Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 février 2022 1 14 /02 /février /2022 16:50
"L'Almanach de Matka : Le 14 Février

"Aujourd’hui, nous sommes le 14 Février et nous fêtons la « Saint-Valentin ».

La fête des amoureux qui s’échangent des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour et des roses rouges qui sont l’emblème de la passion. 

 

Le dicton du jour : « A la saint-Valentin, la pie monte au sapin

 

La blague du jour : « Si elle te prend la main à la saint-Valentin, vivement la sainte-Marguerite …

Désolé.

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu le 14 février 1936 une carte postale où on lisait au dos : « Le 1er mai est pour les chômeurs ce que la saint-Valentin est pour les célibataires …

 

La pensée du jour : « L'amour, faut pas le chercher, il vient tout seul. »

Marie-Christine, 54 ans, célibataire, 13 chats.

 

Un mot d'Alfred de Musset : « Je ne sais où va mon chemin mais je marche mieux quand ma main serre la tienne.

 

La réclame du jour : « Caramels Valentin, les caramels aux grandes liqueurs françaises.

 

En vrac.

 Le 14 février 1876, l'Américain Alexander Graham Bell dépose un brevet pour un système de transmission des voix par des moyens électriques. Le 10 mars suivant a lieu la première transmission sur des fils électriques d'un message vocal. Bell réussit à transmettre jusqu'à une pièce située à un autre étage, où se tient son assistant Thomas Watson, une phrase demeurée célèbre : « Monsieur Watson, venez ici, j'ai besoin de vous ! ».

 

1879 : La Marseillaise redevient l'hymne national de la France.

 

 

1929. Ouverture du VIe salon des arts ménagers où les visiteurs peuvent découvrir les premiers grille-pain.

 

1939 : L'Allemagne lance le cuirassé Bismarck.

 

Le 14 février 1941, le général Erwin Rommel débarque à Tripoli, capitale de la Libye italienne, à la tête d'un corps d'armée allemand, l'Afrikakorps. Son offensive contre les Anglais se brisera à El-Alamein en octobre 1942.

 

Le 14 février 1945, la ville de Dresde est victime du plus brutal bombardement aérien de la deuxième guerre mondiale…

 

2005. Lancement de YouTube par Chad Hurley, Steve Chen et Jawed Karim, conçu initialement comme un site de rencontres vidéos en ligne d'où cette date de la saint-Valentin.

 

Carnet rose.

1900. Lys Gauty débarque parmi nous.

Elle était connue pour les longues robes blanches qu'elle portait lors de ses concerts. Damia, lui reprochant de ne pas être assez mélodramatique, la surnomme « la sous-préfète ».

 

Un souvenir de Mamie : « Avant la guerre, quand on louait la villa, l’été, à la Tama, je portais un pantalon large de partout, je nageais dedans. C’était la mode. Mon mari me disait que j’étais très chic.

 

 Quand on revenait de la plage, avec mes neveux et ma soeur qui était encore jeune fille, on s’installait dans le jardin plein de lauriers-roses et on faisait marcher le phono. Je sens encore le parfum des lauriers-roses quand j’y pense. le disque que j’aimais le plus, c’était Le Chaland qui passe de Lys Gauty.

 

« Ne pensons à rien... le courant

Fait de nous toujours des errants;

Sur mon chaland, sautant d'un quai,

L'amour peut-être s'est embarqué...

 

1905. Naissance de Reda Caire.

 

Fredonnons en semble un de ses plus beaux refrains :

 

« Après toi, je n'aurai plus d'amour

Après toi, mon coeur sera fermé pour toujours …

 

Le saviez-vous ? Son nom de scène est inspiré de ses origines égyptiennes (Reda, prénom égyptien, et Caire du nom de sa ville de naissance - Le Caire.

 

1942. Naissance de Roland Giraud qu'on ne présente plus.

« Je pense qu’au moment de ma naissance, ma mère ne me désirait pas. Elle avait 37 ans, mon père 40, et ils avaient déjà un fils de 12 ans. Il est fort possible que mon arrivée dérangeait un peu tout le monde.

 

1962. Naissance de Philippe Sella, dit « L’incomparable ».

 

1963. Naissance de Marie Sophie L.

Claude Lelouch se souvient : « Lorsqu'elle entre dans mon bureau, je ressens quelque chose d'étrange et d’agréable. J'ai l'impression de la reconnaitre. Pourtant je ne l'ai jamais vu de ma vie. De cette vie en tout cas. Nous échangeons quelques formules de politesse. Et puis, soudain, je m'entends lui dire, comme si c'était un autre que moi qui parlait :

 

- "Vous et moi, nous allons vivre une grande histoire."

 

 Qu'est-ce qui m'a pris ? Je ne le saurai jamais. C'était sans doute un de ces moments ou l'intelligence passe le contrôle à l'instinct. L'instinct qui agit parfois à notre place parce qu'il sait des choses que nous ignorons. Elle sourit sans répondre. Comme si elle savait déjà ce qui se passe entre nous deux, à cet instant précis de nos vies.

 

 Je sais déjà que Marie-Sophie jouera dans ma vie un rôle important. J'ai envie d'avoir des enfants avec elle…"

 

Cinéma.

1947. Le trésor de Tarzan est un très bon Tarzan avec Johnny Weissmuller, Maureen O'Sullivan, Johnny Sheffield...et Cheeta!

 

1951. Pour l’amour du ciel avec Jean Gabin ne trouve pas son public.

A noter que Nicolas Ciabattina, le cordonnier joué par Dante Maggio est doublé en français par Louis de Funès.

 

1979. Les bidasses en vadrouille est le navet du jour.

 

1979. « Coup de tête » avec Patrick Dewaere sort sur les écrans.

 

 Reprenons à tue-tête :

 

« La victoire au bout du pied

Et la gloire au fond des filets

L’ennemi désemparé,

Nous vaincrons, nous serons les premiers,

Allez Trincamp, Trincamp, Trincamp !

But ! But ! But ! …

 

1990. La Baule-les-Pins se laisse regarder.

"Ça sent la fin hein ?

- Oui, ça sent la fin ...

 

2007. La Môme est à l’affiche.

« Si un jour la vie t'arrache à moi, si tu meurs, que tu sois loin de moi... que m'importe si tu m'aimes aussi car moi je mourrais aussi …

 

2001. Ce que veulent les femmes avec Mel Gibson est une comédie américaine drôle et sympathique.

 

2018. Le retour du héros avec Jean Dujardin vaut le coup d'oeil.

 

Music-Hall.

1972 : la comédie musicale Grease débute à Broadway où elle tiendra l'affiche pendant toute la décennie et engendrera une version cinématographique qui sera un succès mondial six années plus tard.

 

Le 14 février 1943, Tino Rossi donne un récital à Bruxelles, au Théâtre Empire.

 

Faits divers.

1929. Sept gangsters rivaux de la bande du gangster Al Capone sont abattus dans un garage de Chicago (« le massacre de la Saint-Valentin »).

 

Sport.

Le 14 février 1951, jour de la Saint-Valentin, dans un stade municipal de Chicago chauffé à blanc, Sugar Ray Robinson, le roi incontesté des poids welters, affronte  pour la 6ème fois son plus grand rival, le légendaire Jake La Motta surnommé « The Raging Bull »,  très connu pour sa puissance et son ardeur au combat.

 

Le lendemain de ce combat d’une violence inhumaine, qui illustre parfaitement l’image que véhicule ce sport entre fascination et répulsion,  l’Indianapolis News titrera а sa Une : «Le Massacre de la St Valentin !», qualifiant en référence а un évènement du 14 février 1929, lorsque les hommes d’Al Capone avaient éliminé 7 caпds de la bande rivale de G. Moran dans un garage а Chicago а six kilomètres du lieu du combat, ce championnat du monde  de «crime au nom du sport, ce dégoutant hommage а la brutalité ».

 

1998. Le Français Philippe Candeloro - en D’Artagnan - remporte une médaille de bronze en patinage artistique aux JO de Nagano au Japon. Un commentaire allemand dira après sa prestation : « Je lui ai aurait donné un Oscar. »

 

2004. La Tunisie remporte pour la première fois la Coupe d'Afrique des nations de football en battant en finale le Maroc sur un score de 2-1 à Radès.

 

Lecture.

1880 : publication par Georges Charpentier du roman Nana d’Émile Zola.

 

Carnet blanc.

1981. Mariage du prince souverain Henri de Luxembourg avec María Teresa Mestre à Luxembourg.

 

1998. Sharon Stone fête la Saint-Valentin en épousant "pour la vie" Phil Bronstein le rédacteur en chef d'un quotidien de San Francisco. Il divorceront finalement cinq ans plus tard.

"Il ne me voyait tout simplement pas, ne me parlait pas, ne me regardait pas", confiera-t-elle à un journaliste médusé.

 

Carnet noir.

1996. Eva Miriam Hart, une des dernières survivantes britannique du Naufrage du Titanic rejoint les étoiles.

 

2003 : Mort du premier mammifère cloné de l'histoire la brebis Dolly.

 

2004. Décès de Marco Pantani.

 

2006. L'immense Darry Cowl nous quitte.

« Maintenant, s'il me fallait dresser le bilan de mon existence, je dirais que le plus beau moment de ma vie est d'avoir connu mon père et d'avoir pu apprécier le grand bonhomme qu'il était. »

 

 

14 février 2008. Jean-Paul Barkoff s’éteint le jour de la Saint-Valentin. C’est le papa de la petite Frédérique « Le téléphone pleure ». Il a été imprésario de François Valéry, Michèle Torr, C. Jérôme et bien d’autres…

 

Le mot de la fin est - une fois n’est pas coutume - de Mamie :

 

« La Saint-Valentin, c’est le jour où les hommes envoient leur maîtresse sur les roses et en offrent à leur femme

 

Bonnes journée à tous, * **

 

* « L’Almanach de Matka » (version audio) est disponible sur simple demande en MP contre une tarte aux fraises ou un moelleux aux reines-claudes …

 

** Demain nous fêterons les « Claude ».

Comme François.

