Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juin 2022 5 17 /06 /juin /2022 10:19
"L'Almanach de Matka : Le 16 Juin

"Aujourd’hui, nous sommes le 16 juin et nous fêtons la saint « Jean-François Régis ».

Présentation : Sensible et courageux, Régis est quelqu'un de très ambitieux. Il vit intensément et avec un réel plaisir tout ce qu'il entreprend.

 

Le dicton du jour : « Eté bien doux, hiver en courroux

 

 

Courrier : Sachez que Mamie a reçu le 16 Juin 1936 une carte postale où on lisait au dos : « Pourquoi croise-t-on des milliers de personnes et ne s'éprend-on que d'une seule.

 

La comptine du jour : « Il pleut il mouille

C’est la fête à la grenouille

Il pleut il fait beau temps

C’est la fête du serpent

 

Souvenirs du grenier : « Il est sur la terre africaine, une, deux, un régiment dont les soldats, dont les soldats... Je revis les défilés allemands sur l'avenue de Versailles : Heidi, Heido, Heida

 

La réclame du jour : « Boldoflorine, Boldoflorine, la bonne tisane pour le foie

 

La blague du jour : « Une dame va consulter une voyante.

Celle-ci, après s’être longuement concentrée sur sa boule de cristal, relève la tête, bouleversée.

– Madame, j’hésite à vous le dire… votre mari court un grave danger… il est en danger de mort… je crains même que…

La dame se penche vers elle :

– Est-ce que vous voyez si je serai acquittée ?…

 

Dans la nuit du 16 juin 1816, les poètes Lord Byron et Percy Shelley devisent avec leurs compagnes respectives, Claire et Mary, ainsi qu'un ami, le docteur John Polidori, dans une grande villa des bords du lac Léman, en Suisse. Pour tromper l'ennui, Mary (19 ans) imagine l'histoire du docteur Frankenstein, qui tenta de créer la vie à l'égal de Dieu…

 

Le soir du dimanche 16 juin 1940, à Bordeaux, Paul Reynaud démissionne et laisse au maréchal Pétain le soin de former un nouveau gouvernement et de décider de l'attitude à prendre devant l'invasion allemande…

 

Le 16 juin 1946, à Bayeux, en Normandie, le général Charles de Gaulle formule dans un discours retentissant une critique en règle des institutions de la IVe République...

 

Carnet rose.

1820. Naissance de Geronimo, chef apache.

La légende dit qu'il se serait jeté à cheval d'une falaise de l'Oklahoma en criant son nom, d'où le cri des parachutistes américains pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce cri a notamment été repris par Jerry Lewis dans son film Le Tombeur de ces dames.

 

1925. Jean d’Ormesson entre en jeu.

« Indignez-vous.

 

 

On le lit religieusement : « A la naissance, on monte dans le train et on rencontre nos Parents.

On croit qu'ils voyageront toujours avec nous.

 

Pourtant, à une station, nos Parents descendront du train, nous laissant seuls continuer le voyage.

 

Au fur et à mesure que le temps passe, d'autres personnes montent dans le train.

 

Et elles seront importantes : notre fratrie, nos amis, nos enfants, même l'amour de notre vie.

 

Beaucoup démissionneront (même éventuellement l'amour de notre vie), et laisseront un vide plus ou moins grand.

D'autres seront si discrets qu'on ne réalisera pas qu'ils ont quitté leurs sièges.

 

Ce voyage en train sera plein de joies, de peines, d'attentes, de bonjours, d'au revoir et d’adieux.

 

Le succès est d'avoir de bonnes relations avec tous les passagers pourvu qu'on donne le meilleur de nous-mêmes

On ne sait pas à quelle station nous descendrons, donc vivons heureux, aimons et pardonnons.

Il est important de le faire car lorsque nous descendrons du train, nous ne devrons laisser que de beaux souvenirs à ceux qui continueront leur voyage.

 

Soyons heureux avec ce que nous avons et remercions le ciel de ce voyage fantastique.

Aussi, merci d'être un des passagers de mon train.

 

Et si je dois descendre à la prochaine station, je suis content d'avoir fait un bout de chemin avec vous.»

