Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2023 3 22 /03 /mars /2023 16:25
Les souvenirs de Philippe Labro

"J'emporterai.

Le sourire radieux de l'enfant lorsqu'il voit votre visage par la fenêtre de sa salle de classe, il sait que vous êtes venu le chercher ; les cris de joie un soir de juillet 1998.

Le goût des mûres cueillies dans les ronces des chemins de Beausoleil sur les hauteurs de Montauban.

J'emporterai l'histoire du petit matin en Afrique. La gazelle se réveille et sait que si elle ne court pas plus vite que le lion, elle sera tuée. Le lion se réveille et sait que s'il ne court pas plus vite que la plus lente des gazelles, il mourra de faim. Moralité : être lion ou gazelle importe peu. Ce qui compte, c'est que, dès le petit matin, à peine es-tu réveillé, commence à courir !

J'emporterai la Route 66 et les cheveux blonds de Françoise qui épousent le mouvement de son visage lorsqu'elle se penche au balcon du Théâtre des Champs-Elisées quand on a vu Leonard Cohen pour la première fois et qu'il a chanté "Suzanne", cette jeune femme à laquelle ressemble l'amour de ma vie.

J'emporterai les platanes le long du canal du Midi ; le moment où on goûtait la première eau de la première plage qui s'offrait à nous, le premier concert de David Bowie ; le premier concert des Rolling Stones ; le dernier concert de Brel ; le dernier concert de Piaf ; les premiers pas de Biolay ; la première apparition de Stromaé ; les apparitions d'Abbado à Salzbourg, Paris, Milan ou ailleurs, avec cette transcendance qui était la sienne ; Trenet au Châtelet, Dylan partout, Cohen et son "Everybody knows". Duke Ellington et son formidable "Take the A train". La Callas qui a "perdu son Eurydice" ; le choc de la première vision de Citizen Kane, Orson Welles, ce génie qui s'est perdu...

J'emporterai la grappa dans les restaurants italiens ; la queue du dimanche matin devant les boulangeries ; les femmes en jupe assises aux terrasses quand revient le mois d'avril ; l'harmonica qu'Henry Fonda fiche dans la mâchoire du frère ainé de Charles Bronson dans  Il était une fois dans l'Ouest ; Ventura qui gifle Adjani, Cotillard qui devient la Môme ; les héros de l'écran désormais ignorés, Tyronne Power, Errol Flynn, Georges Marchal, Lucien Coëdel ; Bourvil qui monte sur les épaule de de Funès ; Paul Meurisse qui regarde Signoret avant qu'on l'exécute dans L'armée des ombres ; Gabin aux cheveux blancs qui donne un pyjama à son copain, René Dary, dans l'immortel Touchez pas au grisby ; Françoise Dorléac quand toute une génération, les larmes aux yeux, l'accompagna au cimetière ; Steve McQueen dans Guet-apens , le fusil à pompe à la main ; la fin des Quatre cent coups avec le visage du petit Léaud qui se fige, Delon, Belmondo les deux fauves, la panthère et le lion. Le prince inégalé, Gérard Philippe.

J'emporterai la bière et la pizza devant la télé pour suivre un Classico ; les ouvreuses de cinéma qui proposaient des esquimaux et des bonbons au caramel ; les doigts qui sentent les moules dans les brasseries où l'on crie "Chaud devant !", Fernandel et Raimu, les comédiens géants d'une autre époques phrases de tous les jours, celles qui disent les choses fortes, celles qui viennent du coeur :

 Ne rentre pas trop tard.

 J'emporterai les manèges qui tournent dans les squares ; Louis Prima chantant "Just a gigolo" ; les athlètes du 800 mètres qui accélèrent à la cloche du dernier virage ; les calamars et les haricots ; les "c'est plus comme avant" ; les "et avec ça ?" demandés par les commerçants ou bien les "ça a été ?" des serveurs ou serveuses.

Les "c'est ma faute", les "je n'ai pas fait exprès, les "clous pourriez au moins vous excuser" ; les brèves de comptoir ; le pénalty raté ; le penalty réussi ; la troisième mi-temps des rugbymen.

Les choses de la vie. Les chansons de la vie :

Les "ne me quitte pas" ; "tombe la neige" ; "pourtant que la montagne est belle" ; "let it be", "j'me suis fait tout petit"; "avec ma gueule de métèque" ; "I can't cet no satisfaction ; "tu la voyais pas comme ça ta vie" ; "Ils étaient vingt et cent, ils étaient des milliers"; "avec le temps va tout s'en va"; "qui c'est le plus ballez c'est tonton mayonnaise" ; "Ave Maria" ; "amis entends-tu le vol noir des corbeaux" ; "qu'on est bien dans les bras d'une personne du sexe opposé" ; "ce soir nous allons danser sans chemise sans pantalon" ; "c'est une chanson qui nous ressemble" ; "que reste-t-il de nos amours ; "toute la musique que j'aime, elle vient de là, elle vient du blues".

Il n’y a pas d’efforts inutiles. Sisyphe se faisait les muscles.

Roger Caillois

On disait de Bill Clinton, quarante-deuxième président des Etats-Unis : « Il voudrait être le marié à chaque mariage et le défunt à chaque enterrement. »

« Pardonner, c’est chrétien, oublier c’est couillon. »

Nietzsche : « Il faut avoir du chaos en soi

Pour accoucher d’une étoile qui danse. »

J’emporterai,

L’insatisfaction des Rolling Stones, le dernier concert de Brel, il revient en peignoir pour saluer les gens qui refusent de le voir partir (« Faut aller voir » disait-il) ; la première dent qui tombe, on attend la petite souris, le retour des déportés dans les salons du Lutetia ; l’éphémère splendeur d’un vol d’oies sauvages au-dessus des étangs ; toutes les larmes versées, tous les remords, tous les rires ; Aimé Jacquet qui dit à Pirès de muscler son jeu ; Fernand Raynaud qui raconte « Y a comme un défaut » ; le choc à la primevère vision de Quai des orfèvres de Clouzot ; prendre un enfant par la main ; les couleurs du monde.

Les rencontres sont les cadeaux de la vie.

Paul Eluard :

« Dans la vie, il n’y pas de hasard. Il n’y a que des rendez-vous.

J’emporterai,

L’angoisse des lycéennes et des lycéens devant les tableaux de résultat du bac ; t’es cap ou t’es pas cap (les mots des cours d’école) ; la caissière du supermarché qui trouve encore la force de vous sourire ; le coup de tête de Zidane ; méfiez-vous des filles aux lèvres minces et des garçons aux mentons fuyants ...

Rainer Maria Rilke :

Il ne suffit pas d’avoir des souvenirs. Il faut savoir les oublier quand ils sont nombreux, et il faut avoir la grande patience d’attendre qu’ils reviennent.

Epitaphe sur la tombe d’un hypocondriaque :

Je vous l’avais bien dit.

La vieille dame distinguée dans un salon du Titanic :

J’avais demandé de la glace. Mais ceci est ridicule.

Georges Brassens, quand on lui suggère l’Académie française, répond :

Trente, d’abord.