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach
14 février 2022 1 14 /02 /février /2022 12:24
"Le Supplément" du 14 Février

"La femme est supérieure à l'homme dans tous les domaines.

Darry Cowl est formel. On l'écoute religieusement :

 

Je prends un exemple au hasard, la beauté. J'en possède la preuve formelle avec ma femme qui est de sexe féminin et qui a toujours été plus belle que moi.

 

"Attends un peu mon petit bonhomme ! m'interrompt Rolande. Si par malheur, un tramway ivre me renversait et me sectionnait les jambes, ton amour pour moi en serait-il diminué ?

 

- Pas du tout ! Tu diminuerais de hauteur mais mon amour pour toi grandirait." Tout cela pour dire que nous avons passé notre première nuit d'amour à San-Remo en Italie. Ma liaison avec Béatrice Altariba touchait à son crépuscule.

Et les sourires de Rolande m'ensoleillaient.

 

Elle craque parce que je lui dit que je possède un véritable torse d'athlète entretenu à la force des haltères.

 Elle me répond qu'on a tous l'âge de nos haltères.

 C'est qu'elle est amusante ! Tout est parti de là.

 

 Maintenant, s'il me fallait dresser le bilan de mon existence, je dirais que le plus beau moment de ma vie est d'avoir connu mon père et d'avoir pu apprécier le grand bonhomme qu'il était. Le moment le plus moche a été celui de sa disparition. Le moment le plus incroyable celui où j'ai appris la supercherie de Louise. Et le moment le plus triste, quand j'ai décidé de ne plus chercher à savoir qui était ma vraie mère. J'aurai beaucoup aimé embrasser ma vraie mère. C'est comme un rêve.

 

L'autre beau moment de ma vie est d'avoir rencontré la femme idéale, toujours près de moi, quarante-cinq ans plus tard !

 

 Depuis plus de 45 ans, je suis dingue d'elle. Toujours je me suis moqué de savoir d'où elle venait, quel était son passé, et je ne sais quoi encore. C'était elle que je voulais pour la vie.

 

 Mais revenons à ma femme, la cible de la dernière chance ou la chance de la dernière cible. Ma vie d’artiste est décidément truffée de propositions insolites.

 

Aujourd’hui encore, alors que tout le monde sait que je suis devenu un saint, je reçois une proposition surprenante qui me fait cogiter. J'hésite. Serais-je devenu coincé avec l’âge ? Me voyant me perdre en futiles interrogations, Rolande me dit sobrement  :

 

"Darry, mon petit ami, si tu fais ça , je te méprise et je te quitte."

Ça, jamais ! Je n’y survivrais pas ! J’aime  tellement ma femme, que, la nuit, je rêve à elle.

 

Je ne veux pas qu’elle me quitte ! Si vous saviez la trouille que je ressens chaque fois qu’elle enfourche sa Vespa. Elle jure de me téléphoner aussitôt parvenue à destination. Mais voila-t-il pas que les esprits soucieux me soufflent, goguenards : "Mon pauvre Darry, te voilà rassuré parce que ta femme vient de t’appeler de chez son amant !"

 

 A ceux-là, je réponds avec une certaine philosophie tibétaine : "M... !"

 

Une fois je lui ai fait la gueule, elle m’avait fait un sale coup. Du coup, je ne lui ai pas adressé la parole pendant deux heures et dix-huit minutes.

 

 

Pour finir, j'aimerai qu'un jour un journaliste me demande : "M'sieur Darry Cowl, quels sont vos projets après votre mort ?

 

Alors là, attention ! Si un jour quelqu'un me pose cette vacherie d excellente question percutante, je répondrai :

 

"Dans l'au-delà immédiat, je compte pratiquer la traversée du pôle Nord en traîneau, tiré par un ours blanc à jeun, ayant devant lui des biches, elles-mêmes encordées à un ULM, piloté par des lapins angoras."

 Voilà, c'est fini."

 

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach
13 février 2022 7 13 /02 /février /2022 17:36
"L'Almanach de Matka : Le 13 Février

"Aujourd’hui, nous sommes le 13 Février et nous fêtons les « Béatrice ».

Présentation : Les Béatrice incarnent en quelque sorte la femme idéale !

 

Le dicton du jour : « De sainte Béatrice, la nuée assure six semaines mouillées

 

1917, arrestation de la danseuse de music-hall Mata Hari par le contre-espionnage français.

 

Carnet rose.

1903. Naissance de Georges Simenon.

« D'autres évènements ont dû se passer le 13 février 1903. Grèves ? Arrestations d'anarchistes ? Visites de souverains à Paris ? Tirage de tombola ? Il suffirait de feuilleter une collection des journaux de l'époque. Il est exactement minuit dix. « C'est un garçon… »

 

1949. Naissance de Martine Braujou, une chanteuse française qui était apparue sur le Jeu de la Chance (Télé-Dimanche) et avait gagné pendant deux semaines. On écoute :

 

« Si l’on me demandait de tout recommencer

De vivre mon passé, je recommencerai

Mais rendez-moi

Rendez-moi mes souvenirs

Ils ne doivent pas mourir avec le temps..

Rendez-moi les joies de vivre qui ont bercés ma vie.

Rien ne peut s’oublier, pas même les regrets …

 

Cinéma.

1952. Sortie dans les salles du film La vérité sur Bébé Donge.

« Qu’est-ce qu’un couple François ?

- Un couple Bébé ? Deux bourreaux. Deux victimes … »

 

Carnet blanc.

1973. Ringo épouse Sheila. Un mariage célébré en compagnie de Clo-clo au restaurant La Grande Cascade, dans le Bois de Boulogne.

Vive les mariés !

 

Musique classique.

1867 : Le Beau Danube bleu d'un des Strauss est joué pour la première fois en public.

 

Théâtre.

1973 : les humoristes et comédiens français Michel Serrault et Jean Poiret jouent pour la première fois La Cage aux folles au théâtre du Palais-Royal à Paris.

 

Sport.

1998. Jean-Luc Crétier remporte l'épreuve de descente messieurs aux Jeux olympiques de Nagano; c'est la première victoire d'un Français en descente olympique depuis Jean-Claude Killy à Grenoble en 1968.

 

Insolite.

1972 : Le groupe musical anglo-saxon Led Zeppelin se voit forcé d'annuler un concert qu'il devait donner à Singapour car les officiels locaux n'ont pas laissé les membres du groupe quitter leur avion sous prétexte qu'ils ont les cheveux trop longs.

 

Carnet noir.

2008. Henri Salvador nous quitte.

« Aujourd’hui qui pleure, chantera demain. »

 

Chantons une dernière fois :

 

"Une chanson douce

Que me chantait ma maman

En Suçant mon pouce

J'écoutais en m'endormant ...

 

Demain nous fêterons la « Saint-Valentin »

La suite prochainement. 

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach
12 février 2022 6 12 /02 /février /2022 12:22
"L'Almanach de Matka : Le 12 Février

"Aujourd’hui, nous sommes le 12 Février et nous fêtons les « Félix ».

Ce prénom vient du latin Félix  qui veut dire heureux, protégé par la chance. Et effectivement, les Félix sont plutôt chanceux !

Comme Félix Faure pour ne citer que lui.

 

Le dicton du jour : « Saint Félix et la Présentation amènent le froid pour de bon

 

La blague du jour : « La maman - Si tu es sage, tu iras au paradis. Si tu es méchant, tu iras en enfer. » Toto - Bon Mais tout ça ne me dis pas ce que je dois faire pour aller au cinéma. »

Alain (Figeac)

 

1924. Première à New York de Rhapsody in Blue de George Gershwin.

 

1931 : Début de Radio Vatican inaugurée par le pape Pie XI dont le premier émetteur est équipé par l'inventeur de la radio Guglielmo Marconi.

 

La réclame du jour : « Ecoutez La voix de son Maître de Pathé-Marconi

 

1914 : Mary Phelps Jacob dépose un brevet de soutien-gorge.

 

La pensée du jour est de Bertrand Blier : "Un soutien-gorge bien ajusté, ça ne vous rate pas son homme, c'est une grenade qui vous pète à la gueule, dans une piaule c'est fatal, impossible de reculer ...

 

1993. La société "Vandamme-La Pie Qui Chante" présente un « Carambar » record du monde de 212 kg et 4,05 m de long.

 

2004 : les poupées Barbie et Ken sont séparés par leur fabricant de jouets "Mattel".

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu une carte postale le 12 Février 1964 où on lisait au dos : « Un souvenir est ce qu'il reste quand quelque chose se produit et ne disparaît pas complètement. »

 

Carnet rose.

1809. Naissance de Charles Darwin.

« Ainsi, ce sont bien nos ancêtres qui sont à l’origine de nos mauvaises passions ! Le diable, sous l’apparence du babouin, est notre grand-père. »

 

1809. Abraham Lincoln ouvre enfin les yeux.

« Aucun homme n'a assez de mémoire pour réussir dans le mensonge. »

 

1939. Naissance de Pierrette Brès, la reine du tiercé.

 

Cinéma.

1947. La reine de Broadway est à l’affiche avec Rita Hayworth et gêne Kelly.

Le saviez-vous ? Présenté en 1944, la Reine de Broadway fut réalisé pour remonter le moral des Américains plongés en pleine Seconde Guerre mondiale. Rita Hayworth, surnommée « la déesse de l’amour » des années quarante, jouait et dansait déjà depuis plusieurs années quand Harry Cohn la transforma en superstar avec La Reine de Broadway en mettant en valeur ses authentiques qualités de danseuse.

