation imbécile qu'il la doit. 

 

 Valentine encore : "Ne les écoute pas. ce sont ceux qui criaient en 36 : "Plutôt Hitler que le front populaire." Ils l'ont maintenant, alors qu'ils crèvent."

 

 J'aurai aimé qu'elle me raconte tout... Me faire des souvenirs sur des chevaux de bois et me laisser grandir avec de l'encre aux doigts.

 

 Je me souviens aussi de Pélagie penchée sur sa TSF, elle écoutait une chanson triste que diffusait Radio-Paris. J'ai pu en apprécier les dernières mesures, quand elle m'a ouvert alors que je réussissais à improviser de mémoire les accords de La Cumparsita...

- On se verra demain, me dit-elle, y'a Léo Marjane qui chante dans le poste... 

 

 Pour fêter mon retour, Pélagi m'a préparé un repas de crêpes bretonnes au beurre cuit. En moins d'une heure, je savais tous les potins du quartier : les fausses couches, les concubinages, les morts et les mariages, tout sur la mauvaise conduite des femmes de nos pauvres soldats.

 

Ses préoccupations m'en disaient long ; elles répondaient en écho au discours de Paul Reynaud et aux chansons de Maurice Chevalier.

 

Le mot de la fin est une fois n’est pas coutume de Pascal Sevran :

 

« Mon grand-père me disait : « Méfie-toi du progrès, des curés et des femmes

 

Bonne journée à tous, * **

 

* « L’Almanach de Matka » (version audio) est disponible sur simple demande en MP contre un café préparé avec de la chicorée Leroux ou un Plymouth avec de l’au de Seltz…

 

** Demain nous fêterons les « Solange ».

Des démons.

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach
1 mars 2023 3 01 /03 /mars /2023 17:46
"L'Almanach de Matka : Le 8 Mai

"Aujourd’hui, nous sommes le 8 Mai et nous fêtons les « Désiré ».

Présentation : « Désiré est bienveillant, déterminé et consciencieux.

 

Le dicton du jour : « À la Saint-Désiré, tu peux découvrir ton nez

 

1886 : Invention du cola.

 

La réclame du jour : « Coca Cola c’est ça

 

La blague du jour : "Deux amis se retrouvent. l'un demande à l'autre. "Et comment va ta vie sexuelle ?

"Comme le Coca-Cola.

"Ha super, plein de belles hein ?

"Pas du tout. Avant c'était "normal" puis ce fut "light" et maintenant c'est "zéro".

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu le 8 Mai 1936 une carte postale de Capri où on lisait au dos : « Les heureux son t les gens qui ont su garder en eux-mêmes la mémoire vive de leurs sensations les plus intenses. Il n’y a pas de bonheur sans souvenirs …

 

La comptine du jour : « Maman les p'tits bateaux

Qui vont sur l’eau

Ont-ils des jambes ?

Mais oui, mon gros bêta

S'ils n'en avaient pas

Ils n'marcheraient pas.

Allant droit devant eux

Ils font le tour du monde

Mais comme la terre est ronde

Ils reviennent chez eux.

Va quand tu seras grand

Tu sauras comment faire

Pour lutter vaillamment

Contre la mer et le vent.

 

Souvenirs du grenier : « Je me délecte chaque semaine du magicien Mandrake, de la bande dessinée Pim-Pam-Poum et des péripéties en forêt vierge de Jane et Tarzan.

 

La recette de grand-mère : "Lapin en blanquette.

Haut de lapin, 50 g de beurre ou margarine, 2 jaunes d'oeuf, un demi citron, 2 oignons, bouquet garni, sel, poivre;

Dans une cocotte, faire sauter le haut du lapin coupé en morceaux. Ne pas les laisser dorer. Puis les couvrir d'eau et ajouter sel, poivre, oignons bouquet garni de thym, laurier, persil. Laisser mijoter couvert pendant 40 minutes. Avant de servir, ôter les aromates. Dans un bol mélanger les deux jaunes d'oeufs et le jus de citron, puis, petit à petit, le jus de cuisson. Verser le tout sur la viande et servir.

