Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 13:26

café"Le film d'une vie.

 

 Un jour, en pleine nuit, je demande à ma Mamie : "Est-ce que tu crois au coup de foudre ?" Je n'oublierai jamais sa réponse. "Je sais que pas grand monde aujourd'hui ne croit au coup de foudre. C'est pourtant ce que j'ai connu la première fois où j'ai vu ton Papi. Pourtant, chaque fois que je pense au coup de foudre, je pense au coup de coeur de Mylène Demongeot, une amie.  Elle m'a raconté son histoire, un soir de confidence... Extrait :

 

  "Le film est fini. Je suis maintenant en vacances. Je dois aller rejoindre Coste - mon mec - qui est à Cannes mardi. Nous sommes vendredi. Tout cela est si parfaitement gravé dans ma mémoire...

- Il y a un M. Marc Simenon qui a téléphoné plusieurs fois pendant votre absence me dit Josette.

- Très bien, merci Josette.

Il m'a envoyé un livre que j'avais emporté avec moi à Megève. Très sympa. Sans plus. En fin de matinée, le téléphone sonne. C'est lui. Belle voix au téléphone, chaleureuse.

- Vous avez lu ?

- Oui.

- Et alors ?

- Très sympa.

- Voulez-vous venir déjeuner chez moi à la campagne, dimanche ? On aura l'occasion d'en parler plus longuement...

A ma grande stupéfaction, je m'entends dire :

- Oui, d'accord.

Je raccroche, encore ahurie de ce que je viens de faire, de dire. Je déteste les dimanches, je ne bouge jamais de chez moi ce jour-là. Et j'ai dit oui. C'est absolument incompréhensible.

 

 Dimanche. Nous parlons et nous parlons encore. Quels sont les autres convives ? Ça alors, aucune idée...

 

 Il propose d'aller passer la soirée chez son meilleur ami. Je m'entends encore une fois dire "D'accord"... Je ne me reconnais plus... Nous passons une très agréable soirée. Nous dansons, nous parlons, encore et toujours...

 

 Une heure du matin, il me dit : "Demain, nous pourrions aller voir une pièce de théâtre. Je passerai vous chercher si vous voulez."

 Je m'entends encore dire oui.

 Et là je rentre chez moi troublée, déboussolée... Qu'est-ce qu'il m'arrive ? Je suis en train de perdre tous mes repères !

 

 Le lundi, nous nous séparons sur un baiser passionné. Le premier. Je suis complètement paumée. Perdue. Je ne comprends plus rien à rien. Et rien à ce qui m'arrive. Je suis dans un état second.

 

 Mardi. Nous partons et nous roulons, comme ça, au hasard, presque sans dire un mot, toute la journée. Tout juste divinement bien. Je me souviens d'avoir voulu m'arrêter au bord de la mer, enlever mes chaussures, me tremper les pieds dans l'eau glaciale. Nous roulons, nous roulons toujours... Deux demeurés, deux crétins, deux abrutis totaux, la main dans la main, le nez dans les nuages... Nous flottons sur quelque chose de magique, hors du temps.

 

 Nous déjeunons quelque part, nous n'avons même pas faim. Nous buvons à peine. Le seul contact qui ne cessera pas, qui ne peut pas cesser, de toute cette journée, c'est cette main dans cette autre main... Ces deux mains qui ne peuvent plus se détacher l'une de l'autre, comme soudées... Pour lui, ce n'est pas facile de conduire et de changer les vitesses d'une seule main. Ça nous fait rire bêtement, mais il n'est pas question une seconde que ces deux mains se séparent.

 

 Il est tard, je dois rentrer. Marc me dépose et me dit : "Je serai là, demain matin, à dix heures, à cette même place. A demain.

 Nous nous séparons difficilement.

 

 Ou étais-tu ? me demande Coste.

 Je ne réponds pas. Je suis étrangement calme.

- Bon. Parlons. Tu sais bien que ça fait des années que ça ne marche plus entre nous... Tu te rappelles, je t'ai dit plusieurs fois qu'un jour je rencontrerais quelqu'un, que je ferais ma valise et que je partirais sans regarder en arrière... Et bien, c'est arrivé. Comme je l'ai toujours su. Et je vais partir. Demain.