 

Ce film fut un succès sans précédent et valut à Rita Hayworth une renommée internationale.1986. Valérie Kaprisky est La Gitane au côté de Claude Brasseur.

 

2003. Arrête-moi si tu peux sort sur les écrans.

« Deux petites souris tombent dans un seau de crème. La première souris abandonne très vite et se noie, la deuxième se débat tellement fort qu’elle change la crème en beurre. A partir de maintenant, je suis cette deuxième souris. »

 

Télévision.

1972. Première du Grand échiquier de Jacques Chancel.

 

Faits divers.

1894 : L'anarchiste Émile Henry lance une bombe au café "Terminus" de la gare Saint-Lazare à Paris.

 

Sport.

1968 : Le Français Jean-Claude Killy gagne la deuxième de ses trois médailles d'or des JO d'hiver de Grenoble.

 

Carnet noir.

Jean Renoir nous quitte.

"A quoi sert un terrain de golf ? A jouer au golf. Un court de tennis ? A jouer au tennis. He bien, un camp de prisonnier, ça sert à s'évader."

 

Demain nous fêterons les « Béatrice »

La suite prochainement.

——————————————————

Le 12 février 1429, dans la deuxième phase de la guerre de Cent Ans, cependant que les troupes anglo-bourguignonnes assiègent Orléans, les assiégés tentent une attaque contre un convoi de trois cents chariots de harengs destiné à ravitailler l'ennemi. La sortie est commandée par Jean Dunois, comte de Longueville, surnommé le Bâtard d'Orléans car fils illégitime de feu le duc Louis d'Orléans. 

 

Bien que supérieures en nombre, ces troupes françaises sont piteusement défaites par l'escorte franco-anglaise de sir Falstoff et doivent se replier en laissant de nombreux morts sur le terrain. Éventrés par les boulets, les chariots déversent sur le sol leur cargaison de harengs. Après cette humiliante « journée des harengs », la capitulation d'Orléans semble n'être plus qu'une question de jours et risque d'anéantir les dernières chances de Charles II et de la dynastie des Valois. C'est alors que va se produire un « miracle » qui aura nom Jeanne d’Arc…

 

Le 12 février 1542, Catherine Howard, cinquième femme du roi d’Angleterre Henry VIIi, est décapitée en raison de son inconduite notoire.

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach
11 février 2022 5 11 /02 /février /2022 13:24
"L'Almanach de Matka : Le 11 Février

"Aujourd’hui, nous sommes le 11 Février et nous fêtons les « Héloïse », des filles déterminées qui savent ce qu’elles veulent dans la vie et qui ne se contentent pas des miettes …

 

Le dicton du jour : « Si Février est chargé d’eau, le printemps n’en sera que plus beau

 

Le 11 février 1990, Nelson Mandela est libéré après 27 ans de captivité ans par le président sud-africain Frederik de Klerk, sous la pression internationale.

 

La blague du jour : « On offre une cigarette à un épicier. « Non, merci, répond-il, les cigarettes comme les clients, je les roule moi-même. »

Ludovic (Cogolin)

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu le 8 février 1986 une carte postale où on lisait au dos : « Je suis un homme ordi aire, et j’ai mené une vie ordinaire. Aucun monument ne sera élevé à ma mémoire et mon nom sera vite oublié. Mais je t’ai aimé de tout mon coeur, de toute mon âme ... 

Nicholas Sparks

 

La pensée du jour : « Et ta soeur, elle bat le beurre ? »

 

La réclame du jour : « Végétaline, vaut le beurre, coûte moins.

 

Carnet rose.

1926. Paul Bocuse ouvre enfin les yeux.

« La grande cuisine, ce peut être une dinde bouillie, une langouste cuite au dernier moment, une salade cueillie dans le jardin et assaisonnée à la dernière minute. »

 

1943. Serge Lama pousse son premier cri.

« Quand le soleil du coeur s’allume, l’éteindre serait un pêché …

 

Chantons :

 

« Je n'ai pas eu de ballon rouge

Quand j'étais gosse dans mon quartier

Dans ces provinces où rien ne bouge

Tous mes ballons étaient crevés …

 

Cinéma.

1936. Sortie à Londres du film « Les Temps modernes » de Charles Chaplin.

 

1959. « Le beau Serge » de Claude Chabrol crève l’écran.

 

1981. Il faut être fou pour aller voir « Vendredi 13 » au cinoche..

Un mot de Mamie : « Se faire enterrer un vendredi 13 ? Il faut vraiment ne pas être superstitieux. »

 

2004. « Podium » est à l’affiche.

« Un coeur qui bat, un nez qui flaire, une décision qui tombe, c’est Bernard Frédéric. »

 

Music-Hall.

1968. Maurice Chevalier entame sa tournée d’adieu.

 

Faits divers.

1858 : Bernadette Soubirous témoigne d'une apparition de la Vierge Marie à la grotte de Massabielle de Lourdes.

 

Sport.

1989. A Grenoble, René Jacquot devient champion du monde de boxe des poids welter en battant aux points Donald Curry.

 

1990. James Buster Douglas bat Mike Tyson par KO lors de l'unification du titre mondial des lourds.

 

Carnet noir.

1650. René Descartes n’est plus.

« Je pense donc je suis. »

 

2000. Roger Vadim nous quitte.

« L’avenir, c’est ce qu’on a inventé de mieux pour gâcher le présent. »

 

Le mot de la fin est - une fois n’est pas coutume - d’Aristide Briant qui est décédé le 11 février 1925 :

 

« Pour faire la paix, il faut être deux : soi-même et le voisin d'en face. »

 

Bonnes journée à tous, * **

 

* « L’Almanach de Matka » (version audio) est disponible sur simple demande en MP contre une partie de pétanque avec le voisin ou une partie de jambes en l’air avec la voisine.

 

** Demain nous fêterons les « Félix ».

Comme le chat.

 

——————————————————————————

———————————

 

En 1872, l'empereur Meiji a officiellement fait du 11 février l'anniversaire de la fondation de l'empire selon la tradition shintô. Cette fête nationale a été abolie en 1945 par les Américains et rétablie en 1966.

 

Le 11 février 1945 se clôture la conférence de Yalta …

 

Le 11 février 1950, le gouvernement de Georges Bidault instaure le Smig (salaire minimum interprofessionnel garanti). L'objectif est d'imposer une limite en-dessous de laquelle aucun salarié à plein temps ne peut être rémunéré.

 

Le 11 février 1961, à Madrid, Jean-Jacques Susini et Pierre Lagaillarde fondent l'OAS (Organisation de l'Armée Secrète), une organisation secrète destinée à maintenir coûte que coûte l'Algérie dans le giron de la République française…

 

1847. Naissance de Thomas Edison.

Natif de l’Ohio (États-Unis), Thomas Edison est un autodidacte qui n'a eu de cesse d'étudier les sciences et de tenter les expériences les plus farfelues. Ses innombrables brevets (1093 !) font de lui l’entrepreneur le plus créatif qui soit. Il invente le phonographe en 1878. Il accède à la gloire l'année suivante en mettant au point l’ampoule électrique. En homme d'affaires avisé, il installe à New York un générateur de courant pour alimenter les ampoules qu'il vend à la municipalité…

 

1922. Hélie de Saint-Marc entre dans la résistance en 1941 à l'âge de 19 ans. Il se fait arrêter en franchissant la frontière franco-espagnole en 1943.  Déporté dans le camp de concentration de Buchenwald où il manque mourir («j'ai trouvé le pire chez les autres mais aussi en moi»), il conserve malgré tout la soif de l'action et fait l'école d'officiers de Saint-Cyr. Légionnaire parachutiste, il effectue trois séjours en Indochine qui le marquent profondément : les rencontres, les combats («l’entrée dans ces territoires où rôde la mort, oblige à se hisser à la pointe de soi-même»), le pays («un monde féérique») mais aussi l'abandon du village de Talung ensuite massacré par le Vietminh.Chef de cabinet du général Massu pendant la bataille d’Alger puis commandant au 1er REP, il entre en rébellion lors du putsch des généraux en avril 1961 («Un homme doit toujours garder en lui la capacité de s'opposer et de résister»).   Il se constitue prisonnier, ne rejoint pas l'OAS et est condamné à 10 ans de prison («L’enfermement peut développer une force intérieure qui peut être plus grande que la violence qui nous est faite»). Gracié 5 ans plus tard, il est réhabilité dans ses droits civils et militaires.   Écrivain talentueux, il témoigne de son parcours dans Les champs de braises (217).

 

1975. Margaret Thatcher est élue à la tête du Parti conservateur britannique.

 

1922. Découverte de l’insuline.

 

1786 : torture et exécution de la dernière criminelle française soumise à la question Jeanne Delozanne dite « la grande Jeannette ».

L’affaire de la grande Jeannette ou le massacre du moulin de Cuissat est une affaire criminelle française. Elle implique Jeanne Delozanne dite « la grande Jeanette » ainsi que cinq ou six complices. Jugés coupables de l’assassinat de la famille Destouches, survenu fin aout 1785, à Prouilly, quatre d'entre eux sont condamnés à mort. Jeanne Delozanne est la dernière personne soumise légalement à la torture en France.