 

Le conseil du jour : "Vous me faites l'effet d'être un papillon  qui butine volontiers sur toutes les fleurs, sans jamais se fixer définitivement.

 

En vrac.

Le 8 mai 1429, les Anglais lèvent le siège d'Orléans après que Jeanne d'Arc fut montée à l'attaque de leurs lignes. C’est le premier succès de celle qui sera plus tard surnommée la Pucelle d'Orléans

 

1945. Victoire des forces alliées sur l'Allemagne nazie.

Fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe.

 

François Mitterrand est réélu à la présidence de la République française le 8 mai 1988 face à Jacques Chirac.

La force tranquille.

 

Carnet rose.

1903. Fernandel pousse son premier cri.

« Le pastis, c’est comme les seins. Un c’est pas assez et trois c’est trop. »

 

Le saviez-vous ?

Chanteur populaire, il a également laissé une discographie importante, parsemée là aussi de classiques tels que Félicie aussi  ou Le Tango corse ou ignace.

 

"Lorsque je suis né

Mes parents étonnés

Fir'nt tout d'abord un drôl' de nez

Quand vint le docteur

J'appris avec terreur

Que j'aurai pu être ma soeur

Quand on s'aperçut

Qu'j'avais quequ'chose en plus

Ils me baptisèr'nt alors tout émus

Ignace !  Ignace !  C'est un petit, petit nom charmant

Ignace ! Ignace ! Qui me vient tout droit de mes parents ...

 

Reconnaissable grâce à ce qu'il appelait lui-même sa « gueule de cheval », il acquit une popularité internationale telle que le général de Gaulle déclara lors d'une réception à l'Élysée le 3 mai 1968 qu'il était « le seul Français qui soit plus célèbre que lui dans le monde ».

 

Son succès ne s'est jamais démenti et Marcel Pagnol dira de lui après sa mort : « Il a été l'un des plus grands et des plus célèbres acteurs de notre temps et l'on ne peut le comparer qu'à Charlie Chaplin ».

 

1951. Catherine Laborde ouvre enfin les yeux.

« Je renoue avec autrefois... Non pour nourrir ma nostalgie, comme je l'ai cru en arrivant, mais plutôt pour redécouvrir mes parents tels que les voyais petite : jeunes, beaux, débordants de vitalité et d'intelligence. J'ai voulu les arracher un court instant à la gangue de la vieillesse et de la décrépitude. Ainsi font ceux qui, sentant la mort approcher, redonnent vie à leurs parents disparus, en ravivant leur mémoire.

 

« Je pourrais continuer à égrener la liste des adultes qui, volontairement ou non, ont guidé mes pas, mes choix, donnant à mon existence un cours inattendu ou prévisible, mais le soir tombe. Éloignons les souvenirs. Revenons au présent.

 

1957. Marie Myriam entre en jeu.

Souvenons-nous : "Le 7 mai 1977, lors du 22e Concours Eurovision de la chanson se déroulant à Londres, Marie Myriam représente donc la France, à la veille de ses vingt ans.

 

Lors des répétitions à Londres, elle n'est pas contente de sa voix et, dès lors, elle s'écroule dans les classements des bookmakers.

 

Peu avant son passage, les choristes féminines doivent changer leurs robes trop transparentes. Elle chante les deux premières phrases a cappella.

Vous connaissez la suite.

 

« Comme un enfant aux yeux de lumière

Qui voit passer au loin les oiseaux

Comme l'oiseau bleu survolant la Terre

Vois comme le monde, le monde est beau ...

 

1963. Laurence Boccolini s’éveille à son tour.

« Vous êtes le maillon faible.

 

1975. Naissance d’Enrique Iglesias.

« Bailamos …

 

Cinéma.

1948. « Raccrochez c’est une erreur » avec Burt Lancaster et Barbara Stanwyck est à l’affiche du Lido de Carmaux.