- Tu plaisantes ?

- Pas du tout. C'est quelque chose contre moi, je ne peux pas absolument pas lutter. Et je n'en ai d'ailleurs pas la moindre envie. C'est comme ça, c'est une évidence.

- C'est grotesque. Tu es complètement folle. Tu vas revenir dans huit jours !

- C'est possible... Si ça peut te faire plaisir. Mais ces huit jours-là, je les prends. Il y a des moments dans la vie qu'on ne peut pas, qu'on n'a pas le droit de laisser passer. C'est comme ça. C'est trop puissant. Irrésistible...

 

 Jeudi. 9 H 45. Je suis dehors dans la rue avec ma valise. J'attends. Cet homme va peut-être me prendre pour une bête furieuse. Nous nous sommes vu trois fois dans notre vie et me voilà sur le bord du trottoir avec ma valise ! Maintenant, subitement, je suis terrifiée...

 La 4L arrive. S'arrête. Marc me regarde. Sourit. Ouvre sa portière, sort, prend ma valise et la pose à l'arrière, sur la banquette, juste à côté de la sienne.

 Nous partons tranquillement. Pour un voyage qui va durer trente quatre ans. Jusqu'à que la mort vienne nous séparer."

 

 Rideau.

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans Les souvenirs de ...

Livre d'or

Première affiche

 

  "MA MAMIE M'A DIT"  

Spectacle nostalgique 

 

"On nous avait promis la magie, promesse tenue : un spectacle plein de féérie de souvenirs où chacun se retrouvait. Une belle énergie. Les résidents ont adoré. Merci." Marie ("La Clairière de Luci" - Bordeaux)
 
"Formidable ! Nous sommes tous remontés dans le temps, nous avons vingt ans, on a ri, on a presque pleuré et surtout on a chanté. Merci." Cathy (Arles)
 
"Un véritable petit chef d'oeuvre" ; "La légion d'honneur pour la créativité" "Un véritable artiste" ; "Après-midi formidable" ; "Absolument parfait" ; "Une rétrospective originale" ; "Un très bon moment d'évasion". Propos recueillis à la résidence Emera d'Angoulême  
 
"Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux... C'était magnifique. Nous avons revu toute notre jeunesse et notre enfance. Et c'est beau de redevenir jeune dans l'ambiance d'autrefois." Aimée et Janine
 
"Les chansons, les réclames et les anecdotes ont transporté les résidents dans leur enfance. Une après-midi de nostalgie mais aussi de chansons et de rires. Merci encore pour ce magnifique spectacle." Sandrine
 
"Spectacle complet, tellement agréable et thérapeutique pour nos personnes âgées, encore félicitations !" Docteur Souque
 
"Un choix extraordinaire de chansons, des moments magiques, des photos magnifiques, vous nous avez mis de la joie dans le coeur. Et retrouver sa jeunesse avec tous ces souvenirs, ça fait plaisir et j'espère que vous reviendrez nous voir." Mme Lorenzi (Juan-Les-Pins)
 
"Pour ma fête, par un pur hasard je me suis retrouvé dans un club de personnes âgées où j'ai pu assister à votre spectacle sur le passé. Cela m'a rappelé mes grands-parents et mes parents et c'était vraiment un moment magique." Josette, La Roque d'Antheron
 
"Bravo bravo bravo Regis, c'est le meilleur spectacle que j'ai vu depuis que je fais le métier d'animatrice." Bénédicte La Salette-Montval (Marseille)
 
"Je n'imaginais pas lorsque je vous ai accordé un rendez-vous que vous enchanteriez pendant 1 h 1/4 les personnes âgées d'une telle façon. Merci pour votre prestation qui a fait revivre les moments publicitaires, évènementiels et musicaux de leurs vies." Michelle, CCAS de Toulouse
 
"Un super voyage dans le temps pour le plus grand plaisir des résidents. Merci à Régis pour cette magie et à bientôt." Brigitte (Lunel)
 
"Enfin un retour à notre "époque". Quel bonheur, que de souvenirs, quelle belle époque ou l'amitié était de mise. Merci pour cette très belle après-midi, on s'est régalé avec ce très très beau spectacle". Danielle (Mirandol)
 