 

1934. Mary Quant.

« Une femme est aussi jeune que ses genoux. »

 

1936. Burt Reynolds.

 

1947. Jacques Pradel.

 

1953. Bas les masques avec Bogart.

 

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach
10 février 2022 4 10 /02 /février /2022 12:48
"L'Almanach de Matka : Le 10 Février

 

"Aujourd’hui, nous sommes le 10 Février et nous fêtons les « Arnaud », des garçons curieux de tout voir et de tout savoir …

 

Le dicton du jour : « Quand Février commence en lion, il finit comme un mouton

 

La blague du jour : « Toc toc toc ! » « Qui est là ? » « Arnaud. » « Arnaud qui ? »

« Arnaud z’actes manqués yé yé yé yé yé yéyéyéyé …

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu le 8 février 1986 une carte postale où on lisait au dos : « Chaque lettre a une odeur, chaque verbe, un parfum. Chaque mot diffuse dans la mémoire un lieu et ses effluves.

 

La pensée du jour : « Un sous-vêtement bien choisi, c’est un sous-vêtement qu’on ne gardera pas longtemps… »

 

La réclame du jour : «Rasurel, sous-vêtements hygiéniques.

 

Carnet rose :

1925. Pierre Mondy est enfin parmi nous.

« Ben tu sais petit, la guerre on la fait où on la fait pas. »

 

1949. Naissance de Maxime Leforestier.

« Les plus beaux souvenirs sont ceux que l’on s’invente … »

 

Cinéma.

1945. Sortie de Carmen avec Viviane Romance.

 

1961. Le grand Sam avec John Wayne sort sur les écrans.

 

1988. Wall Street est à l'affiche.

« Si tu veux un ami, achète un chien. »

 

Dessin animé.

1940. Le court-métrage « Faites chauffer la colle » est le premier Tom et Jerry.

 

Music-Hall.

1947. Edith Piaf enregistre à Bruxelles « Une chanson à trois temps » avec un orchestre dirigé par Raymond Legrand.

 

« Une chanson à trois temps

Ça traverse les murs

C'est l'histoire d’amour

D'une Suzon ou d'un dur

Mais l'histoire on l’oublie

C'est un air qu'on retient ...

 

Faits divers.

1970 : une avalanche survient vers 8 h du matin à Val-d'Isère en Savoie à la suite de très grosses chutes de neige tombées les jours précédents en France et touche très brutalement le centre UCPA (39 morts et 37 blessés).

 

Télévision.

1993 : la série télévisée américaine « Beverly Hills (90210) » est diffusée en France.

 

Sport.

1996 : victoire du champion de jeu d'échecs Garry Kasparov lors de sa première confrontation face à l'ordinateur Deep Blue.

 

Carnet noir.

2003. Décès de Max Pécas, le roi du nanar. Il avait réalisé - entre autres - « De quoi tu te mêles Daniela ? », « Je suis une nymphomane », « Je suis frigide », « Sexuellement votre », « Mieux vaut être riche et bien portant que fauché et mal foutu », « Belles blondes et bronzées », « On est pas sorti de l’auberge », « On se calme et on boit frais à Saint-Tropez » etc etc etc …

 

Le mot de la fin est - une fois n’est pas coutume - de Pierre Mondy qui dit dans la série Kaamelott :

 

« A l’époque quand je levais le doigt, y avait 15000 soldats qui gueulaient Impérator. Maintenant, quand je lève le doigt c’est pour aller pisser

 

Bonnes journée à tous, * **

 

* « L’Almanach de Matka » (version audio) est disponible sur simple demande en MP contre des lasagnes à la bolognaise ou une fondue bourguignonne …

 

** Demain nous fêterons les « Héloïse ».

Ça promet.

 

——————————————————————————

———————————

 

Le 10 février 1638, alors que la reine Anne d'Autriche est enceinte pour la première fois après... 22 ans de mariage, le roi Louis XIII réalise son voeu de consacrer le royaume de France à la Vierge Marie. Il en sera pleinement récompensé puisque naîtra le 5 septembre suivant un garçon qui deviendra cinq ans plus tard Louis XIV.

 

1881 : représentation posthume de l'opéra fantastique de Jacques Offenbach « Les Contes d'Hoffmann » à l'Opéra-Comique de Paris.

 

La vieillesse, c'est la seule maladie dont on ne peut espérer guérir.

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach
9 février 2022 3 09 /02 /février /2022 16:51
"L'Almanach de Matka : Le 9 Février

"Aujourd’hui, nous sommes le 9 Février et nous fêtons les « Apolline », des filles qui sont très intelligentes mais un peu craintives …

 

Le dicton du jour : « A la sainte Apolline, bien souvent l’hiver nous quitte

 

La blague du jour : « La maman : - Si tu es sage, tu iras au paradis. Si tu es méchant, tu iras en enfer. » Toto - Bon Mais tout ça ne me dis pas ce que je dois faire pour aller au cinéma. »

Alain (Figeac)

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu le 8 février 1986 une carte postale où on lisait au dos : « Les bons souvenirs sont des bijoux perdus

 

La réclame du jour : « Moulinex libère la femme.

 

Carnet rose :

1912. Naissance de la grande Ginette Leclerc.

« Je suis l'actrice qui a fait le plus longtemps le trottoir et qui a été le plus souvent assassinée »

 

1945. Gérard Lenormand est parmi nous.

Reprenons en coeur :

 

« Maman j’ai besoin de toi

Maman amour aime-moi

Maman prend moi dans tes bras

Maman amie aide-moi …

 

Cinéma.

1939. Raphaël le Tatoué avec Fernandel crève l’écran.

 

« Je suis un dur, un vrai, un tatoué …

J'fais pas des magnes

Qu'est-c' qu'on y gagne pour les tournants

Mais faut pas me les jouer

J'ai risqué l'bagne faut l’avouer

J'ai bouffé du cannibale

J'ai même digéré des balles

Il en faut pour que je m’emballe

J'sais discuter car des bataillons d’Afrique

Je port' la marqu' de fabrique

Et voilà tout le portrait

D'un tatoué, un dur, un vrai

 

1994. Mme Doubtfire est à l’affiche.

« Ça ne vous est jamais arrivé de faire un arrêt sur image d’un moment de la journée, et de regarder, de vous dire : ah, c’est pas ça ma vie. »

 

Music-Hall :

Quand le 9 février 1945, Yves Montand se présente au public du théâtre de l'Etoile en première partie d'Edith, elle est en coulisse à éponger son front, à lui tendre un verre d'eau, à compter ses rappels, treize. Le succès est immense, elle est fière.

 

Faits divers.

2005 : le plus vieil arbre du parc du château de Versailles est abattu, son arbre doyen haut de 35 mètres et âgé de 324 ans surnommé « le chêne de Marie-Antoinette » mais abîmé par la tempête de décembre 1999 puis la canicule de l'été 2003.

 

Carnet noir.

L’immense Pierre Dac nous quitte.

« On appelle voiture d’occasion, une voiture dont toutes les pièces font du bruit sauf le klaxon. »

 

Le mot de la fin est - une fois n’est pas coutume - de Pierre Dac qui avait coutume de dire :

 

« Les souvenirs récents qui ont le respect des anciens s'effacent devant eux

 

Bonnes journée à tous, * **

 

* « L’Almanach de Matka » (version audio) est disponible sur simple demande en MP contre un petit apéro ou un bon repas chaud …

 

** Demain nous fêterons les « Arnaud ».

Ça va piquer.

 

——————————————————————————

———————————

Le 9 février 1567, Lord Darnley (Henry Stuart), deuxième époux de la reine d'Ecosse  Marie Stuar, meurt dans un attentat à la bombe lors d'une fête donnée dans sa résidence de Holyrood. Sa veuve se remariera trois mois plus tard avec l'instigateur du meurtre, le comte de Bothwell.

 

Le 9 février 1900, un joueur de tennis américain, Dwight Filley Davis, étudiant à Harvard, crée à partir d'un bloc de 18 kg d'argent massif le Trophée qui porte son nom, en forme de saladier ! Cette Coupe Davis sera disputée dès le mois d'août suivant à Boston (Massachusetts).

 

Le 9 février 1950, un discours du sénateur Joseph McCarthy inaugure aux États-Unis la « chasse aux sorcières », un épisode peu reluisant de la guerre froide…

 

Le 9 février 1953, Henri Filipacchi, des éditions Hachette, publie à Paris les premiers titres d'une collection appelée à un grand avenir : Le Livre de Poche. Le n°1 est un roman de Pierre Benoît, Koenigsmark. Avec un prix trois ou quatre fois moindre que les livres conventionnels, les nouveaux livres au format de poche séduisent un public jeune et peu fortuné.

 

1928 : première projection houleuse du film de Germaine Dulac La Coquille et le clergyman scénarisé par Germaine Dulac et Antonin Artaud également acteur dans le film au studio des Ursulines à Paris.

 

1934. Sorti dans les salles du film « Les Misérables ».

1949. L’échafaud peut attendre.

1878. Naissance d’André Citroën.

 

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach
9 février 2022 3 09 /02 /février /2022 16:08
"Le Supplément" du 9 Février

"C’est si loin tout ça, je n’ai pas de mémoire", a-t-il l’habitude d’affirmer.  

 

 Le 3 août 1914, l'Allemagne déclare la guerre à la France. 

Le monde bascule. A l’entrée de la gare de l’Est, Pierre serre dans ses bras ses parents et ses grands-parents et jure de venger leur honneur. Autour de lui, il entend les exclamations d’une population ivre d’espoir : "On les aura", "A Berlin"...

  On chante La Marseillaise et Le chant du départ.

 

 C’est au soir du 8 octobre qu’il apprendra la plus épouvantable des nouvelles : son frère Marcel vient d’être fauché par un obus Allemand.

 Il perdra toutes ses illusions sur l’espèce humaine malgré des décorations, quatre citations à l’ordre de la nation avant un retour dans un Paris dont il ne partage pas la liesse.

 

 La vie lui étant de plus en plus insupportable, il décide d’en finir, trouve le pistolet de son père, le braque sur son crâne et tire.