Gary provoquait envie, jalousie, éveillant l’aigreur de ceux qui ne connaitraient jamais les grands rendez-vous de l’aventure et de la vie. Je tremble d’émotion chaque fois que je relis la lettre laissée par Romain, rédigée au stylo, de sa lisible et belle écriture :

On peut mettre cela évidemment au compte d’une dépression nerveuse. Mais alors il faut admettre que celle-ci dure depuis que j’ai l’âge d’homme et m’a permis de mener à bien mon oeuvre littéraire.

Il avait écrit auparavant : « Je me suis bien amusé. Au revoir et merci. »

J’emporterai,

Les chefs d’oeuvre de Milan Kundera, Georges Brassens qui suait en grattant sa guitare égrenant sa supplique pour être enterré au cimetière de Sète :

Pauvres rois pharaons

Pauvre Napoléon !

Pauvres grands disparus gisant au Panthéon

Pauvres cendres de conséquence...

Les cris des enfants sous les préaux des écoles ; le coeur et le sourire de Mireille Darc ; les tours de Notre-Dame.

Les bons Américains, Lincoln, Rosa Parks, Luther King, John Glenn.

Les vilains Américains, Cheney, Rumsfeld, Trump, Nixon, McCarthy, Lindbergh.

Le mot de la fin :

Nous nous rencontrerons à nouveau,

Je ne sais où, je ne sais quand, mais nous nous reverrons.

Sans oublier :

« Si je devais revivre ma vie,

J’aimerais faire encore plus d’erreurs,

J’irais cueillir plus de marguerites

J’irais grimper plus de montagnes

J’irais nager dans plus de rivières

J’irais danser plus de danses 

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans Les souvenirs de ...
22 mars 2023 3 22 /03 /mars /2023 15:41
"L'Almanach de Matka : Le 31 Mai

"Aujourd’hui, nous sommes le 31 Mai et nous fêtons la sainte « Pétronille ».

Présentation : Pétronille est bonne et généreuse. Elle n’hésite pas à se dévouer ou se sacrifier pour les personnes qui lui sont chères.

 

Le dicton du jour : « Pluie de sainte Pétronille, change raisin en grapilles

 

La blague du jour : « Le directeur d’un supermarché engage un nouveau vendeur.

Il le lâche dans le magasin, et se cache entre deux rayons pour voir comment il travaille.

Le nouveau est justement avec un client en train de lui proposer du matériel de pêche.

« Et avez-vous une canne à pêche, monsieur ?

- Ah , Non !

- Prenez donc celle-ci. Et des hameçons ?

- Non, je n’en ai pas !

- Ben ! Prenez ceux-là. Et avez-vous une tenue pour pêcher ?

Comme le client répond par la négative, il lui en vend une.

- Vous allez pêcher où ? En rivière ? Vous avez une barque ?

- Ah, non ?

Et hop, il lui vent une barque.

- Mais la barque… Comment vous allez la tirer, votre barque ? Vous avez une voiture ?

- Euh… non !

Et hop, il lui vent une voiture. Bref, il lui fourgue pour quarante briques de matériel.

Une fois que le client est parti, le directeur sort de sa cachette et dit au vendeur :

 

- Alors là, bravo ! J’ai vu de bons vendeurs ! Mais des gars qui réussissent à vendre pour quarante millions à un type qui était venu acheter une canne à pêche, jamais !

Mais… Il n’était pas venu acheter une canne à pêche ! Il était venu acheter des Tampax.

Alors je lui ai dit : week-end foutu pour foutu, pourquoi n’irez-vous pas à la pêche ?

 

La pin-up du jour n’est autre que Dolores Faith dont la brève carrière a pris fin lorsqu'elle a épousé le millionnaire James Robert Neal.

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu le 31 Mai 1936 une carte postale où on lisait au dos : « Quand on est dans la merde jusqu'au cou, il ne reste plus qu'à chanter. »

 

La comptine du jour : « Il était un petit navire

Il était un petit navire

Qui n'avait ja-ja-jamais navigué

Qui n'avait ja-ja-jamais navigué

Ohé, ohé…

 

Souvenirs du grenier : « Les bases pour trouver un mari : Cocina, costuma, limpieza. 

Cuisine, couture, ménage.

 

La réclame du jour : « Cémoi, tous les émois du chocolat

 

La recette de grand-mère : "Merlan à l'impératrice.

Pour 4 personnes : 8 filets de merlan, 200 g de crème, 2 cuillerées à soupe de moutarde, 4 cuillerées à soupe de moutarde, sel, poivre.

Acheter des filets de merlan tout préparés. Dans un plat huilé allant au four, poser les filets. Saler, poivrer. Faire cuire à four chaud 10 minutes. Dans une petite terrine, mélanger la crème et la moutarde. Saler, poivrer. Sortir le plat du four et recouvrir les filets de la préparation crème-moutarde. Remettre quelques minutes au four. Servir brûlant.

 

Le conseil du jour : "Il se pourrait que vous alliez finir vos jours à l'étranger ; après tout, si cela vous plaît ?

 

En vrac.

1578 : Le roi Henri III pose la première pierre du Pont Neuf à Paris en présence de la reine mère Catherine de Médicis.

 

1859 : Big Ben donne pour la première fois l'heure à Londres au Royaume-Uni.

 

1996. Le groupe américano-haïtien "Les 'Fugees" sort une version hip hop de la chanson tube anglo-saxonne "Killing me softly with his song" de Lori Lieberman en 1972 puis Roberta Flack en 1973.

 

Carnet rose.

1923. Naissance de Rainier III, prince de Monaco.

Le saviez-vous ? Rainier a eu une idylle avec la comédienne Gisèle Pascal, fille de fleuriste, mais cette relation est terminée depuis 1953. Onassis va alors chercher à organiser un mariage médiatique avec la valeur sûre du moment : Marilyn Monroe. C'est en fait la vedette du moment d'Alfred Hitchcock, l'actrice américaine Grace Kelly, qui participe au Festival de Cannes 1955, qui épousera le prince.

 

1930. Clint Eastwood pousse son premier cri.

« Le monde se divise en deux catégories, ceux qui tiennent un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses …

 

Sans oublier cette réplique dans « Sur la route de madison » : « Ce genre de certitude, on ne l’a qu’une fois dans sa vie

 

1967. Sandrine Bonnaire ouvre enfin les yeux.

« J’aime les rides autour de mes yeux. Ce sont celles du bonheur. Elles racontent mon histoire …

 

Cinéma.

1963. « Les carabiniers » de Jean-Luc Godard sort sur les écrans.

Pour les amateurs.

 

1967. « La 365ème section » est à l’affiche.

« Le blanc part mais le jaune reste. »

Pour info, l'historien britannique Antony Beevor déclare qu'il considère la 317e Section comme le plus grand film de guerre jamais réalisé.

Papi n’en pense pas moins.

 

1973. Steve McQueen est « Junior Bonner, le dernier bagarreur ».

 

1995. Sorti du film « La haine ».

« C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de 50 étages. Le mec, au fur et à mesure de sa chute, il répète sans cesse pour se rassurer : « Jusqu’ici tout va bien… Jusqu’ici tout va bien … Jusqu’ici tout va bien. » Mais l’important, c’est pas la chute. C’est l’atterrissage. »

 

Sport.