La critique de Mamie : « Un classique du film noir …

 

1953. « Carrie, un amour désespéré » sort à son tour.

Un mot de Mamie : « Ah ça, pour du mélo, c'est du mélo ! …

 

1992. « Basic Instinct » avec Sharon Stone et Michael Douglas sort enfin sur les écrans.

« Elle me fait pas peur.

- Là, c’est sa chatte qui parle, c’est pas toi !

 

Sport.

1996 : Finale de la Coupe d’Europe des Vainqueurs de coupes opposant le PSG de Michel Denisot et Luis Fernandez aux Autrichiens du Rapid de Vienne avec la victoire des premiers d'un but à zéro.

 

Faits divers.

Le 8 mai 1842, sous le règne de Louis-Philippe 1er, se produit le premier accident grave de l’histoire du chemin de fer : 55 morts.

 

 Le drame survient à Meudon, sur la ligne Paris-Versailles, dans un train qui ramenait des Parisiens venus passer la journée à Versailles pour le spectacle des grandes eaux. Les dix-huit voitures en bois déraillent et prennent feu. Les voyageurs succombent sans pouvoir sortir des compartiments, fermés à clé de l'extérieur selon l'usage de l'époque. Parmi les victimes figurent le navigateur Dumont d’Urville, découvreur de la terre Adélie, ainsi que sa femme et son fils.

 

Malgré son caractère spectaculaire et inédit, le drame ne remet pas en cause la  confiance de l’opinion publique dans le progrès technique. « Plaignons les victimes et marchons ! » déclare en guise d'épitaphe le député et poète Alphonse de Lamartine à la tribune de l'Assemblée législative, au lendemain de la catastrophe.

 

Le 8 mai 1902 a lieu l'éruption de la Montagne Pelée. La ville de Saint-Pierre, à la Martinique, est ruinée en quelques heures. On évalue à plus de 28.000 le nombre de victimes. On compte deux survivants dont un prisonnier protégé par les murs de sa cellule  ! …

 

Carnet noir.

1880. Gustave Flaubert n’est plus.

« La mort n’a peut-être pas plus de secrets à nous révéler que la vie ? …

 

Relisons ce passage de « L’éducation sentimentale" de Flaubert quand Frédéric Moreau tombe amoureux de Madame Arnoux.

 

« Ce fut comme une apparition :

Elle était assise, au milieu du banc, toute seule ; ou du moins il ne distingua personne, dans l'éblouissement que lui envoyèrent ses yeux. En même temps qu'il passait, elle leva la tête ; il fléchit involontairement les épaules ; et, quand il se fut mis plus loin, du même côté, il la regarda.

 

Le mot de la fin est une fois n’est pas coutume de Françoise Laborde :

 

« Pourquoi les gens âgés, qu'ils soient écrivains, artistes, poètes, raniment-ils leurs souvenirs d'enfance, de jeunesse, quand ils vieillissent ? À quoi tient ce besoin de sonder sa mémoire et de la confronter à la réalité ? Pourquoi ces bribes du passé restent-elles plus précises, vivantes, que les plus récentes ?

 

Elle ajoute : « Est-ce pour des raisons purement physiologiques de destruction progressive des cellules ? Cet argument ne suffit pas.

 

Bonne journée à tous, * **

 

* « L’Almanach de Matka » (version audio) est disponible sur simple demande en MP contre quelques souvenirs oubliés…

 

** Demain nous fêterons les « Pacôme ».

Maria.

 

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach
1 mars 2023 3 01 /03 /mars /2023 17:36
"L'Almanach de Matka : Le 7 Mai

"Aujourd’hui, nous sommes le 7 Mai et nous fêtons les « Gisèle ».

Présentation : « Gisèle est d'une gentillesse rare ce qui peut parfois lui poser des problèmes quand elle s'obstine à ne voir que le bon côté des gens.

 

Le dicton du jour : « A la Sainte Gisèle, prend garde s’il gèle

 

La blague du jour : « Oh regarde papa une étoile filante ! S’écrie Martine.