 A la place de la détonation apaisante qui mettra fin à ses douleurs,il entend un "clic" qui lui glace le sang sans lui faire toutefois le moindre mal. Quelque jours plus tôt, Salomon avait déchargé l’arme pour la nettoyer. Pris pour un autre, il sera ensuite arrêter et balancé au fond d’une cellule.

 Cette fois-ci, il ne peut pas aller plus bas, il est au fond du trou.

 

 Une nuit interminable commence où il dresse le bilan de sa jeune et misérable existence. Dans son esprit, les souvenirs amers se mêlent aux déceptions permanentes mais son moral remonte.

 

 Le spectacle de chansonniers auquel il a assisté jadis lui revient soudain en mémoire. Sur scène, il n’avait pas eu le trac bien au contraire, il ne s’était jamais senti aussi bien.

 

 A l’aube c’est un autre homme qui sort du poste de police. C’est décidé : désormais, il fera l’humour et plus jamais la guerre. Après les années folles, les années loufoque sont en train de commencer...

 

 Le studio de Radio-Cité, radio symbole de la liberté des ondes, Pierre connaît. Il a troussé le slogan de l’une des émissions vedettes de l’émission Le Music-Hall des jeunes. Des paroles que l’on entend; en guise de générique d’un programme patronné chaque semaine par les meubles Levitan :

 

Bien l’bonjour, Monsieur Levitan,

Vous avez des meubl’, vous avez des meubles,

Bien l’bonjour, Monsieur Levitan,

Vous avez des meubl’, garantis pour longtemps.

 

Les messages publicitaires sont une formidable trouvaille de radio-Cité. les auditeurs les aiment, surtout lorsque la musique est en connue de tout le monde puisqu’il s’agit d’une parodie d’un air du folklore étudiant :

 

Bien le bonjour Madame Bertrand

Vous avez des filles, vous avez des filles,

Bien le bonjour Madame Bertrand

Vous avez des filles qui ont ne nez trop grand ...

 

Au début de l’année 37 démarre le Club des LoufoquesUn moment exceptionnel qui se termine par le conseil traditionnellement donné par Pierre Dac avant le générique final : "Allez maintenant boire à ma santé un cocktail au savon noir et à l’acide sulfurique chez l’opticien du coin. Passez votre commande en vous recommandant du Club des Loufoques, l’artisan vous fera dix pour cent... Dix pour cent en plus, naturellement..."

L’une des plus grandes aventures de l’histoire des ondes.

 

 Sans oublier d’autres émission qui cartonnent comme La minute du bon sens et le Crochet radiophonique du populaire Saint-Granier, Sur le banc, un dialogue quotidien entre deux clochards qui s’appellent Jane Sourza et Raymond Souplex, et Les plus de quinze ans, émission destinée aux couples toujours heureux après quinze ans de mariage. Enfin, en début de soirée, la station propose La famille Duraton  qui aura un succès immédiat qui va se poursuivre pendant trente ans.

 

 Quelques mois plus tard, sur Radio 37, Féral, Lefèvre et Rieira inventent le Bar des vedettes, le premier talk show de l’histoire.En ce temps-là, le Poste Parisien est comme le dit le slogan "le poste français que le monde écoute".

 

 On y trouve la vie de Sacha Guitry racontée par l’auteur, ainsi que l’heure des amateurs présentée par Georges Briquet, Les amis de Mireille où la créatrice de Couchés dans le foin des invités, ainsi que La vie en société, une série de petites comédies animées par Jean Nohain, dit Jaboune. L’émission la plus populaire s’appelle Les Incollables : c’est l'ancêtre des grosses têtes .

 A la radio, il y en a désormais pour tous les goûts.

 

 Le roi des loufoques affolent les boussoles ; il oblige des centaines de milliers de lycéens à modifier leur horaire. Ils rentrent vite de l’école afin d’écouter La course au trésor à l’heure du déjeuner et le vendredi matin, ils partent un peu plus tôt de chez eux afin de se procurer L’Os à moelle avant de se rendre au Lycée.

 

 L’argent de poche constituant une denrée rare, on achète à tour de rôle un exemplaire par classe et on se communique discrètement les mots de passe, les gestes de  et l’injure de la semaine. Les jeunes exultent, ils ont enfin leur journal ! Jusqu’à maintenant, à l’exception de quelques illustrés comme Robinson, Hop ou Mickey, ils n’avaient rien à se mettre sous la dent.

 En quelques mois, la mode frise l’hystérie : l’Os devient un véritable mouvement populaire.

 

"Les rêves ont été créés pour qu’on ne s’ennuie pas pendant le sommeil."

 

"Ici Londres, 1231 ème jour de la lutte du peuple français pour sa libération... Les Français parlent aux Français... Ici Jacques Duchesnes... Dans un instant vous allez entendre Pierre Dac."

 

 Les innombrables auditeurs qui écoutent le programme français de la BBC n’en croient pas leurs oreilles.

 

Comme tous les soirs, après avoir tourné le bouton de leur poste tout en cherchant une fréquence qui échappe au brouillages, ils ont entendu le générique composé des premiers motifs de la Cinquième Symphonie de Beethoven et du célèbre Radio-Paris ment, Radio-Paris ment, Radio-Paris est allemand, écrit par le dessinateur Jean Oberlé sur l’air de la Cucaracha et tombent sur le Roi des Loufoques qui est au micro.

  A l’autre bout des ondes, quelque part dans Paris occupé, une jeune femme blonde manque de s’évanouir.

"Il a réussi ! Mon Dieu comme il a du souffrir !" soupire-t-elle.

Elle s’appelle Raymonde Faure.

 

A Paris où elle est montée en 1930, on la connaît sous une autre identité, son nom de comédienne, Dynah Gervyl.

 Depuis 1934, elle est la compagne du roi des loufoques.

Dès leur première rencontre, Pierre est tombé amoureux d’elle.

Les approches effectuées avec sa timidité habituelle ne se sont guère révélées concluantes. Il n’ose pas lui avouer combien il l’a trouve belle.

 

 Et puis, s’il y parvenait, ça n’arrangerait rien, bien au contraire.

 

En effet, le 8 janvier 1929, il a épousé Marie-Thérèse Lopez, une Espagnole qui n’est pas vraiment à prendre avec des castagnettes.

 Les deux ex tourtereaux ne se parlent plus depuis le lendemain de leur mariage.

Les psychologues appellent cela une erreur de jeunesse.

En septembre 34, voici Pierre et Dynah à nouveau réunis à la Lune rousse où la complicité est totale entre les deux partenaires. Héla, elle s’achève lorsque le rideau est tombé.

 "Jamais je n’osera lui dire que je l’aime", se dit Pierre.

"S’il ne me dit rien, c’est que je ne lui plais pas", soupire Dynah. 

 

 Quelques jours avant Noël, Pierre n’y tient plus.

Il se décide à écrire à la belle la plus tendre et la plus sincère des déclarations d’amour. Dès réception de la lettre, elle se rend dans sa loge, et le billet doux encore dans sa main droite, elle répond "oui" avec un sourire épanoui.

 Surpris par cette extraordinaire nouvelle, l’heureux élu ne parvient à murmurer qu’un seul mot :

"Ah !"

 

 Leur liaison va se développer dans la clandestinité à l’insu d’une Marie-Thérèse dont le seul prénom terrifie le chansonnier.

 Un soir de 1937, elle le surprend en train diner avec Dinah dans une brasserie.

 

Elle l’a suivie dans Paris afin de le surprendre en flagrant délit !

Sa réaction est aussi violente qu’immédiate : elle brise toutes les assiettes et les verres qui lui tombent sous la main.

 Les maîtres d'hôtel parviennent à la maîtriser et lui demandent de se calmer ou de sortir.

 Elle choisit la seconde solution et claque la porte. 

 

Pierre qui n’a pas sourcillé depuis le début de la scène, demande que l’on mette les dégâts sur sa note et ajoute, à l’attention des autres convives : "Mesdames et messieurs, c’était une répétition générale. Demain, ce sera la première !"

 Fin de l’histoire.

 

Quelques semaines plus tard, la procédure de divorce étant officiellement engagée, Pierre s’installe avec Dynah dans un charmant appartement, au 49 de l’avenue Junot.

La suite ? La guerre. 

La capitulation puis l’affrontement sur les ondes où à partir des mélodies les plus populaires, Maurice Van Moppès trousse des couplets qui exaspèrent radio-Paris...

 

Sur l’air de J’ai du bon tabac, il fredonne gaiement :

Il n’y a plus d’tabac

Dans la France entière

Il n’y a plus d’tabac

Le Boch’ n’en manquent pas

 

 

 En écoutant ses émissions, Pierre dac n’a plus qu’un désir : trouver le moyen de gagner Londres et se mettre au service de cette équipe exceptionnelle. Il y arrivera. Un jour dans les Pyrénées, il sera au bord d’abandonner quand son ami lui glissera à l’oreille : "Penses à Dynah."

Il repartira de plus belle.

 

 A Londres, il passe à l’attaque et donne même des noms.

 "Darnand, Joseph. Obersturmfuhrer de Waffen SS. Modèle parfait du nazi accompli. N’a pas hésité à s’intégrer corps et âme aux armées d’occupation pour mieux servir l’Allemagne."

 "Pétain Philippe. Maréchal de France. Excellent serviteur de l’Allemagne. A couvert de son autorité et de son nom toutes les attaques contre l’honneur, la dignité et le patrimoine français."

 "Laval, Pierre, Gauleiter d’élite, s’est fait remarquer par son dévouement absolu et de tous les instants aux intérêts du Fûhrer."

 

 Au début du mois de mai 44, Jacques Duschene demande à Pierre de diriger ses flèches vers Philippe Henriot.