1997. Le Stade Toulousain remporte le Championnat de France de rugby en s'imposant 12-6 en finale face au CS Bourgoin-Jallieu.

 

Carnet blanc.

31 mai 2010. 24 ans après leur rencontre, Pierre Arditi et Evelyne Bouix se disent "oui".

Vive les mariés !

 

Carnet noir.

2004. Etienne Roda-Gil nous quitte.

Sa devise était : « Ni Dieu ni maître ».

Sachez que Juliette Gréco a dit de lui : « J'ai vite compris qu'il était un être humain, ce qui n'est pas si fréquent ».

 

A son crédit : « La Californie », « Ce n'est rien », « Si on chantait », « This Melody » et « Utile » et tant d’autre pour Julien Clerc :

 

« À quoi sert une chanson si elle est désarmée? »

Me disaient des chiliens, bras ouverts, poings serrés

Comme une langue ancienne

Qu'on voudrait massacrer

Je veux être utile

À vivre et à rêver

Comme la lune fidèle à n'importe quel quartier

Je veux être utile à ceux qui m'ont aimé

À ceux qui m’aimeront

Et à ceux qui m’aimaient

Je veux être utile

À vivre et à chanter …

 

… Magnolias for Ever, Alexandrie, Alexandra et Rubis pour Claude François

 

… A la foire de l’Est, La mademoiselle et « Va ou le vent te mène » pour Angelo Branduardi, « Sincérité » pour Richard Cocciante, « Le Lac Majeur » de Mort Shuman  …

 

Sans oublier :

Joe le taxi, Manolo Manolete, Marilyn et John, Maxou, Mosquito pour Vanessa Paradis etc etc etc …

 

« C'est de l'amour qui mousse

Dans son bain, c'est fou

Marilyn chante son nom

Elle s'invente des chansons

Sur le mariage d'une étoile et d'un lion …

 

Le mot de la fin est une fois n’est pas coutume de Clint Eastwood :

 

« Il n’y a qu’une seule façon d’avoir un mariage heureux, et dès que que je la connaîtrai, je me marierai de nouveau

 

Bonne journée à tous, * **

 

* « L’Almanach de Matka » (version audio) est disponible sur simple demande en MP contre une demande en mariage …

 

** Demain nous fêterons les « Justin ».

Tiens, tiens.

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach
22 mars 2023 3 22 /03 /mars /2023 15:31
"L'Almanach de Matka : Le 30 Mai

"Aujourd’hui, nous sommes le 30 Mai et nous fêtons la saint « Ferdinand ».

Présentation : Ferdinand est intelligent, éloquent, sensible et plein de vivacité.

 

Le dicton du jour : « Si le dicton dit vrai, méchante femme s'épouse en mai

 

La blague du jour : « La petite Suzy reçoit sa copine et lui dit :

« Viens voir, ma mémé, elle fait drôlement bien le loup. Viens !

Suzy demande à sa grand-mère dans son fauteuil :

- Mémé ? Y’a combien de temps que t’as pas fait l’amour ?

La vieille grand-mère fait :

- OUOUOUOUOUOUOU …

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu le 30 Mai 1936 une carte postale où on lisait au dos : « Rien n’est plus vivant qu’un souvenir. »

 

La comptine du jour : « Il était un petit homme, pirouette, cacahouète

Il était un petit homme qui avait une drôle de maison

Qui avait une drôle de maison

Sa maison est en carton, pirouette, cacahouète

Sa maison est en carton

Ses escaliers sont en papier

Ses escaliers sont en papier

 

Souvenirs du grenier : « Assieds-toi, on va les avoir ces salauds ! »

A la fameuse Marie-Rose, la vraie, l’unique.

 

La recette de grand-mère : "Champignons à la crème.

Pour 4 personnes : 1 oignon, 60 g de beurre, 800 g de champignons, 100 g de crème fraîche, sel, poivre.

 Dans une sauteuse, faire revenir au beurre un gros oignon émincé. Ajouter un morceau de beurre et verser une livre de champignons de Paris préalablement nettoyés et coupés en fines lamelles. Saler et poivrer. Cuire dix minutes environ, en remuant de temps en temps ; ajouter 10 g de crème fraîche épaisse. Cuire encore une ou deux minutes, sans laisser bouillir. Servir immédiatement avec une salade verte et du pain noir.

 

Le conseil du jour : "Ne versez pas dans la misanthropie ; au fond, le monde n'est pas si mauvais que vous voulez bien le dire.

 

En vrac.

Le 30 mai 1431, Jeanne d'Arc est brûlée vive à Rouen.

 

Le 30 mai 1943, dans un hôtel de la banlieue de Londres, l'écrivain-journaliste Joseph Kessel, son neveu Maurice Druon, la musicienne Anna Marly et quelques amis composent un chant qui deviendra sous le nom de Chant des Partisans l'hymne de la Résistance française au nazisme et à l'occupation allemande.

 

« Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines?

Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne?

Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c'est l’alarme

Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes

 

Montez de la mine, descendez des collines, camarades

Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades

Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite

Ohé, saboteur, attention à ton fardeau, dynamite

 

1948. Les PTT commencent à fonctionner normalement.

 

La réclame du jour : « Bougez avec la Poste

 

Carnet rose.

1887. Naissance de Fernand Charpin.

Maitre Panisse.

 

1928. Agnès Varda ouvre enfin les yeux. elle se souvient :

 

« Au cours secondaire, il y avait deux obligations : porter des blouses en tissu Vichy et chanter pour le vieux maréchal Pétain. Oui, on chantait ça et on jouait à la marelle. Pendant ce temps, maman lavait ses six paires de draps. Elle n'arrêtait jamais. La casserole de Mamie pour son café, je la revois encore. »

 

1943. Naissance de Luis Rego.

« Il faut retourner sept fois la monnaie dans sa poche avant de donner un pourboire …

« Si les applaudissements sont le pain des acteurs, les rappels en sont le beurre. »

 

La suite ? Les Bidasses en folie avec les Charlots, Les Bronzés, Les hommes préfèrent les grosses ou encore La Vengeance du serpent à plumes

 

1963. Elise Lucet - Lucetfer - pousse son premier cri.

"Les Français veulent de la transparence."

 

1964. Olivier Delacroix se joint à nous."On peut rien faire contre la misère dans le monde maison peut faire quelque chose pour celui qui est en bas de chez nous. Ce sont des gestes, une main tendue qui permettent de ne pas couler complètement."

 

1965. Cécile Auclert entre en jeu.
 

Cinéma.

1948. Dans une scène devenue morceau d’anthologie, le personnage de Gilda chante l’incendiaire chanson « Put the blame on Mame » : ce « strip tease » suggéré reste un des sommets de l’érotisme au cinéma. Avec ce film, Rita Hayworth entre à jamais dans la légende cinématographique.

 

1962. Geronimo, un bon petit western à l’ancienne, sort à son tour.

 

1979. « Ces garçons qui venaient du Brésil » avec Gregory Peck, Laurence Olivier et James Mason sort sur les écrans.

L’avis de Mamie : « La performance de Gregory Peck est époustouflante.

 

1963. « Charade » avec Audrey Hepburn et Cary Grant est à l’affiche du Lido de Carmaux.