 

1928. Annie Cordy est enfin parmi nous.

« J’ai tellement de beaux souvenirs. J’y repense quelquefois sans nostalgie, je ne regarde pas vraiment dans le rétroviseur.

 

Portrait : ses parents lui donne le goût des chansons en lui faisant écouter la TSF.

Ses premiers succès ? Les trois bandits de Napoli, Bonbons Caramels, Fleur de papillon, Léon, La tantina de Burgos, La ballade de Davy Crockett …

 

La suite est du même acabit. Jugez plutôt : « Cigarettes, Whisky et P'tites Pépées, Hello le soleil brille (no 1 durant 26 semaines en 195811), Nick nack paddy whack, Salade de fruits, Un clair de lune à Maubeuge, Six roses, Le p'tit coup de chance, T'as vu Monte Carlo, Hello, Dolly!, La Bonne du curé (plus d'un million de disques vendus en 1974), Frida oum papa, La Bébête, Ça ira mieux demain, Nini la chance, Le Kazou, Señorita Raspa, Tata Yoyo, Cho Ka Ka O ainsi que Les Enfants de la Terre …

 

Son secret ? Vitaélix, mon élixir de jouvence …

 

Sa devise ? La passion fait la force.

 

Chantons :

 

« Et j'voudrais bien

Mais j'peux point

Je voudrais mettre une mini jupette

Et un corsage à trous-trous

Mais il paraît que pour faire la quête

Ça ne se fait pas du tout

Quand je veux faire un brin de causette

Avec les gars du pays

J'file en cachette

Derrière la sacristie

Mais quand le diable qu'est un bon diable

Me tire par les pieds

Et ça me gratouille, ça me chatouille

Ça me donne des idées

J'fais qu'des bêtises derrière l’église

J'peux point m'en empêcher

Dieu me pardonne

J'suis la bonne du curé

 

Cinéma.

1943. Le baron fantôme avec Odette Jyeux est à l'affiche du Lido de Carmaux.

 

1960 : Lancement aux États-Unis du film américain Psychose d'Alfred Hitchcock.

Le saviez-vous ?Un jour après le tournage, Hitchcock déclara « Les gens qui arriveront après le début du film vont se demander où est Janet. Ils vont l'attendre, alors qu'elle sera déjà morte sans qu'ils le sachent. » Il se demanda alors que faire puis une idée lui est venue. « Il faut interdire l'entrée dans la salle aux gens qui sont en retard. Si on le fait dès le début, les spectateurs comprendront. »

 

Du coup , à l'entrée de la plupart des grandes salles figurait une pancarte où était inscrit, sous l'effigie d'Hitchcock : « Personne, absolument personne, ne sera admis dans le cinéma après le début d'une séance de Psychose. Ne vous attendez pas à être admis après le début du film. Personne, absolument personne, ne sera admis pas même le frère du directeur, le président des États-Unis ou la reine d'Angleterre (Dieu la bénisse) ! »

 

1976. Le film On aura tout vu avec Pierre Richard, Miou Miou et Ses-Pierre Marielle mérite le coup d'oeil.

L'avis de Mamie : "On rit du début à la fin..

 

1978 : Lancement à New York du film américain Grease avec John Travolta et Olivia Newton-John Sandy, d'après une comédie musicale de Broadway à succès.

 

1993. Fanfan sort à son tour.

 

Carnet noir.

1944. Marc Bloch est fusillé par les nazis le 16 juin 1944, près de Lyon, avec d'autres résistants. Il tombe en criant : « Vive la France ! »

 

2012. Thierry Roland nous quitte.

« Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, bonsoir »

 

Sans oublier : « Il n'a pas fait le voyage pour rien.

Il a été fauché comme un lapin en plein vol. »

« Alors ça, je n'ai vraiment pas peur de le dire, M. Foote, vous êtes un salaud.

« Ils ne passeront pas leurs vacances ensemble. »

« Il l'a envoyé au casse-pipe.»

« A vous Paris …

 

2019. Zappy Max - « Quitte ou double »  - nous abandonne.

D'abord un mot de Louis Merlin : « Zappy révolutionnait les villes et le public criait spontanément des expressions comme La bise à Zappy et Vas-y Zappy ! qui devinrent des slogans ou des titres de feuilletons. »

 

1925

Encore aujourd'hui, ce millésime est resté gravé dans tous les esprits. L'influence de l'exposition Arts Décos, la libération des corps féminins par le couturier Poiret et surtout l'éclatement de la musique de jazz ont fait de cette année-là le véritable An I du XXème siècle.

