Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 août 2022 6 06 /08 /août /2022 16:08
"L'Almanach de Matka : Le 28 Juillet

"Aujourd’hui, nous sommes le 28 Juillet et nous fêtons la saint « Samson ».

 

Présentation : « Samson est un homme qui a besoin de réfléchir, d'avoir du temps pour lui, pour penser, se poser.…

 

Le dicton du jour : « À la saint Samson, le temps est bon

 

Un jour, un refrain : « Je l'ai vu prés d'un laurier elle gardait ses blanches brebis

Quand j'ai demandé d'où venait sa peau fraiche elle m'a dit

V'est d'rouler dans la rosée qui rend les bergères jolies!

Mais quand j'ai dit qu'avec elle je voudrais y rouler aussi

Elle ma dit

 

Elle ma dit d'aller siffler là haut sur la colline, de l'attendre avec un petit bouquet d’églantines

J'ai cueilli les fleurs et j'ai siffler tant que j'ai pu j'ai attendu attendu elle n'est jamais venu

Zaï zaï zaï

Zaï zaï zaï …

 

Le saviez-vous ? Pendant les évènements de Mai 68, les animateurs radio sont en grève. Du coup, deux chansons passent en boucle sur les ondes. La caravelle de Julien Clerc et Siffler sur la colline de Joe Dassin.

 

La comptine du jour : « A la queue leu leu mon petit chat est bleu

s'il est bleu tant mieux,

s'il est gris tant pis …

 

La pensée du jour est de Gina Carditta : « On vieillit quand on abandonne sa vie entre les mains des autres, quand on a plus envie d’apprendre, quand on croit qu’on ne tombe amoureux qu’à vingt ans. On vieillit quand on est trop rationnel, parce que la rationalité ferme les portes de l’imagination, coupe les ailes et ternit les rêves.

On vieillit quand on perd l’envie de s’émerveiller …

 

La réclame du jour : « Chocolat Menier, éviter les contrefaçons.

 

La blague du jour : « Quels sont les premiers mots d’une blonde quand elle accouche ?

- Est-ce que vous êtes sûr que c’est le mien ?

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu le 28 Juillet 1936 une carte postale de Romain Gary où on lisait au dos : « Aimer est une aventure sans carte et sans compas où seule la prudence égare.

 

Souvenirs du grenier : « Tu vas où ?

- Là ou tu ne peux pas aller à ma place.

 

En vrac.

Le 28 juillet 1794 (10 thermidor an II), Maximilien Robespierre monte à l'échafaud.  Saint-Jus, Couthon et Robespierre jeune, son frère, partagent son sort.

 

Début de la Première Guerre mondiale par la déclaration de guerre de l’Autriche-Hongrie à la Serbie. Cette déclaration fait suite à l’attentat contre le couple héritier du trône austro-hongrois le 28 juin précédent, et à l’ultimatum posé par l’Autriche-Hongrie en accord avec son alliée l’Allemagne.

 

1943 : Opération Gomorrah. Les bombes britanniques écrasent la ville de Hambourg, en Allemagne, tuant 42 000 civils allemands.

 

Carnet rose.

1929. Naissance de Jacqueline Kennedy Onassis.

« Je veux vivre ma vie, pas l’enregistrer. »

 

1965. Vincent Moscato pousse son premier cri.

« Il vaut pas un pichet de cidre. »

« Lancé comme un frelon »

« Allez on y va au mastic. »

 

Cinéma.

1948. « La vie est belle » sort sur les écrans.

« Un homme ne connait pas l’échec s’il a des amis. »

 

1964. « Poisson d’avril » avec Bourvil fait un tabac.

L’avis de Mamie : « C'est pas une comédie française de référence, mais de voir Annie Cordy jeune en son temps puis qui joue la femme de Bourvil, d'entendre la chanson "Aragon et Castille" de Boby Lapointe chanter ici par Bourvil est un enchantement.

 

1982. « Mon curé chez les nudistes » est le nanar du jour.

Le saviez-vous ? Une fausse suite est tournée l'année suivante, Mon curé chez les Thaïlandaises.

 

Détail : Ce film, qualifié de navet par les Cahiers du cinéma, a tout de même fait 1 173 770 entrées, ce qui le place à la 35e place du box-office de l'année 1982.

 

1993. « Un jour sans fin » sort à son tour.

« Je ne fais que revivre le même jour, encore et encore …

 

2010. « L’âge de raison » avec Sophie Marceau est dans les salles.

« Chère moi-même, aujourd'hui j'ai 7 ans et je t'écris cette lettre pour t'aider à te souvenir des promesses que je fais à l'âge de raison et aussi te rappeler ce que je veux devenir..