 

Télévision.

1992 : La chaîne culturelle franco-allemande de télévision « Arte » commence sa diffusion en direct de l'opéra de Strasbourg.

 

Sport.

1984. Le Liverpool FC remporte la Coupe des clubs champions européens en s'imposant aux tirs au but en finale face à l'AS Rome.

 

Carnet noir.

1778. Voltaire nous quitte.

« J'ai fait un peu de bien, c'est mon meilleur ouvrage. »

 

« Je suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire

Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau …

 

1975. Michel Simon nous abandonne.

« Plus je vieillis, moins j’apprécie la qualité d’âge de mes vins …

« A qui vous ressemblez ? A votre père ou à votre mère ? Oh vous savez, je ne voudrais faire de tord à personne …

 

Chantons une dernière fois une de ses plus belles chansons :

 

« Mémère, tu t'en souviens, de notre belle époque,

C'était la première fois qu'on aimait pour de bon.

A présent, faut bien l'dire, on a l'air de vieux schnocks,

Mais c'qui fait passer tout, c'est qu'on a la façon.

Tu t'rappell's ta guêpière, à présent quand j'y pense

J'en rigol' tout douc'ment mais c'est plus fort que moi,

Comment qu'tu f'rais maint'nant pour y loger ta panse ?

On a pris d'la bouteille tous les deux à la fois.

Mémère, tu t'en souviens comm' t'as fait des histoires

Pour me laisser cueillir la marguerite aux champs,

Et pourtant c'était pas vraiment la mer à boire,

Ça t'a fait des ennuis mais c'était pas méchant…

Tu t'rappell's comm' j'étais, je n'savais pas quoi dire ;

Y a des coups, pour un peu, j't'aurais bien dit des vers.

T'as bien changé, mémère. Quand je vois ta tir’lire,

Comment qu'ça m'donne envie d'fair' la route à l'envers !

 

Mémère, tu t'en souviens des p'tits diabolos menthe,

Des bouteill's de mousseux du quatorze juillet !

Un éclair au café, j'veux bien mais faut qu'tu chantes !

Chérie, t'as renversé ton verre, faut l’essuyer.

Mon Dieu, c'est pourtant vrai que je t'app'lais chérie

Il n'faut pas m'en vouloir, mais je n'm'en souv'nais plus.

On parle des souv'nirs, mais c'est fou c'qu'on oublie.

J'te d'mande pardon, chérie, et qu'on n'en parle plus.

 

Mémère, si j'te dis ça, c'est pour te dir' que j’t'aime,

Te l'dire comm' ça, tout cru, c'était trop dur pour moi,

Mais au fond, j'suis content, j'vois qu't'as compris quand même,

Et j'peux te l'dire, mémère, j'ai jamais aimé qu'toi.

 

2007. Jean-Claude Brialy n’est plus.

« L’idéal eût été que les femmes aient les seins dans le dos : pour danser, c’est quand met plus pratique …

« C’est dans le fumer qu’éclosent les fleurs magiques …

 

Il se présente une dernière fois.

"Je suis né le 30 mars 1933.  

En Algérie, le printemps était tiède et doux, l'air était chargé de senteurs lourdes et sucrées. J'étais très laid, un véritable petit singe, avec une tête en forme de poire recouverte de cheveux noirs. Mes parents étaient tout de même fiers et contents d'avoir un garçon. La mode étant aux prénoms composés, ils m'appelèrent Jean-Claude.

 

Il se souvient : "L'après-midi, Alain Delon et Romy répétaient la scène du bal. Alain était raide comme un manche à balai, il ne savait absolument pas danser. En revanche, Romy était très gracieuse. Ce jour là, j'assistais à la naissance d'une passion : Alain, gauche et maladroit. Romy légère et rieuse, la valse viennoise, leurs premiers regards, il se passait vraiment quelque chose de magique entre eux.

 

Un dernier souvenir pour la route : "Edith Piaf et ses amants, c'était un sacré roman ! Elle les quittait toujours parce qu'elle ne supportait pas d'être abandonnée. Comme cadeau d'adieu, elle leur offrait une montre Cartier. Un jour, elle invita tous ses anciens fiancés à déjeuner et ils eurent l'élégance et l'humour d'être tous présents ! Au dessert, pour s'amuser, elle demanda l'heure. Ils avaient tous la même montre !

 

Le mot de la fin est une fois n’est pas coutume de Jean-Claude Brialy :

 

« Quand on sourit à la vie, elle vous rend ses sourires 

 

Bonne journée à tous, * **

 

* « L’Almanach de Matka » (version audio) est disponible sur simple demande en MP contre un beau sourire ...

 

** Demain nous fêterons les « Pétronille ».

Ah !

 

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach
21 mars 2023 2 21 /03 /mars /2023 10:04
"L'Almanach de Matka : Le 29 Mai

"Aujourd’hui, nous sommes le 29 Mai et nous fêtons la « Fête des mères ».

 

Chantons : « Maman, c’est toi la plus belle du monde

Aucune autre à la ronde

 

Le dicton du jour : « Une maman formidable donne toujours une grand-mère exceptionnelle.

 

Le conseil du jour : « On est jamais si bien servi que par sa mère

 

La blague du jour : « Un Juif arrive en Israël en provenance d’Autriche. Tout le monde pour l’accueillir à l’aéroport de Tel-Aviv.

Les questions se bousculent :

« Alors quelles sont les nouvelles ?

Il répond :

Il y a deux nouvelles, une bonne et une mauvaise.

« Ah ! Quelle est la bonne ?

- La mère d’Adolf Hitler est toujours vivante.

- Et la mauvaise ?

- Elle est de nouveau enceinte …"

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu le 29 Mai 1936 une carte postale où on lisait au dos : « C’est dans les bras d’une maman que s’apprend la tendresse et c’est dans ceux d’un amant qu’elle se développe

 

La comptine du jour : « Une chanson douce que me chantait ma Maman

En Suçant mon pouce, j'écoutais en m'endormant

 

Souvenirs du grenier : «  Maman sûr, Papa peut-être

 

La réclame du jour : « Pourquoi les bébé Cadum ont-ils de si jolies Mamans

 

La recette de grand-mère : "Harengs en croquettes.

Pour 4 personnes : 700 g de harengs, 200 g de pommes de terre, préparer une purée très sèche. D'autre part, nettoyer et vider les poissons et les faire pocher 10 minutes dans un court bouillon épicé. Enlever les arrêtes et passer la chair à la moulinette. Mélanger cette purée à la purée des pommes de terre. Saler, poivrer. Ajouter les deux oeufs; Former les boulettes que l'on roule dans la chapelure. Les cuire 6 à 8 minutes à la poêle, dans du beurre bien chaud, pour les dorer.

 

Le conseil du jour : "Il y a des ambitions que vous ne pouvez pas réaliser : remarquez bien que vous n'êtes pas le seul dans ce cas-là.

 

En vrac.

Il y a 80 ans, le 29 mai 1942, la 8 ordonnance allemande impose le port de l’étoile jaune à tous les Juifs de plus de 6 ans en zone occupée.