"Super - divinement bien -  tout le monde était enchanté même que M. Benaben a dit : "Vous nous avez donné l'envie de revivre notre vie"." Sylvie (Sainte Barthe)
 
"Un grand merci pour ce bon moment et je crois, je suis sûre, qu'il a été partagé par mon mari." Mme Delbreil
 
"Une féérie de l'instant." Christian
 
"Beaucoup d'émotion dans ce spectacle plein de chaleur et d'humanité." Sylvie
 
"Une soirée inoubliable. Continuez à nous émerveiller et faites un long chemin." Claude
 
"Le meilleur spectacle que j'ai jamais vu. De loin." Tonton Kiko
 
"C'est bien simple, je n'ai plus de Rimmel !" Claudine (seconde femme de Tonton Kiko)
 
"A ma grande surprise, j'ai versé ma larme. Tu as atteint mon coeur. Bravo pour ces sentiments, ces émotions fortes, j'ai eu des frissons par moment." Ta couse Céline
 
"Redge, encore un bon moment passé en ta présence. On était venu plus pour toi que pour le spectacle, mais quelle agréable surprise ! On est fier de toi, continues d'oser, de vivre !" Pascale
 
"J'avais froid, un peu hagard, l'humeur moribonde et puis voilà, il y a toi avec toute ta générosité, l'intérêt, l'affection que tu as toujours su apporter aux autres, à moi aussi et Dieu sait si tu m'as rendu la vie belle depuis qu'on se connaît comme tu as su le faire une fois de plus." Jérôme
 
"Ce spectacle est nul à chier et je pèse mes mots." Gérard
 
memoria.viva@live.fr

Ma Mamie m'a dit...

Madka Regis 3-copie-1

 

COLLECTION "COMEDIE"

Mamie est sur Tweeter

Mamie n'a jamais été Zlatanée !

Mamie doit travailler plus pour gagner plus

Mamie, tu l'aimes ou tu la quittes

"Casse-toi pauvre Régis !"

Papi a été pris pour un Rom

Mamie est sur Facebook

Papi est sur Meetic

Il y a quelqu'un dans le ventre de Mamie

Mamie n'a pas la grippe A

La petite maison close dans la prairie

 

COLLECTION "THRILLER"

Landru a invité Mamie à la campagne...

Sacco et Vanzetti

Mamie a rendez-vous chez le docteur Petiot

La Gestapo française

Hiroshima

 

COLLECTION "SAGA"

Les Windsor

Mamie et les cigares du pharaon

Champollion, l'homme qui fit parler l'Egypte

Mamie à Tombouctou

 

COLLECTION "LES CHOSES DE MAMIE"

Mamie boit dans un verre Duralex

Le cadeau Bonux

Le bol de chocolat chaud

Super Cocotte

Mamie ne mange que des cachous Lajaunie

 

COLLECTION "COUP DE COEUR"

Mamie la gauloise

Mamie roule en DS

Mamie ne rate jamais un apéro

Mamie et le trésor de Rackham le Rouge

 

COLLECTION "DECOUVERTE"

Mamie va au bal

La fête de la Rosière

Mamie au music-hall

Mamie au Salon de l'auto

 

COLLECTION "SUR LA ROUTE DE MAMIE"

Quand Papi rencontre Mamie

Un Papi et une Mamie

Mamie fait de la résistance

Mamie au cimetière

24 heures dans la vie de Mamie

 

COLLECTION "MAMIE EXPLORE LE TEMPS"

Jaurès

Mamie embarque sur le Potemkine

Mamie et les poilus

Auschwitz

 

COLLECTION "FRISSONS"

Le regard de Guynemer

Mr et Mme Blériot

Lindbergh décroche la timbale

Nobile prend des risques

 

COLLECTION "MAMIE EN BALLADE"

Mamie chez les Bretons

Mamie voulait revoir sa Normandie !

La fouace Normande

La campagne, ça vous gagne...

Mamie à la salle des fêtes

Launaguet

La semaine bleue

Le monastère

 

COLLECTION "MAMIE AU TEMPS DES COURTISANES"

Lola Montès

Les lorettes

Mme M.

Napoléon III

Plonplon

La marquise de Païva

Mme de Pompadour

Générique de fin