 

Faits divers.

Exécution de Christian Ranucci, meurtrier présumé de la petite Marie-Dolorès Rambla. L’affaire du pull-over rouge.

 

Sport.

1928. A Amsterdam, on allume la flamme olympique pour la première fois aux Jeux olympiques.

Carnet noir.

 

1985. Michel Audiard n’est plus.

« Quand un homme a un bec de canard, des ailes de canard et des pattes de canards : c'est un canard. »

 

2014. Yvette Lebon rejoint les étoiles.

Portrait : « Elle tourne avec Max Ophuls, tient le premier rôle féminin dans Marinella aux côtés de Tino Rossi …

 

Après avoir donné la réplique en 1941 à Charles Trenet dans la Romance de Paris, elle rencontre en 1943 Sacha Guitry dont elle devient la maîtresse.

 

Guitry lui offre un rôle dans Le Destin fabuleux de Désirée Clary. Pendant l'Occupation, elle a pour amant Jean Luchaire, tête de file de la presse française collaborationniste et fréquente le chef de la Gestapo française Henri Lafont au siège de la Carlingue la rue Lauriston. Elle y côtoie celles que l'on appellera « les comtesses de la Gestapo ».

 

Revenant sur cette période en 2010, elle plaide avant tout l'insouciance : « Je ne sais jusqu'à quel point on se rendait compte. Quand on était un peu privilégié, il y avait du champagne. On ne manquait de rien ».

 

Elle parvient à échapper aux poursuites à la Libération et recommence à tourner à partir de 1945 dans des productions d'un intérêt discutable. Jean Luchaire sera fusillé au fort de Châtillon le 22 février 1946, pour intelligence avec l’ennemi, après un procès hâtif en janvier.

Fin de l’histoire.

 

Le mot de la fin est une fois n’est pas coutume de Jackie Kennedy :

 

« La première fois vous vous mariez par amour, la deuxième pour l'argent et la troisième pour la compagnie

 

Bonne journée à tous, * **

* « L’Almanach de Matka » (version audio) est disponible sur simple demande en MP contre un peu de compagnie…

 

** Demain nous fêterons la saint « Marthe ».

Tiens, tiens.

 

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach

Livre d'or

Première affiche

 

  "MA MAMIE M'A DIT"  

Spectacle nostalgique 

 

"On nous avait promis la magie, promesse tenue : un spectacle plein de féérie de souvenirs où chacun se retrouvait. Une belle énergie. Les résidents ont adoré. Merci." Marie ("La Clairière de Luci" - Bordeaux)
 
"Formidable ! Nous sommes tous remontés dans le temps, nous avons vingt ans, on a ri, on a presque pleuré et surtout on a chanté. Merci." Cathy (Arles)
 
"Un véritable petit chef d'oeuvre" ; "La légion d'honneur pour la créativité" "Un véritable artiste" ; "Après-midi formidable" ; "Absolument parfait" ; "Une rétrospective originale" ; "Un très bon moment d'évasion". Propos recueillis à la résidence Emera d'Angoulême  
 
"Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux... C'était magnifique. Nous avons revu toute notre jeunesse et notre enfance. Et c'est beau de redevenir jeune dans l'ambiance d'autrefois." Aimée et Janine
 
"Les chansons, les réclames et les anecdotes ont transporté les résidents dans leur enfance. Une après-midi de nostalgie mais aussi de chansons et de rires. Merci encore pour ce magnifique spectacle." Sandrine
 
"Spectacle complet, tellement agréable et thérapeutique pour nos personnes âgées, encore félicitations !" Docteur Souque
 
"Un choix extraordinaire de chansons, des moments magiques, des photos magnifiques, vous nous avez mis de la joie dans le coeur. Et retrouver sa jeunesse avec tous ces souvenirs, ça fait plaisir et j'espère que vous reviendrez nous voir." Mme Lorenzi (Juan-Les-Pins)
 
"Pour ma fête, par un pur hasard je me suis retrouvé dans un club de personnes âgées où j'ai pu assister à votre spectacle sur le passé. Cela m'a rappelé mes grands-parents et mes parents et c'était vraiment un moment magique." Josette, La Roque d'Antheron
 
"Bravo bravo bravo Regis, c'est le meilleur spectacle que j'ai vu depuis que je fais le métier d'animatrice." Bénédicte La Salette-Montval (Marseille)
 
"Je n'imaginais pas lorsque je vous ai accordé un rendez-vous que vous enchanteriez pendant 1 h 1/4 les personnes âgées d'une telle façon. Merci pour votre prestation qui a fait revivre les moments publicitaires, évènementiels et musicaux de leurs vies." Michelle, CCAS de Toulouse
 