 

Le 29 mai 1953, le Néo-Zélandais Edmund Hillary et son accompagnateur népalais, le Sherpa Tenzing Norgay, sont les premiers hommes à se hisser sur le Toit du monde, le mont Everest, 8848 mètres.

L'Everest est vaincu.

 

Celui-ci porte le nom du géographe britannique Sir George Everest (1790-1866) qui a établi la cartographie des Indes et du massif de l'Himalaya. Les Népalais donnent à ce sommet le nom de Sagarmatha ("Déesse mère du ciel"). Les Sherpas, habitants du versant tibétain, l'appellent quant à eux Chomolangma ("Déesse mère du monde").

 

 

Pour info, Georges Everest ne l'a jamais vu. Et Hillary quand il a retrouvé plus bas le reste de la troupe a lâché cette phrase passée à la postérité : "Welle, we've knocked the bastard off !" (traduction de Raymond, le voisin de Mamie qui a des notions d'anglais : "Et bien, on l'a eu, ce salopard !").

 

En 1973, c'est un raz de marée pour le premier 45 tours de Roméo « Maman », paru quelques jours seulement avant la fête des mères, et qui s'écoulera à près de 900 000 exemplaires !

 

« Maman, oh Maman,

Toi qui m'as donné

Tant de tendresse depuis tant d’années

Tu le sais bien, quand je serai grand

Je penserai а toi, Maman …

 

Carnet rose.

1900. Naissance d’Emilie Carles.

« On vivait alors avec le jour et on mangeait tôt... Le soir après la soupe, les familles se réunissaient pour la veillée. On bavardait, on chantait de vielles chansons que tous reprenaient en coeur et on racontait des histoires. Un temps où les loups n'avaient peur de rien…

 

1912. Lucie Aubrac ouvre enfin les yeux.

« Ils nous avaient volé la Liberté et l’Egalité, ils n’avaient pas pu interdire la Fraternité.

 

1917. Naissance de John Fitzgerald Kennedy.

« Happy birthday Mister President ...

 

1945. Catherine Lara - « Nuit magique » - entre en jeu.

« Ce que je regarde en premier chez un homme, c’est sa femme. »

 

1949 : Francis Rossi, cofondateur, guitariste et chanteur anglais, du groupe de rock Status Quo.

« In the army now …

 

Cinéma.

1963. Sortie dans les salles du film « 8 et demi » du grand Fellini.

Le titre vient de ce que Fellini a jusqu'alors réalisé six longs métrages, un septième en co-réalisation (Les feux du music-hall et deux courts métrages (L'amour à la ville et Boccace 70), chacun des trois derniers films mentionnés étant compté comme un demi-film.

 

1991. Thelma et Louise est à l'affiche.

« Louise, quoi qu’il arrive, je suis contente d’être partie avec toi …

 

A noter que pour le choix de J.D., l'acteur devait avoir un beau physique. Brad Pitt, qui n'avait alors joué que dans quelques séries télévisées, a auditionné pour ce rôle, et a été remarqué par Ridley Scott. Callie Khouri a demandé à voir le comédien qui incarnerait le jeune auto-stoppeur pour s'assurer que son physique était à la hauteur du rôle. En ouvrant la porte, elle s'est trouvée face à Brad Pitt, est restée un instant sans voix, puis a déclaré « Je pense que ça ira » …

 

1993. "C'est arrivé près de chez vous" avec Benoît Poelvoorde défraie toujours la chronique.

 

"Regarde moi ça. Dans dix ans, cette petite garce sucera des bites comme sa mère ...

 

2002. Claude Lelouch propose « And now ladies and gentlemen

 

Le saviez-vous ? Il y a quelques années, un Anglais est venu apporter 50 000 francs à la maison de production de Claude Lelouch. Devant l'assistance interloquée, il expliqua qu'il tenait à rembourser ses dettes à la suite d'un vol commis dans les locaux quelque temps plus tôt. "Il y a un an et demi, on m'a découvert une tumeur au cerveau. J'avais une chance sur dix de m'en sortir. Au moment d'entrer dans la salle d'opération, j'ai fait un voeu. Je me suis promis de rembourser tous ceux que j'avais lésés au cours de ma carrière de voleur si je m'en sortais", a-t-il expliqué.

 Claude Lelouch s'en est inspiré pour son film.

 

1993. "C'est arrivé près de chez vous" avec Benoît Poelvoorde défraie toujours la chronique.

"Regarde moi ça. Dans dix ans, cette petite garce sucera des bites comme sa mère …"

 

2006. Camping est toujours à l’affiche du Lido de Carmaux.

« Remballe tes tongs Maman, on rentre à Melun ! …

 

Faits divers.

Le 29 mai 1914, à 1h45 du matin, le paquebot Empress of Ireland sombre en quinze minutes au large de Rimouski, dans l'estuaire du St-Laurent (province de Québec). Il a été éperonné en plein brouillard par le charbonnier norvégien Storstad.

 

Moins médiatique que le naufrage du Titanic, la catastrophe n'en fait pas moins 1012 victimes sur 1477 personnes à bord... Notons que l'un des survivants du Empress avait également survécu au naufrage du Titanic en 1912 !

 

1985 : Drame du Heysel provoqué par des hooligans anglais à l'occasion de la finale de football Juventus de Turin-Liverpool.

 

Sport.

2022. Après les éliminations de Cornet, de Simon et de Gaston, il n’y a plus de français à Roland-Garros.

 

Carnet blanc.

2013 : A Montpellier, Vincent Autin épouse Bruno Boileau, douze jours après la promulgation d'une « loi Taubira » et après une première tentative alors hors-la-loi par Noël Mamère en tant que maire officiant en sa mairie de Bègles près de Bordeaux.

Vive les mariés !

 

Carnet noir.

1982. Romy Schneider nous quitte.

« Les souvenirs sont la meilleure chose de la vie, je pense. »

 

Un mot d'Alain Delon : "J'arrive pas à croire que c'était il y a déjà quarante ans. Elle est sûrement plus heureuse où elle est qu'elle l'était alors. Vous savez, sa mort ne m'a pas surpris. J'avais eu un pressentiment. Ce n'est pas que Romy voulait mourir mais elle ne pouvait pas continuer à vivre depuis que son fils était disparu tragiquement l'année d'avant. David était sacré pour elle. A Partir de ce jour-là, j'ai senti qu'elle allait partir vite, qu'elle ne le supporterait pas.

 

a cette époque-là, je tournais comme un fou. J'étais heureux quand je faisais des films; Je le suis moins depuis que je suis un ancien acteur; Je vis de mes souvenirs.

adieu Romy.

 

Le mot de la fin est une fois n’est pas coutume de mon Papa :

 

« Dans les souvenirs d'enfance de chaque bon cuisinier se trouve une grande cuisine, une cuisinière en marche, un gâteau qui cuit et une maman

 

Bonne journée à toutes les Mamans, * **

 

* « L’Almanach de Matka » (version audio) est disponible sur simple demande en MP contre un fer à repasser, une machine à coudre ou un aspirateur …

 

** Demain nous fêterons les « Gérard ».

Gégé.

 

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach
21 mars 2023 2 21 /03 /mars /2023 09:42
"L'almanach de Matka : Le 28 Mai

"Aujourd’hui, nous sommes le 28 Mai et nous fêtons les « Germain ».