- J’espère que tu as eu le temps de faire un vœu.

- Oui, j’espère qu’il se réalisera, sinon j’aurai 0/20 en géographie !

- Ah bon ? C’était quoi, ton vœu ?

- Que Londres devienne la capitale de l’Italie, avant que le prof corrige les copies.

 

La réclame du jour : « Omo est là, la saleté s’en va

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu le 7 Mai 1936 une carte postale de Capri où on lisait au dos : « Ce qui me plaît en vous ce sont mes souvenirs

 

La comptine du jour : « Ma grand-mère a un grenier

plein de toiles d'araignée ;

mais dans les coffres de bois

on y trouve des merveilles de vieux jouets d’autrefois,

des dentelles, des corbeilles,

des fourchettes édentées,

des guitares, des poupées,

des livres lourds de poussière,

un berceau, une théière

et un très joli pantin

au pantalon de satin…

Mais moi, ce que je préfère,

c'est la robe de mariée

avec ses fleurs d’oranger

toutes jaunies par le temps.

Qu'elle était belle, grand-mère,

quand elle avait dix-huit ans !

 

Souvenirs du grenier : « Je me souviens d'une vieille librairie où j'achète « Hurrah », « Junior » ou « Robinson ».

 

La recette de grand-mère : "Tournedos Périgord.

Découper un morceau de filet de boeuf en tranches de même grandeur et même forme. Saler, tremper dans du beurre fondu, paner et faire griller. Les ranger ensuite autour d'un beau croûton de pain frit que vous avez garni avec des champignons émincés et cuits dans un peu de madère.

 

Le conseil du jour : "Vous maniez assez finement l'ironie, mais n'en abusez pas ; il y a des gens que cela agace, et ils ne vous l'enverront pas dire.

 

En vrac.

1915. Le paquebot britannique Lusitania, en provenance de New York, est coulé par un sous-marin allemand pour la raison qu’il transportait des armes à destination des belligérants. Parmi les victimes, de nombreux citoyens américains.

 

Ce fait divers dramatique va être rappelé deux ans plus tard par le gouvernement américain pour justifier son entrée en guerre contre l’Allemagne et ses alliés…

 

Le 7 mai 1954, dans le haut Tonkin, le camp retranché de Diên Biên Phu tombe aux mains du Vietminh après 57 jours de résistance acharnée.

 

1995. Jacques Chirac est élu président de la République française.

« J’aime les pommes. »

 

Carnet rose.

1840. Naissance de Piotr Tchaïkovski.

« Casse-noisette »

 

1901. Gary Cooper fait enfin parti de l’aventure.

« Je n’ai jamais pu prendre au sérieux le bla-bla des cocos, parce que ça sonne faux. »

 

Le saviez-vous ? En 1939, il est le premier choix de David O. Selznick pour interpréter le rôle de Rhett Butler dans Autant en emporte le vent7. Il aurait dit en refusant le rôle : « Ce film sera le plus gros flop de l'histoire du cinéma. Je suis content que ce soit Clark Gable qui se prenne une gamelle et pas moi. »

 

1919. Eva Peron - la grande dame d’Argentine, la madone du peuple, l’indomptable amazone - ouvre enfin les yeux.

« Don’t cry for me Argentina …

 

1947. Frank Michael pousse son premier cri.

 

« Toutes, toutes, toutes les femmes sont belles

Toutes, toutes au coeur ont une rose

Une douceur dans les yeux

Une chaleur qui ne peut

Que nous rendre amoureux

 

1954. Philippe Geluck arrive sur la pointe des pieds.

« Les prédictions pour la semaine qui vient. Poisson : vendredi est votre jour. Taureau éviter les voyages en Espagne. Cancer : faites un dépistage. Balance  : essayez de perdre du poids.

« Il paraît que même à Monaco les rues ne sont plus sûres. Les milliardaires n’osent plus sortir le soir. Il y a des millionnaires qui rôdent …

« Boire du café empêche de dormir. D’un autre côté, dormir empêche de boire du café.