 Ce militant d’extrême droite qui a été un des premiers à prôner la collaboration. Il a effectué sur Radio-Paris des interventions hebdomadaires puis quotidiennes. Ses cibles favorites sont les juifs, les résistants et les francs-maçons. "Merci du cadeau", réplique le chansonnier qui demande un quart d ‘heure de réflexion.

 Le dilemme est presque cornélien. S’il échoue, il passe pour un imbécile mais s’il réussit, à tous les coups, on arrête sa femme...

 

 Trois minutes plus tard, il a pris sa décision : il accepte cette mission.

Parce que c’est son devoir...

 Dès le lendemain, il s’en prend directement à l’éditorialiste de Radio-Paris. Extrait :

 

"J’ai écouté le discours que M. Philippe Henriot vient de prononcer et où il touche du doigt le péril qui nous guette au moment où le bolchevisme plante partout son drapeau rouge. Si j’ai bien compris, voici comment - d’après M. Henriot - va se dérouler le processus des prochains évènements.

 

 L’armée rouge va envahir la France et l’occuper, par moitié d’abord, en établissant une ligne de démarcation ; en totalité par la suite. Pas d’objection, monsieur Henriot ? Nous sommes bien d’accord ? Rien de similaire à signaler en ce qui concerne les Allemands. Bon. Etc Etc...

 

La réplique d’Henriot est sanglante :

"Cet Isaac André était bien entendu prédisposé à fuir la France. Mais là où nous atteignons les cimes du comique, c’est quand il prend la défense de la France. Et s’il s’insurge contre les Allemands, ce n’est pas parce que ceux-ci occupent la France dont il se moque, c’est parce qu’ils ont décidé d’éliminer le parasite juif de l’Europe".

 

 La réponse de Pierre Dac est éblouissante, morceau choisi :

 

 "Monsieur Henriot, puisque vous avez si complaisamment cité les prénoms de mon père et de ma mère, laissez-moi vous signaler que vous en avez oublié un : celui de mon frère. Je vais vous dire où vous pouvez le trouver ; si d’aventure, vos pas vous conduisent du côté du cimetière Montparnasse, entrez par la porte de la rue Froidevaux ; tournez à gauche dans l’allée et, à la 6ème rangée, arrêtez-vous devant la huitième ou la dixième tombe.

 C’est là que reposent les restes de ce qui fut un beau, brave et joyeux garçon, fauché par les obus allemands, le 8 octobre 1915, aux attaques de Champagne.

C’était mon frère.

Sur la simple pierre, sous ses noms, prénoms et le numéro de son régiment, on lit cette simple inscription :

 "Mort pour la France, à l’âge de vingt huit ans."

Voilà, monsieur Henriot, ce qui signifie pour moi, la France.

 Sur votre tombe, si toutefois vous en avez une, il y aura aussi une inscription ; elle sera ainsi libellée :

Philippe Henriot

"Mort pour Hitler

Fusillé par les Français..."

Bonne nuit, monsieur henriot. Et dormez bien. Si vous le pouvez..."

 

 Le chansonnier ne se croyait pas si bon prophète.

Le 28 juin, des résistants parviennent à abattre Philippe Henriot. 

 

 Le 22 août, à l’heure où la rumeur de la libération de Paris se propage, le chansonnier quitte Londres et, le 23 au matin, pose le pied sur les côtes d’Arromanches.

 Il affirmera alors : "J’aime les pays où, lorsque l’on sonne chez vous à 7 heures du matin, ce n’est que le laitier..."

 Il arrive devant chez lui, jette un coup d’oeil angoissé vers la fenêtre du quatrième étage.

 La concierge prononce alors les paroles toutes simples, mais qu’il n’oubliera jamais : "Ne vous en faites pas, elle est en face chez des amis, je vais la chercher..."

 Trois minutes plus tard, il l’aperçoit enfin, "non pas toujours aussi jolie, mais toujours aussi belle que le jour où je l’avais quittée", avouera-t-il ensuite.

Larmes de joie et étreintes passionnées : l’hebdomadaire France-Dimanche décrira plus tard ainsi, ces retrouvailles tant attendues :

 "Et comme il l’avait espéré, Pierre Dac a retrouvé sa femme sur le trottoir..."

 

 Au lendemain de la fin des hostilités, Radio-Luxembourg prend la relève de Radio-Cité et du Poste parisien. Louis Merlin, génie des ondes, programme à nouveau Le crocher radiophonique, Sur le banc et les Incollables, le triomphe est immédiat et c’est reparti comme en quarante.

 

 Rencontre ensuite avec Pierre Cour et Francis Blanche. Le premier est journaliste, le second est un fantaisiste qui promet. Il a  débuté à Paris à la veille de la débâcle, en disant des fables de sa composition dans un cabaret. Il a ensuite écrit quelques chansons avec Gérard Calvi et Charles Trenet. Il est également le jeune et heureux auteur de On chante dans mon quartier, indicatif de Ploum Ploum Tralala, l’émission de radio la plus populaire de France, crée juste après la Libération et diffusée chaque jour à 12 h 30 par la Radiodiffusion française.

 

Mais les lendemains déchantent, on a plus envie de chanter la défense élastique. Et les chansonniers ne sont plus à la mode. En une décennie, l’argent est passé des mains des bourgeois à celles des commerçants débrouillards, surnommés les BOF (Beurre oeuf Fromage) parce qu’ils se sont créé leur capital en vendant des produits de première nécessité, pendant des années de marché aussi noir que la situation de la France.

 

 Pierre va mal, il constate avec amertume que les notions de solidarité, voire de reconnaissance par ses amis intimes,  se trouvent déjà rangés dans l’armoire aux souvenirs. "J’ai tiré une leçon de cette expérience, avoue-t-il. Je sais maintenant que je peux totalement compter sur mes amis lorsque je n’ai absolument besoin de rien..."

Il rédige alors sa biographie :

 

"Pierre Dac : Né à l’âge de quatre ans et demi par 25° de latitude sud-ouest. Titulaire du permis de conduire les bennes basculantes. Membre d’honneur de l’Amicale des pèlerines roulées. Fils de ses oeuvres et père des siennes. Signe particulier : cicatrice consécutive à l’opération du bouton de col incarné.

 

Propos recueillis par son ami Jacques Plessis.

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach
8 février 2022 2 08 /02 /février /2022 15:41
"L'Almanach de Matka : Le 8 Février

"Aujourd’hui, nous sommes le 8 Février et nous fêtons les « Jacqueline », des filles qui sont de vrais pipelettes.

 

Le dicton du jour : « À la sainte Jacqueline, froid et bruine

 

La blague du jour : « Les animaux ne sont pas admis dans ce compartiment », fait observer le contrôleur. « Je le sais, mais celui-là fait exception, c’est un pigeon voyageur. »

Gaston (Strasbourg)

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu le 8 février 1986 une carte postale où on lisait au dos : « Nous sommes comme elle, nous aimons toujours les chansons qui parlent d'amour et d’hirondelles…

 

La réclame du jour : « Chicorée Leroux, la douceur partagée au quotidien.

 

Carnet rose :

1915. Georges Guétary est enfin parmi nous.

 

« On m’appelle Robin des bois

Je m'en vais par les champs et les bois

Et je chante ma joie par dessus les toits …

 

1922. Mick Michel est enfin là.

« On est si petit, le monde est si grand. Que serait la vie, sans notre Maman. »

 

 

1931. James Dean est parmi nous.

« Rêve comme si tu vivais éternellement. Vis comme si tu allais mourir aujourd’hui. »

 

Cinéma :

1944. Les aventures fantastiques du Baron Munchausen sort sur les écrans.

 

1950. Nous irons à Paris avec Ray Ventura sort en salles.

« Nous attendons à nouveau une vedette, chers auditeurs, mais il s'agit malheureusement d'une vedette de la police fluviale qui se dirige vers nous. »

 

Chantons :

 

« A la mi-août, c'est tellement plus romantique

A la mi-Août, on fera les quatre cents coups

A la mi-Août, tous les cœurs sont en pique-nique

A la mi-Août, les filles n'ont pas peur du loup …

 

1967. La canonnière du Yang-Tsé avec Steve McQueen crève l'écran.

 

1989. Sortie dans les salles de Cocktail avec Ton Cruise.

« La chance s’envole, l’esprit s’décolle, mais il nous reste la picole. » (loi de Coughlin)

 

1995. Gazon Maudit est enfin à l’affiche.

 

« Moi je crois qu’on a qu’un seul amour dans la vie. Un seul. Les autres c’est des répétitions. Des fois on sait pas que c’est celui-la et on le rate. Des fois on le sait, mais c’est pas réciproque. Et puis des fois, c’est l’accord parfait. Et c’est le plus dur à vivre. Et quand c’est celui-la, le rate pas. »

 

Sport.

1978. A Naples, l'équipe d'Italie et l'équipe de France font match nul 2-2. Michel Platini est étincelant au cours de ce match.

 

Faits divers.

1962. En France, l'affaire de la station de métro Charonne fait les grands titres.

 

Le mot de la fin est - une fois n’est pas coutume - de Neils Arestrup, née le 8 février 1931 :

 

« Que reste-t-il ? De quoi se souvient-on réellement ? De ces jours et de ces nuits noyés dans la mare de l'oubli ?

 Rien, presque rien, une orange pressée, un jour de fièvre, un pain d'épices sur une toile cirée, le goût d'un Malabar parfumant la bouche du premier baiser, une odeur de maquillage.

 

 Rien que du sensoriel, épars, perdu, hasardeux.

Ma mémoire ne semble pas faite d'autre chose que de brefs instants, des instants de soie, de craie, d'encre, de crêpes, de trous de serrure, de voix perdues. Alors s'il n'y a que des instants à se mettre sous la plume, je parlerai de ceux qui durent plus longtemps.

Les classes sentaient encore la cire et le poêle à charbon."