 

Présentation : « Une ténacité sans faille, une intelligence pratique et précise accompagne toujours Germain.

 

Le dicton du jour : « À la Saint Germain, les jours sont beaux tous les matins

 

La blague du jour : « Ici Radio-Poulailler.

Bulletin d’informations. Cocorico !

Nouveau drame à mochincourt.

Une omelette géante : 14 morts ! ……

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu le 28 Mai 1936 une carte postale où on lisait au dos : « La vie est une chienne, que l'on caresse et qui nous mord

 

La comptine du jour : « Frère Jacques, frère Jacques

Dormez-vous, dormez-vous?

Sonnez-les matines, sonnez-les matines

Dig, ding, dong, dig, ding, dong.

 

Souvenirs du grenier : « Celle-là, si elle me disait oui, je ne lui dirais pas non ! …

 

1889 : Fondation de l'entreprise Michelin par André et son frère Édouard Michelin.

 

La réclame du jour : « Le pneu Michelin boit l'obstacle

 

La recette de grand-mère : "Côte de porc boulangère.

Prendre un plat à gratin et le beurrer copieusement. Garnir le fond d'une couche de 1 cm environ d'oignons émincés. Arroser avec un tout petit peu d'huile. Saler et poivrer. Sur ce lit d'oignons, poser les côtes de porc que vous salerez et poivrerez également. Les couvrir d'une couche d'oignons émincés, les saupoudrer abondamment de fromage râpé, les parfumer de quelques noisettes de beurre ou de saindoux, puis les mettre au four. Laisser cuire pendant une heure et demi environ à four très doux.

 

Le conseil du jour : "Vous croyez que le commun des mortels attache de l'importance aux décorations, ces hochets de la vanité ! En êtes-vous sûr ?

 

En vrac.

1940. La Belgique capitule après une résistance héroïque.

 

Musique.

1970 : Sortie de L'Aigle noir comme onzième album de la chanteuse Barbara, dont la chanson titre et dramatiquement évocatrice de son père incestueux sera classée en 2015 troisième chanson préférée de Français derrière Mistral gagnant de Renaud et Ne me quitte pas de Jacques Brel.

 

"Un beau jour, 

Où peut-être une nuit ...

 

Politique.

Le 28 mai 1996, le président de la République française Jacques Chirac annonce la fin du service militaire obligatoire au détour d'une allocution télévisée.

 

Carnet rose.

1920. Naissance du pâtissier Gaston Lenôtre.

« Pour le traiteur j'ai pensé qu'on pourrait prendre Lenôtre. - Pourquoi pas. Et qui c'est ? - Comment ? - Le traiteur ! Qui c'est ? - C'est Lenôtre. Mais si vous préférez prendre le votre !- On peut prendre le votre. - Parfait !- Alors, c'est qui ? J'ai compris, vous voulez pas le dire ! …

 

1947. Bernard Mabille s’éveille enfin. Florilège de ses plus belles pensées :

« Il vaut mieux enjamber une pute qu’amputer une jambe …

« Vous savez ce que c’est un flic sur un tracteur, c’est un poulet fermier …

« SNCF : Société Nationale du Client Furibard …

« DSK : Démonstrateur en Slip Kangourou …

« Ce n’est plus le Parti socialiste mais les Socialistes sont partis …

 

1968. Kylie Minogue pousse son premier cri.

« Je n'ai jamais été infidèle et je pense qu'il est immoral d'être impliqué avec un homme marié. »

 

1971. Isabelle Carré ouvre enfin les yeux.

« Se souvenir des belles choses …

 

1972. Chiara Mastroianni est enfin parmi nous.

« La mélancolie, il faut se méfier de l'attachement que ça peut être … »

 

1974. Romain Duris entre en jeu.

« Disons que j'ai envie d'être un homme, mais aussi de garder de la place pour ma féminité ou mon côté gamin…

 

Cinéma.

1959. Joselito est « L’enfant à la voix d’or ».

 

Pour la petite histoire, tout a commencé grâce à un ami de la famille grâce à qui José participe à un festival à Valence. C'est là que Luis Mariano - qu’on ne présente plus -, alors à l'apogée de sa gloire, entend le jeune garçon.

Joselito raconte la suite : Mariano vénérait ma voix et disait à tout le monde : «Si j’avais rencontré Joselito avant de chanter, je n’aurais moi-même jamais osé me lancer.»

 

Problème : « Tous les gamins prodiges sont privés de leur enfance. À l’âge où l’on joue avec des petites autos, je roulais déjà en Mercedes

 

La suite ? Luis Mariano deviendra son parrain artistique et emmène Joselito à Paris, où il fait ses débuts à la télévision. Sa renommée grandit et le premier film e- « Le petit vagabond » est tourné en 1956 sous la direction d'Antonio Del Amo.

 

Suivent 14 films musicaux de 1956 à 1969, distribués dans le monde entier. Parallèlement, les chansons des films sont gravées en vinyle et Joselito devient une des grandes vedettes avec Elvis Presley dans le catalogue RCA.

 

La fin est cruelle. En 1990, il est arrêté pour trafic d'armes et de drogue en Angola, puis extradé dans son pays natal. Après avoir purgé sa peine de prison, il devient ensuite viticulteur dans la région de Valence.

 

On l’écoute religieusement : « Maintenant, je coule une retraite heureuse et des jours de bonheur à Utiel avec ma femme Marifé. En bon Andalou, je dors le jour et vis la nuit. J’aime la vie nocturne, les bars. Je suis très heureux avec Marifé et, pour elle, j’ai refait de mes propres mains mon appartement, tout en boiseries d’acajou …

Fin de l’histoire.

 

1969. « Le corps de Diane » avec Jeanne Moreau sort sur les écrans.

L’avis de Mamie : « Sympa, sans plus.

 

Faits divers.

1987 : L’aviateur Mathias Rust atterrit sur la place Rouge.

Chantons : « La place Rouge était vide

Devant moi marchait Nathalie

Il avait un joli nom, mon guide

Nathalie

 

Santé.

28 mai 2004. Salvatore Adamo est victime d'un grave AVC.

 

Sport.

1967. L'US Montauban remporte le Championnat de France de rugby en s'imposant 11-3 en finale face à Bègles.

 

Carnet noir.

1971. Jean Vilar nous abandonne.

« La culture, ce n'est pas ce qui reste quand on a tout oublié, mais au contraire, ce qui reste à connaître quand on ne vous a rien enseigné …

 

1972. Edouard VIII - plus connu sous le nom de duc de Windsor - nous quitte.

 

2017. Jean-Marc Thibault rejoint sa « Maguy ».

 

2020. Guy Bedos s’en va.

« Il faut rire de la mort surtout quand c’est les autres …

« Ecrire ses mémoires n’est cohérent que si on se tue à la fin …

 

Le mot de la fin est une fois n’est pas coutume de Guy Bedos :

 

« Les souvenirs ne sont que des confettis jetés sur notre histoire

 

Bonne journée à tous, * **

 

* « L’Almanach de Matka » (version audio) est disponible sur simple demande en MP contre quelques confettis …

 

** Demain nous fêterons les « Aymard ».

A ne pas confondre avec Neymar.