 Mes souvenirs personnels sont encore très vifs.

 

En cet été 25, la famille Doucet passait ses vacances à Pornic, ravissante station balnéaire du littoral atlantique. Et là...

Une de nos voisines de cabines s'est révélé rapidement une cible idéale. Je me souviens aussi de l'apparition d'une sucette illustrée par un Pierrot aussi hilare que gourmand.

 

1925 où une jeune beauté noire scandalisera les spectateurs par ses seins nus et son pagne de bananes impudique. Josephine Baker. »

 

Le mot de la fin est une fois n’est pas coutume de Thierry Roland  :

 

« Je crois qu'après avoir vu ça, on peut mourir tranquille. Enfin le plus tard possible mais on peut

 

Bonne journée à tous, * **

 

« L’Almanach de Matka » (version audio) est disponible sur simple demande en MP contre un cercueil en pin ou en  chêne …

 

** Demain nous fêterons les « Hervé ».

Ça promet.

Partager cet article
Repost0
Published by Régis IGLESIAS - dans L'Almanach

Livre d'or

Première affiche

 

  "MA MAMIE M'A DIT"  

Spectacle nostalgique 

 

"On nous avait promis la magie, promesse tenue : un spectacle plein de féérie de souvenirs où chacun se retrouvait. Une belle énergie. Les résidents ont adoré. Merci." Marie ("La Clairière de Luci" - Bordeaux)
 
"Formidable ! Nous sommes tous remontés dans le temps, nous avons vingt ans, on a ri, on a presque pleuré et surtout on a chanté. Merci." Cathy (Arles)
 
"Un véritable petit chef d'oeuvre" ; "La légion d'honneur pour la créativité" "Un véritable artiste" ; "Après-midi formidable" ; "Absolument parfait" ; "Une rétrospective originale" ; "Un très bon moment d'évasion". Propos recueillis à la résidence Emera d'Angoulême  
 
"Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux... C'était magnifique. Nous avons revu toute notre jeunesse et notre enfance. Et c'est beau de redevenir jeune dans l'ambiance d'autrefois." Aimée et Janine
 
"Les chansons, les réclames et les anecdotes ont transporté les résidents dans leur enfance. Une après-midi de nostalgie mais aussi de chansons et de rires. Merci encore pour ce magnifique spectacle." Sandrine
 
"Spectacle complet, tellement agréable et thérapeutique pour nos personnes âgées, encore félicitations !" Docteur Souque
 
"Un choix extraordinaire de chansons, des moments magiques, des photos magnifiques, vous nous avez mis de la joie dans le coeur. Et retrouver sa jeunesse avec tous ces souvenirs, ça fait plaisir et j'espère que vous reviendrez nous voir." Mme Lorenzi (Juan-Les-Pins)
 
"Pour ma fête, par un pur hasard je me suis retrouvé dans un club de personnes âgées où j'ai pu assister à votre spectacle sur le passé. Cela m'a rappelé mes grands-parents et mes parents et c'était vraiment un moment magique." Josette, La Roque d'Antheron
 
"Bravo bravo bravo Regis, c'est le meilleur spectacle que j'ai vu depuis que je fais le métier d'animatrice." Bénédicte La Salette-Montval (Marseille)
 
"Je n'imaginais pas lorsque je vous ai accordé un rendez-vous que vous enchanteriez pendant 1 h 1/4 les personnes âgées d'une telle façon. Merci pour votre prestation qui a fait revivre les moments publicitaires, évènementiels et musicaux de leurs vies." Michelle, CCAS de Toulouse
 
"Un super voyage dans le temps pour le plus grand plaisir des résidents. Merci à Régis pour cette magie et à bientôt." Brigitte (Lunel)
 
"Enfin un retour à notre "époque". Quel bonheur, que de souvenirs, quelle belle époque ou l'amitié était de mise. Merci pour cette très belle après-midi, on s'est régalé avec ce très très beau spectacle". Danielle (Mirandol)
 