"Un super voyage dans le temps pour le plus grand plaisir des résidents. Merci à Régis pour cette magie et à bientôt." Brigitte (Lunel)
 
"Enfin un retour à notre "époque". Quel bonheur, que de souvenirs, quelle belle époque ou l'amitié était de mise. Merci pour cette très belle après-midi, on s'est régalé avec ce très très beau spectacle". Danielle (Mirandol)
 
"Super - divinement bien -  tout le monde était enchanté même que M. Benaben a dit : "Vous nous avez donné l'envie de revivre notre vie"." Sylvie (Sainte Barthe)
 
"Un grand merci pour ce bon moment et je crois, je suis sûre, qu'il a été partagé par mon mari." Mme Delbreil
 
"Une féérie de l'instant." Christian
 
"Beaucoup d'émotion dans ce spectacle plein de chaleur et d'humanité." Sylvie
 
"Une soirée inoubliable. Continuez à nous émerveiller et faites un long chemin." Claude
 
"Le meilleur spectacle que j'ai jamais vu. De loin." Tonton Kiko
 
"C'est bien simple, je n'ai plus de Rimmel !" Claudine (seconde femme de Tonton Kiko)
 
"A ma grande surprise, j'ai versé ma larme. Tu as atteint mon coeur. Bravo pour ces sentiments, ces émotions fortes, j'ai eu des frissons par moment." Ta couse Céline
 
"Redge, encore un bon moment passé en ta présence. On était venu plus pour toi que pour le spectacle, mais quelle agréable surprise ! On est fier de toi, continues d'oser, de vivre !" Pascale
 
"J'avais froid, un peu hagard, l'humeur moribonde et puis voilà, il y a toi avec toute ta générosité, l'intérêt, l'affection que tu as toujours su apporter aux autres, à moi aussi et Dieu sait si tu m'as rendu la vie belle depuis qu'on se connaît comme tu as su le faire une fois de plus." Jérôme
 
"Ce spectacle est nul à chier et je pèse mes mots." Gérard
 
memoria.viva@live.fr

Ma Mamie m'a dit...

Madka Regis 3-copie-1

 

COLLECTION "COMEDIE"

Mamie est sur Tweeter

Mamie n'a jamais été Zlatanée !

Mamie doit travailler plus pour gagner plus

Mamie, tu l'aimes ou tu la quittes

"Casse-toi pauvre Régis !"

Papi a été pris pour un Rom

Mamie est sur Facebook

Papi est sur Meetic

Il y a quelqu'un dans le ventre de Mamie

Mamie n'a pas la grippe A

La petite maison close dans la prairie

 

COLLECTION "THRILLER"

Landru a invité Mamie à la campagne...

Sacco et Vanzetti

Mamie a rendez-vous chez le docteur Petiot

La Gestapo française

Hiroshima

 

COLLECTION "SAGA"

Les Windsor

Mamie et les cigares du pharaon

Champollion, l'homme qui fit parler l'Egypte

Mamie à Tombouctou

 

COLLECTION "LES CHOSES DE MAMIE"

Mamie boit dans un verre Duralex

Le cadeau Bonux

Le bol de chocolat chaud

Super Cocotte

Mamie ne mange que des cachous Lajaunie

 

COLLECTION "COUP DE COEUR"

Mamie la gauloise

Mamie roule en DS

Mamie ne rate jamais un apéro

Mamie et le trésor de Rackham le Rouge

 

COLLECTION "DECOUVERTE"

Mamie va au bal

La fête de la Rosière

Mamie au music-hall

Mamie au Salon de l'auto

 

COLLECTION "SUR LA ROUTE DE MAMIE"

Quand Papi rencontre Mamie

Un Papi et une Mamie

Mamie fait de la résistance

Mamie au cimetière

24 heures dans la vie de Mamie

 

COLLECTION "MAMIE EXPLORE LE TEMPS"

Jaurès

Mamie embarque sur le Potemkine

Mamie et les poilus

Auschwitz

 

COLLECTION "FRISSONS"

Le regard de Guynemer

Mr et Mme Blériot

Lindbergh décroche la timbale

Nobile prend des risques

 

COLLECTION "MAMIE EN BALLADE"

Mamie chez les Bretons

Mamie voulait revoir sa Normandie !

La fouace Normande

La campagne, ça vous gagne...

Mamie à la salle des fêtes

Launaguet

La semaine bleue

Le monastère

 

COLLECTION "MAMIE AU TEMPS DES COURTISANES"

Lola Montès

Les lorettes

Mme M.

Napoléon III

Plonplon

La marquise de Païva

Mme de Pompadour

Générique de fin