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach
15 mars 2023 3 15 /03 /mars /2023 11:10

023_001.jpg"Avoir un coup d'avance contre la maladie.

 

 Je me sens bien. Vivante. Je ne vais pas mourir. J'ai la vie devant moi.

Il n'y a pas de molécule miracle, pas de vaccin mais des souvenirs à stocker.

Des souvenirs à réveiller.

 

 Mon cerveau bouillone, mouline, carbure à plein régime. Pour m'en convaincre, je me mets à réciter tout ce qui me passe par la tête :

Six fois sept égale quarante-deux / Staline est mort le 5 mars 1953 / Le mur de Berlin a été érigé dans la nuit du 12 au 13 août 1961.

Je me souviens de tout.

 Le parfum de ma grand-mère s'appelait Soir de Paris, de Bougeois avec un "J" comme joie, il sentait la bergamote et le jasmin / Apollo 11 s'est posé sur la Lune le 20 juillet 1969 / La petite amie de Tom Sawyer s'appelle Becky Thatcher / A midi, nous avons mangé une soupe avec des pates alphabets, un pot au feu avant de boire un café avec de la chicorée.

Je me souviens de tout.

 Dans La guerre des boutons, le petit  Gibus n'arrête pas de dire "Si j'avais su j'serai pas venu".

Je me souviens de tout.

 Le code de ma carte de paiement est 9728 / Son numéro est 0573 5233 3754 61 / Le cryptogramme est 793 / En 1990, l'arbitre du match entre Benfica et l'OM qui a accordé à Vata un but de la main s'appelait Marcel van Langenhove. Mon père en a pleuré / A vingt ans mon père conduisait une "petite "citron".

 Je me souviens de tout.

 Le code de mon immeuble est le 6507B, le code de l'ascenseur est 1321A / Mon prof de musique en 6ème s'appelait M. Pinero. Il nous faisait écouter - la larme à l'oeil ! - La Truite de Schubert / J'ai acheté mes deux premiers disques en CM1 : "Comme toi" de Goldman et "Amsterdam" de Brel.

 Je me souviens des frissons qu'elle ressentait lorsqu'elle écoutait - en boucle ! - les ritournelles de Tino Rossi. Je me souviens de cette période compliquée, de ces Espagnols et de ces Italiens qui étaient saouls comme des Polonais. Avant de comprendre qu'il faut un peu s'aimer avant de pouvoir aimer les autres...

 

 On va se battre, ce sera très difficile mais il y aura...

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans Ces années-là
15 mars 2023 3 15 /03 /mars /2023 10:25
"L'Almanach de Matka : Le 27 Mai

"Aujourd’hui, nous sommes le 27 Mai et nous fêtons les « Augustin ».

 

Présentation : « Augustin n'est pas du genre à se contenter de mener une existence ordinaire car il voit les choses en grand.

 

Le dicton du jour : « A la Saint-Augustin, le soleil a grillé le serpolet et le thym …

 

La blague du jour : « Que veut dire MMS ?

MMS, c’est Matin, Midi et Soir à vingt ans ; c’est Mardi, Mercredi, Samedi, à quarante ; c’est Mars, Mai, Septembre vers soixante, et c’est Mes Meilleurs Souvenirs à quatre-vingt ! …

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu le 27 Mai 1936 une carte postale où on lisait au dos : « La vie est une tartine de merde. »

 

La comptine du jour : « A la soupe soupe soupe

Au bouillon, yon, yon

La soupe à l’oseille

C'est pour les demoiselles

La soupe à l’oignon

C'est pour les garçons !

 

Souvenirs du grenier : « C’est ma croix comme disait ma grand mère en parlant de son ex

 

La réclame du jour : « Leroux, Leroux, c'est la meilleure chicoré ...

 

Un mot de Rainer Maria Rilke : "Pour écrire les premiers mots, il faut avoir beaucoup de souvenirs.

 

La recette de grand-mère : "Champignons à la russe.

Pour six personnes : nettoyer une livre de champignons de Paris. Les couper en deux ou en quatre selon la grosseur. Les mettre dans une sauteuse avec un gros morceau de beurre, un bouquet de persil, de la ciboulette et une branche de fenouil.

Assaisonné de sel, poivre et de muscade râpée; Laisser cuire doucement. Quand les champignons sont cuits retirer le bouquet de persil, ajouter deux cuillerées de sauce béchamel un peu épaisse et une cuillerée de crème aigre. Laisser donner un ou deux bouillons, ajouter une pincée de fenouil haché et servir.

 

Le conseil du jour : "Bons débuts mais ne vous arrêtez pas en si bon chemin, accentuez davantage votre action et rendez-là exquise.

 

En vrac.

1921 : instauration du Code de la route en France.

 

1942. C’est le début de la bataille de Bir-Hakeim, une bataille héroïque des Français libres qui va changer le cours de la 2nde guerre mondiale.

 

1974 : Nomination de Jacques Chirac au poste de Premier ministre de la France.

« J’aime les pommes.

 

Carnet rose.

1890. Naissance de Saint-Granier.

« Saint-Granier, Ici Saint-Granier, présenté par Saint-Granier …

 

1894. Louis Ferdinand Céline pousse son premier cri.

« Etre seul, c'est s'entraîner à la mort. »

 

1944. Alain Souchon est enfin parmi nous.

« Si tu m'crois pas, hé

Tar' ta gueule à la récré …

 

Cinéma.

1949. « Anna Karenine » est à l’affiche du Lido de Carmaux.

L’avis de Mamie : « Les amants s'aiment mais Anna Karénine ne peut garder soin sang froid et la paranoïa devient une torture. Vivien Leigh est splendide et incarne à la perfection les méandres de la passion. Un chef d’oeuvre.

 

1981. Claude Lelouch présente « Les uns et les autres ».

« C’est ça l’angoisse : il n’y a plus de bons et de méchants, il y a de beaux et de mauvais jours …

 

2009. « Looking for Eric » sort à son tour.

« Je ne suis pas un homme, je suis Cantona…

 

Faits divers.

1941 : Le cuirassé allemand Bismarck est coulé.

 

Sport.

1989. Le Stade Toulousain remporte le Championnat de France de rugby en s'imposant 18-12 en finale face au RC Toulon.

 

Carnet noir.

2016. Jean-Claude Decaux nous quitte.

« Les braves ne vivent pas longtemps, mais les prudents pas du tout. »

 

Le mot de la fin est une fois n’est pas coutume d’Alain Decaux :

 

« La mort d’un proche est un stimulant de la mémoire. Tout revient  en foule, le bon et le mauvais. Et les remords parfois. On se rapproche ce qui n’a pas été accompli. Dans ce procès jugé à huit clos, le défunt est toujours acquitté. C’est soi-même que l’on condamne

 

Bonne journée à tous, * **

 

* « L’Almanach de Matka » (version audio) est disponible sur simple demande en MP contre un dernier souvenir …

 

** Demain nous fêterons les « Germain ».

Enfin.