 

Il ajoute : « Nous étions en février, il neigeait et j'avais vingt ans. La rue de la gaité ressemblait encore aux chansons de Jean Nohain. Le bistrot servait de repère aux élèves. Les garçons semblaient aimer les vestes de velours et les verres de beaujolais, les filles rehaussaient leur regard de longs traits noirs et de fumées américaines. Le juke box exhalait des "javanaises" et des "Yellow Submarine" jusqu'à 11 heures.

 

 Alors le bar se vidait d'un trait, et les élèves s'engouffraient dans le théâtre comme des paroissiens surpris par l'averse. C'est peu dire bien sûr de dire que j'étais heureux. »

 

Bonnes journée à tous, * **

 

* « L’Almanach de Matka » (version audio) est disponible sur simple demande en MP contre une choucroute d’Alsace ou un gratin Dauphinois …

 

** Demain nous fêterons les « Apolline ».

Ça promet.

 

——————————————————————————

———————————

Le 8 février 1587, la reine d'Écosse Marie Stuart est décapitée dans la forteresse de Fotheringay sur ordre de sa cousine, la reine d'Angleterre, pour avoir comploté contre elle. Veuve du roi de France François II, Marie Stuart avait elle-même fait assassiner son deuxième mari lord Darnley et épousé l'instigateur du crime, le comte de Bothwell…

 

Le 8 février 1915, tandis que l'Europe se meurt dans la Grande Guerre, les Américains découvrent le film Naissance d'une Nation (The birth of a Nation)…

 

8 février 1828. Naissance de Jules Verne.

Jules Verne reçoit à 34 ans de l’éditeur Pierre-Jules Hetzel un contrat de 20 ans pour écrire des romans de science-fiction. Jusqu'à sa mort, il en écrira 80 qui lui vaudront succès et fortune. Ces romans sont nourris de l'amour de la technique... mais aussi, parfois, des plus détestables préjugés de l’époque.

 

1872 : première de l'opéra Aida de Giuseppe Verdi à La Scala de Milan.

 

1874 : première de l'opéra Boris Godounov de Modeste Petrovitch Moussorgski au théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg.

 

2007 : première projection du film "biopic" d'Édith Piaf au succès tout aussi international "La môme ».

 

1998. Harcèlement avec Demi Moore.

 

Les souvenirs de Niels Arestrup.

Ma mère était de ces petites femmes effacées qui trottent sans cesse de la cuisine au marché. Elle avait de nombreux soucis, mais une seule angoisse la consumait : ma santé.

 Elle me couvrait donc de laines et de pommades aux premiers signes d'automne. Dans les années 50, le chiffonnier avait une voiture à cheval, les charbonniers étaient les seuls Noirs à voir, et le rémouleur criait encore : "Couteaux ! Ciseaux !"

 J'appris donc comme tant d'autres à me taire à table, à faire mes devoirs, à ne pas mettre la peau des bananes dans la bouche, à effacer les taches et à me laver bien partout.

 La vie déroulait son fil tranquille dans les odeurs de la lessiveuse. j'eus mon lot de Mercurochrome et de suppositoires, de larmes et de rires.

 

En 59, la France du général de Gaulle bâtissait à tour de brad. Je ne pouvais m'empêcher de descendre en bas faire la connaissance avec Guy et Roger, "les plus forts du bâtiment", de rencontrer Danièle, Nicole et Micheline, "les plus belles du bâtiment". On m'offrit d'énormes tartines de pain-beurre-chocolat, et petit à petit je me fis mes premiers vrais copains, je découvris ma première liberté.  

 

 La première femme qui se chargea de mon éducation sentimentale se déchirait le corps et l'âme avec tout ce qui était possible : l'alcool, la drogue, la violence, le sexe.

 Je courrais tout Paris la nuit et la trouvais parfois perdue, livide, dans un quelconque bar. Elle me reconnaissait à peine, je la prenais sur mon dos et la ramenais chez nous. Je me souviens qu'elle me faisais écouter Leonard Cohen... Mais elle me trouvait trop jeune et trop monotone. Fin du souvenir.

 

 C'est à ce moment-là que j'ai rencontré Serge Rousseau. Je lui garde une affection et une reconnaissance sans limite. c'est le premier à m'avoir fait confiance. Il m'envoya chez André Barsacq. Je me revois encore tournant et retournant cent fois autour de la bâtisse intimidante. Cette douce et piquante tentation de fuir à toutes jambes, de tourner le dos à ce destin qui, en même temps, incite à grimper les marches.

 Je revois l'escalier en bois et la porte à pousser... 

 

 Je me souviens aussi du goût particulier de l'échec, les regards qui se détournent, le téléphone qui ne sonne plus, l'air désolé de ceux qui avaient parié sur vous et les idées noires qui vous envahissent. Ce terrible dégoût de vous-même où il faut d'abord cuver l'échec comme une terrible cuite.

 Restez des jours et des nuits allongés sur un canapé à revoir tout ce qui fait mal. Changer d'amis, changer de femmes, changer de banque, changer d'appartement. Ne plus voir ceux qui me voyaient. Une traversée du désert qui dura presque dix ans. Je m'inscrivis ensuite au cours d'Andreas Voutsinas, un passage qui fut salutaire et me permit d'y voir plus clair. Grâce à Andreas.

 

 Entre temps, j'ai rencontré quelques femmes, même si je n'en parlerai pas tant leur mystère m'a fasciné. Je crois aussi que c'est cet amour des femmes qui a tout orienté dans ma vie. J'ai beaucoup bu aussi parce que j'avais peur d'elles.

 Je crois même que j'ai été acteur pour leur plaire.

 

 Je me souviens de mon histoire d'amour avec Glen Close. Elle fait parti de ces très rares personnes que j'ai croisées sans que jamais la moindre médiocrité ou négligence vienne décevoir nos instants partagés.

 Quelque chose de nos enfances, peut-être, nous enracinait dans une complicité trop pure, trop maladroite. La tendresse avait tout envahi ne laissant trop peu de place à autre chose.

 Puis un jour, nous nous sommes quittés. Ce devait être dans le hall de l'hôtel ou à l'aéroport, je ne sais plus. Elle se serra une dernière fois contre moi, je sentis encore son coeur aussi rapide que le premier jour :

- Rejoins-moi Niels, je t'attends.

 Rien ne m'attachait vraiment à Paris. Quelques jours plus tard, elle m'a téléphoné de Los Angeles, nous avons parlé longuement de tout. Elle voulais que je la rejoigne. Je crois bien qu'une heure ou deux plus tard, je lui ai dit : "J'arrive." Et puis, et puis... il fallait manger ce soir-là ou trouver à céder l'appartement, ou déplacer quelque chose ou se reposer ou couper le compteur, quelque chose en tout cas de difficile qui allait me prendre un instant de trop.

 Et puis ma vie, mes amis, l'orgueil peut-être encore, ne pas vouloir être présenté à Jack Nicholson comme le petit ami français de Glen Close... Je n'ai donc pas bougé, pas rappelé. Puis quelques semaines plus tard, le téléphone a repris sa voix. Elle m'a dit qu'elle comprenait, qu'elle m'aimait beaucoup, qu'elle appelait parce qu'elle avait fait un cauchemar et qu'elle craignait qu'il me soit arrivé quelque chose.

- Non, Glenn, il ne m'est rien arrivé, c'est bien ça le problème !

 

 Je me souviens aussi d'une femme qui avait tout quitté pour moi : son mari, sa fille, sa trajectoire. Nous nous étions aimé ou pas, nous n'en avons jamais rien su, nous avions vécu ensemble avec maladresse et grâce, comme tout le monde. Et peu importe d'ailleurs, tout ça s'est fondu dans le passé comme tous les autres présents. Quand je l'ai revu, elle était très malade. Ses médecins s'étonnaient qu'elle était encore vivante. Je lui ai parlé de ma vie actuelle, avec des mots neutralisés par l'absurde.

 Puis, le silence à nouveau. 

- A bientôt Isa.

Je ressors de la chambre et je m'efforce de ne pas y penser. 

Si elle n'était pas venue un soir à Sherwood, si je ne l'avais pas vue, si elle ne m'avait pas raccompagné chez moi, si nous ne nous étions pas quittés, si elle n'avait pas aimé encore un autre homme. Si le sida n'existait pas...

 

 Petits instants, petits souvenirs, petits ridicules de la vie, la vraie vie.

 Tout ce qui arrive vraiment est inexprimable.

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach
7 février 2022 1 07 /02 /février /2022 12:31
"L'Almanach de Matka : Le 7 Février

"Aujourd’hui, nous sommes le 7 Février et nous fêtons les « Eugénie », des filles très extraverties qui aiment faire partager leur optimisme.

 

Le dicton du jour : « À la Sainte-Eugénie, petit oiseau, reste dans ton nid

 

La blague du jour : «  Ah mademoiselle, me permettez-vous de vous appeler Jeanne ? » « Je veux bien, mais ça va me faire un drôle d’effet. » « Pourquoi donc ? » « Je m’appelle Hélène. »

Viviane (Wittenheim)

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu une carte postale le 7 Février 1931 où on lisait au dos : « Il faut vivre d'amour, d'amitié, de défaites. Donner à perte d'âme, éclater de passion. Pour que l'on puisse écrire à la fin de la fête… Quelque chose à changé pendant que nous passions. »

 

La réclame du jour : « Hardi ! Les p'tits gars ! De Flandre au Vaucluse

Y a d'la Suze ! Y a d'la Suze  …

 

La Pin-up du jour n’est autre que Sherry Britton, qui a été mariée trois fois, et qui déclarait  avoir été fiancée 14 fois.

 

Carnet rose :

7 février 1885. Berthe Sylva ouvre ses yeux pour la première fois.