« Il est plus facile de jouer au mikado avec  des spaghettis crus qu’avec des spaghettis cuits …

 

1957. Véronique Jannot entre en jeu.

« Avoir reçu dans son enfance tout l’amour des siens procure une aptitude au bonheur qui perdure au-delà des drames de l’existence. C’est certainement le premier cadeau d’une vie.

Reprenons Désir désir avec Laurent Voulzy, le tube de l’été 1984.

 

« Mon premier c’est désir

Mon deuxième du plaisir

Mon troisième c’est souffrir ouh ouh

Et mon tout fait des souvenirs …

 

Sans oublier Aviateur sur des paroles d’Alain Souchon.

« Vole

Je veux un amour qui vole

Quitter la terre qui me désole

Me désespère

Moi je suis faite

Pour l'azur et ces conquêtes

Pour le cuir des flying jackets

En coucou, en piper

Un aviateur  …

 

Cinéma.

1947. « La lettre » avec Bette Davis sort sur les écrans.

"Quel est le secret inavouable de cette lettre ?

 

1947. « L’amour chante et danse » est à l’affiche.

A noter que la chanson Noël blanc (White Christmas) créée par Bing Crosby dans le film restera l'un de ses plus grands succès et donnera son titre au remake de 1954.

 

« I'm dreaming of a white Christmas

With every Christmas card I write

May your days, may your days, may your days

Be merry and bright

And may all your Christmas' be white

 

1952. « Elle n’a dansé qu’un seul été » sur enfin.

La critique de Mamie :

« C'est une histoire qu'on a tous déjà imaginé au moins une fois, vivre une passion forte et intense l'espace d'un été et qui se fane avec les premières feuilles de l’automne …

 

1958. « Chéri, fais moi peur » avec Darry Cowl.

Un film qui ne casse pas des briques.

 

1997. Le cinquième élément est à l’affiche du Lido de Carmaux.

« Corben, tu n’es qu’un monstre, j’aurai jamais du te mettre au monde …

 

Musique classique :

1824. La 9ème symphonie en ré mineur de Ludwig van Beethoven est interprétée pour la première fois, au Kärntnertortheater de Vienne.

 

Sport.

2000. Le FC Nantes remporte la Coupe de France en s'imposant 2-1 face au Calais RUFC.

 

Télévision.

1977 : Marie Myriam remporte avec 136 points le concours Eurovision de la chanson à Wembley en Angleterre pour la France, avec la chanson "L'oiseau et l’enfant ».

 

« Comme un enfant aux yeux de lumière

Qui voit passer au loin les oiseaux

Comme l'oiseau bleu survolant la Terre

Vois comme le monde, le monde est beau

 

Faits divers.

1992 : Trois employés de la chaîne de restauration McDonald’s au Canada sont brutalement abattus, un quatrième devenant infirme à la suite d'un braquage raté.

 

2004 : L'homme d'affaires américain Nick Berg est décapité par des islamistes. L'acte est filmé puis diffusé sur Internet.

 

Carnet noir.

1910. Edouard VII nous quitte.

« Le vin, je le regarde, je le sens, je le fais valser, je le pose et… j’en parle.

 

Édouard eut des maîtresses tout au long de sa vie. Il fréquenta l'actrice Lillie Langtry, Lady Randolph Churchill (la mère de Winston Churchill), la mondaine Daisy Greville, l'actrice Sarah Bernhardt, Lady Susan Vane-Tempest, la chanteuse Hortense Schneider , la belle Otero etc etc etc. Les historiens présument qu’il eut au moins 55 liaisons.

55 ! Dont Mistinguett.

 

Loin des affaires du royaume d’Angleterre, et très souvent en France, ce jouisseur pratiquait le tennis, le patin, le hockey, l’équitation, la conduite automobile... Il appréciait la mer, les bateaux et les femmes, qu’il emmenait en croisière mais quarante cigarettes et cigares par jour ont eu raison de lui.