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach
4 mars 2023 6 04 /03 /mars /2023 11:45

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans Ma Mamie m'a dit
4 mars 2023 6 04 /03 /mars /2023 11:44

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans Livre d'or
4 mars 2023 6 04 /03 /mars /2023 11:39
Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans Livre d'or

Livre d'or

Première affiche

 

  "MA MAMIE M'A DIT"  

Spectacle nostalgique 

 

"On nous avait promis la magie, promesse tenue : un spectacle plein de féérie de souvenirs où chacun se retrouvait. Une belle énergie. Les résidents ont adoré. Merci." Marie ("La Clairière de Luci" - Bordeaux)
 
"Formidable ! Nous sommes tous remontés dans le temps, nous avons vingt ans, on a ri, on a presque pleuré et surtout on a chanté. Merci." Cathy (Arles)
 
"Un véritable petit chef d'oeuvre" ; "La légion d'honneur pour la créativité" "Un véritable artiste" ; "Après-midi formidable" ; "Absolument parfait" ; "Une rétrospective originale" ; "Un très bon moment d'évasion". Propos recueillis à la résidence Emera d'Angoulême  
 
"Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux... C'était magnifique. Nous avons revu toute notre jeunesse et notre enfance. Et c'est beau de redevenir jeune dans l'ambiance d'autrefois." Aimée et Janine
 
"Les chansons, les réclames et les anecdotes ont transporté les résidents dans leur enfance. Une après-midi de nostalgie mais aussi de chansons et de rires. Merci encore pour ce magnifique spectacle." Sandrine
 
"Spectacle complet, tellement agréable et thérapeutique pour nos personnes âgées, encore félicitations !" Docteur Souque
 
"Un choix extraordinaire de chansons, des moments magiques, des photos magnifiques, vous nous avez mis de la joie dans le coeur. Et retrouver sa jeunesse avec tous ces souvenirs, ça fait plaisir et j'espère que vous reviendrez nous voir." Mme Lorenzi (Juan-Les-Pins)
 
"Pour ma fête, par un pur hasard je me suis retrouvé dans un club de personnes âgées où j'ai pu assister à votre spectacle sur le passé. Cela m'a rappelé mes grands-parents et mes parents et c'était vraiment un moment magique." Josette, La Roque d'Antheron
 
"Bravo bravo bravo Regis, c'est le meilleur spectacle que j'ai vu depuis que je fais le métier d'animatrice." Bénédicte La Salette-Montval (Marseille)
 
"Je n'imaginais pas lorsque je vous ai accordé un rendez-vous que vous enchanteriez pendant 1 h 1/4 les personnes âgées d'une telle façon. Merci pour votre prestation qui a fait revivre les moments publicitaires, évènementiels et musicaux de leurs vies." Michelle, CCAS de Toulouse
 
"Un super voyage dans le temps pour le plus grand plaisir des résidents. Merci à Régis pour cette magie et à bientôt." Brigitte (Lunel)
 
"Enfin un retour à notre "époque". Quel bonheur, que de souvenirs, quelle belle époque ou l'amitié était de mise. Merci pour cette très belle après-midi, on s'est régalé avec ce très très beau spectacle". Danielle (Mirandol)
 
"Super - divinement bien -  tout le monde était enchanté même que M. Benaben a dit : "Vous nous avez donné l'envie de revivre notre vie"." Sylvie (Sainte Barthe)
 
"Un grand merci pour ce bon moment et je crois, je suis sûre, qu'il a été partagé par mon mari." Mme Delbreil
 
"Une féérie de l'instant." Christian
 
"Beaucoup d'émotion dans ce spectacle plein de chaleur et d'humanité." Sylvie
 
"Une soirée inoubliable. Continuez à nous émerveiller et faites un long chemin." Claude
 
"Le meilleur spectacle que j'ai jamais vu. De loin." Tonton Kiko
 
"C'est bien simple, je n'ai plus de Rimmel !" Claudine (seconde femme de Tonton Kiko)
 
"A ma grande surprise, j'ai versé ma larme. Tu as atteint mon coeur. Bravo pour ces sentiments, ces émotions fortes, j'ai eu des frissons par moment." Ta couse Céline
 
"Redge, encore un bon moment passé en ta présence. On était venu plus pour toi que pour le spectacle, mais quelle agréable surprise ! On est fier de toi, continues d'oser, de vivre !" Pascale
 
"J'avais froid, un peu hagard, l'humeur moribonde et puis voilà, il y a toi avec toute ta générosité, l'intérêt, l'affection que tu as toujours su apporter aux autres, à moi aussi et Dieu sait si tu m'as rendu la vie belle depuis qu'on se connaît comme tu as su le faire une fois de plus." Jérôme
 
"Ce spectacle est nul à chier et je pèse mes mots." Gérard
 
memoria.viva@live.fr

Ma Mamie m'a dit...

Madka Regis 3-copie-1

 

COLLECTION "COMEDIE"

Mamie est sur Tweeter

Mamie n'a jamais été Zlatanée !

Mamie doit travailler plus pour gagner plus

Mamie, tu l'aimes ou tu la quittes

"Casse-toi pauvre Régis !"

Papi a été pris pour un Rom

Mamie est sur Facebook

Papi est sur Meetic

Il y a quelqu'un dans le ventre de Mamie

Mamie n'a pas la grippe A

La petite maison close dans la prairie

 

COLLECTION "THRILLER"

Landru a invité Mamie à la campagne...

Sacco et Vanzetti

Mamie a rendez-vous chez le docteur Petiot

La Gestapo française

Hiroshima

 

COLLECTION "SAGA"

Les Windsor

Mamie et les cigares du pharaon

Champollion, l'homme qui fit parler l'Egypte

Mamie à Tombouctou

 

COLLECTION "LES CHOSES DE MAMIE"

Mamie boit dans un verre Duralex

Le cadeau Bonux

Le bol de chocolat chaud

Super Cocotte

Mamie ne mange que des cachous Lajaunie

 

COLLECTION "COUP DE COEUR"

Mamie la gauloise

Mamie roule en DS

Mamie ne rate jamais un apéro

Mamie et le trésor de Rackham le Rouge

 

COLLECTION "DECOUVERTE"

Mamie va au bal

La fête de la Rosière

Mamie au music-hall

Mamie au Salon de l'auto

 

COLLECTION "SUR LA ROUTE DE MAMIE"

Quand Papi rencontre Mamie

Un Papi et une Mamie

Mamie fait de la résistance

Mamie au cimetière

24 heures dans la vie de Mamie

 

COLLECTION "MAMIE EXPLORE LE TEMPS"

Jaurès

Mamie embarque sur le Potemkine

Mamie et les poilus

Auschwitz

 

COLLECTION "FRISSONS"

Le regard de Guynemer

Mr et Mme Blériot

Lindbergh décroche la timbale

Nobile prend des risques

 

COLLECTION "MAMIE EN BALLADE"

Mamie chez les Bretons

Mamie voulait revoir sa Normandie !

La fouace Normande

La campagne, ça vous gagne...

Mamie à la salle des fêtes

Launaguet

La semaine bleue

Le monastère

 

COLLECTION "MAMIE AU TEMPS DES COURTISANES"

Lola Montès

Les lorettes

Mme M.

Napoléon III

Plonplon

La marquise de Païva

Mme de Pompadour

Générique de fin