Vingt ans plus tard, elle chante :

 

« On a pas tous les jours vingt ans,

Ça nous arrive une fois seulement …

 

1927. Juliette Greco pousse son premier cri.

« Je me souviens de mon grand-père qui faisait le signe de croix sur le dos du pain. A cette époque-là, nous soupons à six heures et demi. Il nous est interdit de parler. En fermant les yeux, je peux retrouver l'odeur du bois de son crayon, taillé par son canif. »

 

1953. Gérard Blanchard est enfin parmi nous.

« Elle voulait revoir sa Normandie …

 

Cinéma :

1914 : sortie du court-métrage Charlot est content de lui, avec Charlie Chaplin, premier film où l'on découvre le personnage de Charlot.

 

7 février 1940. Sortie dans les sales de Pinocchio.

« Vois-tu Pinocchio, c’est ainsi qu’un mensonge grandit, grandit jusqu’à ce qu’il se voit comme le nez au milieu de la figure. »

 

1990. « Ripoux contre ripoux » crève l’écran.

« Y a des années comme ça où il faudrait pas se lever.

 

Faits divers.

1962. Un coup de grisou  coûte la vie à 298 mineurs dans un charbonnage à Luisenthal près de Sarrebruck12.

 

Le mot de la fin est - une fois n’est pas coutume - le plus beau refrain de Berthe Sylva :

 

« C'est aujourd'hui dimanche

Tiens, ma jolie maman,

Voici des roses blanches,

Que ton coeur aime tant

Va, quand je serai grand

J'achèt'rai au marchand

Toutes ses roses blanches

Pour toi, jolie maman….

 

Bonnes journée à tous, * **

 

* « L’Almanach de Matka » (version audio) est disponible sur simple demande en MP contre une rose blanche ou des magnolias par centaines …

 

** Demain nous fêterons les « Jacqueline ».

Ma foi.

 

--------------------------------------------------------------

-------------------------------------

Le 7 février 1992, les douze ministres des affaires étrangères de l'Union européenne signent un « traité d'union économique, monétaire et politique » à Maastricht, aux Pays-Bas…

1812. Naissance de Charles Dickens.

1951. La rose rouge avec les frères Jacques

2001. La vérité si je mens 2

« C'est la porte ouverte à toutes les fenêtres…

1980. Le film Kramer contre Kramer est enfin à l’affiche.

2007. Odette Toutlemonde

« Quand un jour, le plus tard possible, vous irez au Paradis, Dieu s'approchera de vous et vous dira : "il y a plein de gens qui veulent vous remercier du bien que vous avez fait sur terre, monsieur Balsan", et parmis ces millions de personnes, il y aura Odette Toutlemonde. Odette Toutlemonde qui, pardonnez-lui, était trop impatiente pour attendre ce moment-là.

 

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach

Livre d'or

Première affiche

 

  "MA MAMIE M'A DIT"  

Spectacle nostalgique 

 

"On nous avait promis la magie, promesse tenue : un spectacle plein de féérie de souvenirs où chacun se retrouvait. Une belle énergie. Les résidents ont adoré. Merci." Marie ("La Clairière de Luci" - Bordeaux)
 
"Formidable ! Nous sommes tous remontés dans le temps, nous avons vingt ans, on a ri, on a presque pleuré et surtout on a chanté. Merci." Cathy (Arles)
 
"Un véritable petit chef d'oeuvre" ; "La légion d'honneur pour la créativité" "Un véritable artiste" ; "Après-midi formidable" ; "Absolument parfait" ; "Une rétrospective originale" ; "Un très bon moment d'évasion". Propos recueillis à la résidence Emera d'Angoulême  
 
"Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux... C'était magnifique. Nous avons revu toute notre jeunesse et notre enfance. Et c'est beau de redevenir jeune dans l'ambiance d'autrefois." Aimée et Janine
 
"Les chansons, les réclames et les anecdotes ont transporté les résidents dans leur enfance. Une après-midi de nostalgie mais aussi de chansons et de rires. Merci encore pour ce magnifique spectacle." Sandrine
 
"Spectacle complet, tellement agréable et thérapeutique pour nos personnes âgées, encore félicitations !" Docteur Souque
 
"Un choix extraordinaire de chansons, des moments magiques, des photos magnifiques, vous nous avez mis de la joie dans le coeur. Et retrouver sa jeunesse avec tous ces souvenirs, ça fait plaisir et j'espère que vous reviendrez nous voir." Mme Lorenzi (Juan-Les-Pins)
 
"Pour ma fête, par un pur hasard je me suis retrouvé dans un club de personnes âgées où j'ai pu assister à votre spectacle sur le passé. Cela m'a rappelé mes grands-parents et mes parents et c'était vraiment un moment magique." Josette, La Roque d'Antheron
 
"Bravo bravo bravo Regis, c'est le meilleur spectacle que j'ai vu depuis que je fais le métier d'animatrice." Bénédicte La Salette-Montval (Marseille)
 
"Je n'imaginais pas lorsque je vous ai accordé un rendez-vous que vous enchanteriez pendant 1 h 1/4 les personnes âgées d'une telle façon. Merci pour votre prestation qui a fait revivre les moments publicitaires, évènementiels et musicaux de leurs vies." Michelle, CCAS de Toulouse
 
"Un super voyage dans le temps pour le plus grand plaisir des résidents. Merci à Régis pour cette magie et à bientôt." Brigitte (Lunel)
 
"Enfin un retour à notre "époque". Quel bonheur, que de souvenirs, quelle belle époque ou l'amitié était de mise. Merci pour cette très belle après-midi, on s'est régalé avec ce très très beau spectacle". Danielle (Mirandol)
 
"Super - divinement bien -  tout le monde était enchanté même que M. Benaben a dit : "Vous nous avez donné l'envie de revivre notre vie"." Sylvie (Sainte Barthe)
 
"Un grand merci pour ce bon moment et je crois, je suis sûre, qu'il a été partagé par mon mari." Mme Delbreil
 
"Une féérie de l'instant." Christian
 
"Beaucoup d'émotion dans ce spectacle plein de chaleur et d'humanité." Sylvie
 
"Une soirée inoubliable. Continuez à nous émerveiller et faites un long chemin." Claude
 
"Le meilleur spectacle que j'ai jamais vu. De loin." Tonton Kiko
 
"C'est bien simple, je n'ai plus de Rimmel !" Claudine (seconde femme de Tonton Kiko)
 
"A ma grande surprise, j'ai versé ma larme. Tu as atteint mon coeur. Bravo pour ces sentiments, ces émotions fortes, j'ai eu des frissons par moment." Ta couse Céline
 
"Redge, encore un bon moment passé en ta présence. On était venu plus pour toi que pour le spectacle, mais quelle agréable surprise ! On est fier de toi, continues d'oser, de vivre !" Pascale
 
"J'avais froid, un peu hagard, l'humeur moribonde et puis voilà, il y a toi avec toute ta générosité, l'intérêt, l'affection que tu as toujours su apporter aux autres, à moi aussi et Dieu sait si tu m'as rendu la vie belle depuis qu'on se connaît comme tu as su le faire une fois de plus." Jérôme
 
"Ce spectacle est nul à chier et je pèse mes mots." Gérard
 
memoria.viva@live.fr

Ma Mamie m'a dit...

Madka Regis 3-copie-1

 

COLLECTION "COMEDIE"

Mamie est sur Tweeter

Mamie n'a jamais été Zlatanée !

Mamie doit travailler plus pour gagner plus

Mamie, tu l'aimes ou tu la quittes

"Casse-toi pauvre Régis !"

Papi a été pris pour un Rom

Mamie est sur Facebook

Papi est sur Meetic

Il y a quelqu'un dans le ventre de Mamie

Mamie n'a pas la grippe A

La petite maison close dans la prairie

 

COLLECTION "THRILLER"

Landru a invité Mamie à la campagne...

Sacco et Vanzetti

Mamie a rendez-vous chez le docteur Petiot

La Gestapo française

Hiroshima

 

COLLECTION "SAGA"

Les Windsor

Mamie et les cigares du pharaon

Champollion, l'homme qui fit parler l'Egypte

Mamie à Tombouctou

 

COLLECTION "LES CHOSES DE MAMIE"

Mamie boit dans un verre Duralex

Le cadeau Bonux

Le bol de chocolat chaud

Super Cocotte

Mamie ne mange que des cachous Lajaunie

 

COLLECTION "COUP DE COEUR"

Mamie la gauloise

Mamie roule en DS

Mamie ne rate jamais un apéro

Mamie et le trésor de Rackham le Rouge

 

COLLECTION "DECOUVERTE"

Mamie va au bal

La fête de la Rosière

Mamie au music-hall

Mamie au Salon de l'auto

 

COLLECTION "SUR LA ROUTE DE MAMIE"

Quand Papi rencontre Mamie

Un Papi et une Mamie

Mamie fait de la résistance

Mamie au cimetière

24 heures dans la vie de Mamie

 

COLLECTION "MAMIE EXPLORE LE TEMPS"

Jaurès

Mamie embarque sur le Potemkine

Mamie et les poilus

Auschwitz

 

COLLECTION "FRISSONS"

Le regard de Guynemer

Mr et Mme Blériot

Lindbergh décroche la timbale

Nobile prend des risques

 

COLLECTION "MAMIE EN BALLADE"

Mamie chez les Bretons

Mamie voulait revoir sa Normandie !

La fouace Normande

La campagne, ça vous gagne...

Mamie à la salle des fêtes

Launaguet

La semaine bleue

Le monastère

 

COLLECTION "MAMIE AU TEMPS DES COURTISANES"

Lola Montès

Les lorettes

Mme M.

Napoléon III

Plonplon

La marquise de Païva

Mme de Pompadour

Générique de fin