 

2018. Maurane nous abandonne.

« Loin d'être la femme forte que l'on croit, je suis quelqu'un d'extrêmement sensible et fragile. »

 

Chantons une dernière fois :

 

« Âme ou sœur

Jumeau ou frère

De rien mais qui es-tu?

Tu es mon plus grand mystère

Mon seul lien contigu

Tu m'enrubannes et m’embryonnes

Et tu me gardes à vue

Tu es le seul animal de mon arche perdue

 

Le mot de la fin est une fois n’est pas coutume de Oscar Wilde :

 

« Le plus dramatique, en vieillissant, c'est qu'on reste jeune

 

Bonne journée à tous, * **

 

* « L’Almanach de Matka » (version audio) est disponible sur simple demande en MP contre  une cure de jouvence …

 

** Demain nous fêterons les « Désiré ».

Il était temps .

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach

Livre d'or

Première affiche

 

  "MA MAMIE M'A DIT"  

Spectacle nostalgique 

 

"On nous avait promis la magie, promesse tenue : un spectacle plein de féérie de souvenirs où chacun se retrouvait. Une belle énergie. Les résidents ont adoré. Merci." Marie ("La Clairière de Luci" - Bordeaux)
 
"Formidable ! Nous sommes tous remontés dans le temps, nous avons vingt ans, on a ri, on a presque pleuré et surtout on a chanté. Merci." Cathy (Arles)
 
"Un véritable petit chef d'oeuvre" ; "La légion d'honneur pour la créativité" "Un véritable artiste" ; "Après-midi formidable" ; "Absolument parfait" ; "Une rétrospective originale" ; "Un très bon moment d'évasion". Propos recueillis à la résidence Emera d'Angoulême  
 
"Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux... C'était magnifique. Nous avons revu toute notre jeunesse et notre enfance. Et c'est beau de redevenir jeune dans l'ambiance d'autrefois." Aimée et Janine
 
"Les chansons, les réclames et les anecdotes ont transporté les résidents dans leur enfance. Une après-midi de nostalgie mais aussi de chansons et de rires. Merci encore pour ce magnifique spectacle." Sandrine
 
"Spectacle complet, tellement agréable et thérapeutique pour nos personnes âgées, encore félicitations !" Docteur Souque
 
"Un choix extraordinaire de chansons, des moments magiques, des photos magnifiques, vous nous avez mis de la joie dans le coeur. Et retrouver sa jeunesse avec tous ces souvenirs, ça fait plaisir et j'espère que vous reviendrez nous voir." Mme Lorenzi (Juan-Les-Pins)
 
"Pour ma fête, par un pur hasard je me suis retrouvé dans un club de personnes âgées où j'ai pu assister à votre spectacle sur le passé. Cela m'a rappelé mes grands-parents et mes parents et c'était vraiment un moment magique." Josette, La Roque d'Antheron
 
"Bravo bravo bravo Regis, c'est le meilleur spectacle que j'ai vu depuis que je fais le métier d'animatrice." Bénédicte La Salette-Montval (Marseille)
 
"Je n'imaginais pas lorsque je vous ai accordé un rendez-vous que vous enchanteriez pendant 1 h 1/4 les personnes âgées d'une telle façon. Merci pour votre prestation qui a fait revivre les moments publicitaires, évènementiels et musicaux de leurs vies." Michelle, CCAS de Toulouse
 
"Un super voyage dans le temps pour le plus grand plaisir des résidents. Merci à Régis pour cette magie et à bientôt." Brigitte (Lunel)
 
"Enfin un retour à notre "époque". Quel bonheur, que de souvenirs, quelle belle époque ou l'amitié était de mise. Merci pour cette très belle après-midi, on s'est régalé avec ce très très beau spectacle". Danielle (Mirandol)
 
"Super - divinement bien -  tout le monde était enchanté même que M. Benaben a dit : "Vous nous avez donné l'envie de revivre notre vie"." Sylvie (Sainte Barthe)
 