"Super - divinement bien -  tout le monde était enchanté même que M. Benaben a dit : "Vous nous avez donné l'envie de revivre notre vie"." Sylvie (Sainte Barthe)
 
"Un grand merci pour ce bon moment et je crois, je suis sûre, qu'il a été partagé par mon mari." Mme Delbreil
 
"Une féérie de l'instant." Christian
 
"Beaucoup d'émotion dans ce spectacle plein de chaleur et d'humanité." Sylvie
 
"Une soirée inoubliable. Continuez à nous émerveiller et faites un long chemin." Claude
 
"Le meilleur spectacle que j'ai jamais vu. De loin." Tonton Kiko
 
"C'est bien simple, je n'ai plus de Rimmel !" Claudine (seconde femme de Tonton Kiko)
 
"A ma grande surprise, j'ai versé ma larme. Tu as atteint mon coeur. Bravo pour ces sentiments, ces émotions fortes, j'ai eu des frissons par moment." Ta couse Céline
 
"Redge, encore un bon moment passé en ta présence. On était venu plus pour toi que pour le spectacle, mais quelle agréable surprise ! On est fier de toi, continues d'oser, de vivre !" Pascale
 
"J'avais froid, un peu hagard, l'humeur moribonde et puis voilà, il y a toi avec toute ta générosité, l'intérêt, l'affection que tu as toujours su apporter aux autres, à moi aussi et Dieu sait si tu m'as rendu la vie belle depuis qu'on se connaît comme tu as su le faire une fois de plus." Jérôme
 
"Ce spectacle est nul à chier et je pèse mes mots." Gérard
 
memoria.viva@live.fr

Ma Mamie m'a dit...

Madka Regis 3-copie-1

 

COLLECTION "COMEDIE"

Mamie est sur Tweeter

Mamie n'a jamais été Zlatanée !

Mamie doit travailler plus pour gagner plus

Mamie, tu l'aimes ou tu la quittes

"Casse-toi pauvre Régis !"

Papi a été pris pour un Rom

Mamie est sur Facebook

Papi est sur Meetic

Il y a quelqu'un dans le ventre de Mamie

Mamie n'a pas la grippe A

La petite maison close dans la prairie

 

COLLECTION "THRILLER"

Landru a invité Mamie à la campagne...

Sacco et Vanzetti

Mamie a rendez-vous chez le docteur Petiot

La Gestapo française

Hiroshima

 

COLLECTION "SAGA"

Les Windsor

Mamie et les cigares du pharaon

Champollion, l'homme qui fit parler l'Egypte

Mamie à Tombouctou

 

COLLECTION "LES CHOSES DE MAMIE"

Mamie boit dans un verre Duralex

Le cadeau Bonux

Le bol de chocolat chaud

Super Cocotte

Mamie ne mange que des cachous Lajaunie

 

COLLECTION "COUP DE COEUR"

Mamie la gauloise

Mamie roule en DS

Mamie ne rate jamais un apéro

Mamie et le trésor de Rackham le Rouge

 

COLLECTION "DECOUVERTE"

Mamie va au bal

La fête de la Rosière

Mamie au music-hall

Mamie au Salon de l'auto

 

COLLECTION "SUR LA ROUTE DE MAMIE"

Quand Papi rencontre Mamie

Un Papi et une Mamie

Mamie fait de la résistance

Mamie au cimetière

24 heures dans la vie de Mamie

 

COLLECTION "MAMIE EXPLORE LE TEMPS"

Jaurès

Mamie embarque sur le Potemkine

Mamie et les poilus

Auschwitz

 

COLLECTION "FRISSONS"

Le regard de Guynemer

Mr et Mme Blériot

Lindbergh décroche la timbale

Nobile prend des risques

 

COLLECTION "MAMIE EN BALLADE"

Mamie chez les Bretons

Mamie voulait revoir sa Normandie !

La fouace Normande

La campagne, ça vous gagne...

Mamie à la salle des fêtes

Launaguet

La semaine bleue

Le monastère

 

COLLECTION "MAMIE AU TEMPS DES COURTISANES"

Lola Montès

Les lorettes

Mme M.

Napoléon III

Plonplon

La marquise de Païva

Mme de Pompadour

Générique de fin