"Un grand merci pour ce bon moment et je crois, je suis sûre, qu'il a été partagé par mon mari." Mme Delbreil
 
"Une féérie de l'instant." Christian
 
"Beaucoup d'émotion dans ce spectacle plein de chaleur et d'humanité." Sylvie
 
"Une soirée inoubliable. Continuez à nous émerveiller et faites un long chemin." Claude
 
"Le meilleur spectacle que j'ai jamais vu. De loin." Tonton Kiko
 
"C'est bien simple, je n'ai plus de Rimmel !" Claudine (seconde femme de Tonton Kiko)
 
"A ma grande surprise, j'ai versé ma larme. Tu as atteint mon coeur. Bravo pour ces sentiments, ces émotions fortes, j'ai eu des frissons par moment." Ta couse Céline
 
"Redge, encore un bon moment passé en ta présence. On était venu plus pour toi que pour le spectacle, mais quelle agréable surprise ! On est fier de toi, continues d'oser, de vivre !" Pascale
 
"J'avais froid, un peu hagard, l'humeur moribonde et puis voilà, il y a toi avec toute ta générosité, l'intérêt, l'affection que tu as toujours su apporter aux autres, à moi aussi et Dieu sait si tu m'as rendu la vie belle depuis qu'on se connaît comme tu as su le faire une fois de plus." Jérôme
 
"Ce spectacle est nul à chier et je pèse mes mots." Gérard
 
memoria.viva@live.fr

Ma Mamie m'a dit...

Madka Regis 3-copie-1

 

COLLECTION "COMEDIE"

Mamie est sur Tweeter

Mamie n'a jamais été Zlatanée !

Mamie doit travailler plus pour gagner plus

Mamie, tu l'aimes ou tu la quittes

"Casse-toi pauvre Régis !"

Papi a été pris pour un Rom

Mamie est sur Facebook

Papi est sur Meetic

Il y a quelqu'un dans le ventre de Mamie

Mamie n'a pas la grippe A

La petite maison close dans la prairie

 

COLLECTION "THRILLER"

Landru a invité Mamie à la campagne...

Sacco et Vanzetti

Mamie a rendez-vous chez le docteur Petiot

La Gestapo française

Hiroshima

 

COLLECTION "SAGA"

Les Windsor

Mamie et les cigares du pharaon

Champollion, l'homme qui fit parler l'Egypte

Mamie à Tombouctou

 

COLLECTION "LES CHOSES DE MAMIE"

Mamie boit dans un verre Duralex

Le cadeau Bonux

Le bol de chocolat chaud

Super Cocotte

Mamie ne mange que des cachous Lajaunie

 

COLLECTION "COUP DE COEUR"

Mamie la gauloise

Mamie roule en DS

Mamie ne rate jamais un apéro

Mamie et le trésor de Rackham le Rouge

 

COLLECTION "DECOUVERTE"

Mamie va au bal

La fête de la Rosière

Mamie au music-hall

Mamie au Salon de l'auto

 

COLLECTION "SUR LA ROUTE DE MAMIE"

Quand Papi rencontre Mamie

Un Papi et une Mamie

Mamie fait de la résistance

Mamie au cimetière

24 heures dans la vie de Mamie

 

COLLECTION "MAMIE EXPLORE LE TEMPS"

Jaurès

Mamie embarque sur le Potemkine

Mamie et les poilus

Auschwitz

 

COLLECTION "FRISSONS"

Le regard de Guynemer

Mr et Mme Blériot

Lindbergh décroche la timbale

Nobile prend des risques

 

COLLECTION "MAMIE EN BALLADE"

Mamie chez les Bretons

Mamie voulait revoir sa Normandie !

La fouace Normande

La campagne, ça vous gagne...

Mamie à la salle des fêtes

Launaguet

La semaine bleue

Le monastère

 

COLLECTION "MAMIE AU TEMPS DES COURTISANES"

Lola Montès

Les lorettes

Mme M.

Napoléon III

Plonplon

La marquise de Païva

Mme de Pompadour

Générique de fin